Home» SPORTS»

CAN 2015 : Le criminel Sassou N'GUESSO corrigé par les Zairois

Font size: Decrease font Enlarge font
image Denis SASSOU N'GUESSO - dictateur sanguinaire et president du Congo-Brazzaville

La victoire de la RDC est une réponse directe au régime dictatorial, criminel, cruel et sanguinaire de Denis SASSOU N"GUESSO, aux expulsions massives et brutales des ressortissants de la RDC du Congo-Brazzaville en 2014.

Au terme d'une seconde période débridée, la République Démocratique du Congo (RDC), après avoir été menée 2-0, s'impose finalement 4-2 face au Congo-Brazzaville ! Les Léopards valident logiquement leur billet pour les demi-finales de la CAN-2015. Selon les observateurs avertis, la victoire de la RDC est une réponse directe au régime dictatorial, criminel, cruel et sanguinaire de Denis SASSOU N"GUESSO, aux expulsions massives et brutales des ressortissants de la RDC du Congo-Brazzaville en 2014. 

Les buts de la République Démocratique du Congo (RDC) ont été marqués par Dieumerci MBOKANI (65e, 90e+1), Jeremy BOKILA (75e) et Joël KIMWAKI (81e) alors que le Congo-Brazzaville avait mené 2-0 après les buts de Férébory DORE (55e) et Thievy BIFOUMA (62e).

Pendant ces expulsions l'année dernière, plusieurs femmes, enfants et des jeunes filles ont été systématiquement violés par les services de sécurité du président Sassou, déguisés en policiers. Confirment des sources crédibles proche du dossier.

Dès le coup de sifflet de cette rencontre, les supporters des Diables rouges sont sortis dans les rues pour manifester leur mécontentement suite à la défaite de leur équipe. Ils ont érigé les barricades sur la voie publique avec des pierres, la ferraille de carcasses de voitures, malgré la présence des forces de l’ordre. D’autres sont allés plus loin en saccageant les véhicules de transport en commun. La police sillonne la ville pour retirer les barricades, en jetant des gaz lacrymogène sur les manifestants.

Scènes de liesse dans plusieurs villes de la RDC

Des scènes de liesse ont été observées dans plusieurs villes de la RDC. A Kinshasa, Matadi, Mbandaka, Kisangani, des milliers de personnes sont sorties dans la rue pour célébrer la victoire de leur sélection qui se qualifie pour les demi-finales de cette compétition. Les Léopards ne s’étaient plus qualifiés pour les demi-finales d’une Coupe d’Afrique depuis 1998.

Dans la capitale congolaise, une foule en liesse s’est déversée sur le boulevard du 30 juin juste après le coup de sifflet final de l’arbitre. Hommes, femmes, jeunes et enfants, sifflets à la bouche et drapelet aux couleurs du pays à la main, ont déambulé dans les principales artères de la ville de Kinshasa, chantant la victoire des Léopards. Entonnant la chanson des supporters de V.club composée à l’honneur de leur entraîneur qui est aussi le sélectionneur de la RDC, des groupes de jeunes ont répété jusque tard dans la nuit : « Ibenge coacheeeeh coacheeeehhh !!!! » « Ibenge est formidable », lance une dame, presqu’aphone, rencontrée sur le boulevard du 30 juin.

Des conducteurs des véhicules et motos ont klaxonné pour saluer les groupes de marcheurs. Plusieurs Kinois ont estimé que leur équipe avait fait le plus dur et pouvait maintenant penser se qualifier pour la finale de la Can 2015. Des scènes similaires ont été enregistrées dans d’autres villes de la RDC.

A Matadi, de nombreuses personnes sont également descendues dans la rue après le match. Même joie à Mbandaka dans la province de l’Equateur où des personnes sont également sorties dans la rue. « Je suis tellement satisfait de ce que Florent Ibenge a fait. Il a bien coaché. Il est le meilleur », affirme un habitant de la ville. « C’est la joie. Ça montre qu’en RDC, il y a beaucoup de potentialités. Question seulement de prendre aux choses au sérieux, ça va aller de soi », analyse un autre habitant. Un autre habitant de la ville reconnaît avoir désespéré après les deux buts du Congo-Brazzaville. « Je félicite le coach Florent Ibenge. On était désespéré parce que le Congo Brazzaville nous a marqué deux buts. Mais nous avons parvenu à marquer 4 buts », se réjouit-il.

Réactions sur des réseaux sociaux : politiques et anonymes ont également commenté la victoire de la RDC.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler.

4-2 pour la #RDC… un match renversant! Bravo ! Mes plus vives felicitations aux Leopards depuis #AUsummit Addis-Ababa. Rendez-vous en 1/2 — Martin Kobler (@KoblerSrsg) 31 Janvier 2015

Nzanga Mobutu, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2006 et 2011.

#RDC Bravo à nos #Leopards! Belle victoire! Grande fierté! — Nzanga Mobutu (@NzangaMobutu) 31 Janvier 2015 

Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2011.

Aujourd'hui, le sport a réconcilié la nation avec elle même. C'est la joie totale ds les coeurs de tous les nos compatriotes de la #RDC — Vital Kamerhe (@VitalKamerhe1) 31 Janvier 2015

Patrick Muyaya, député de la majorité.

Fier d'être congolais encore une fois !!! Merci les léopards… A nous la coupe !!! — Patrick Muyaya (@PatrickMuyaya) 31 Janvier 2015

(mise à jour dimanche 1 février 2015)


Cet article a été lu 9103 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (1 posted):

junior balemba on 26/02/2015 15:06:04
avatar
sasou a été reduqué par nous au guinée équat.dépuis kisangani junior balemba
Thumbs Up Thumbs Down
2
total: 1 | displaying: 1 - 1

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
2.00