Home» SPORTS»

RDC : Vers un final congolo-congolais à la Ligue des champions ?

Font size: Decrease font Enlarge font
image Moise KATUMBI

Quand les quarts de finale (phase de groupe) avaient débuté, le gouverneur-président du TP Mazembe, Moïse Katumbi Chapwe avait salué la qualification à ce stade de la compétition du TP Mazembe, son club et de l’AS V.Club. En bon patriote, le gouverneur du Katanga avait émis le souhait de voir les deux clubs congolais jouer la finale de la Ligue des champions. Il dit que c’est toujours possible ; il suffit que les deux clubs y mettent de la volonté. Dans cette éventualité, c’est le prestige de la République démocratique du Congo qui s’en trouverait rehaussé.

Maintenant que les deux clubs congolais viennent de se qualifier en demi-finales bien avant le terme de la phase de groupe, le schéma de Moïse Katumbi n’est pas écarté. Il peut toujours se réaliser si les Congolais le veulent en aidant spirituellement ces deux équipes. Pour ce, les Congolais doivent s’interdire des actes (matériels et immatériels) de nature à les démoraliser et à les décourager.

V.Club-Mazembe ou la lutte pour la première place du groupe A

Le dimanche 24 août, c’est la dernière journée de la phase de groupe. Dans le groupe A, V.Club reçoit Mazembe. Théoriquement, c’est un match de formalité à impact réduit, les deux équipes étant déjà qualifiées.

Cependant, c’est un match qui a tout de même son importance dans la mesure où les deux équipes vont lutter pour s’adjuger la première place du groupe A. 

Sur le papier, les Corbeaux partent favoris car ce sont eux qui ont gagné les trois dernières confrontations contre V.Club : deux en championnat de la Linafoot en aller et retour et une (aller) en Ligue des champions.

Les Dauphins noirs espèrent l’emporter ce dimanche-là pour non seulement « casser » ce « mariage traditionnel » mais aussi pour s’adjuger la première place du groupe A.

Mais, nous souhaitons vivement que ce match se déroule dans le fair-play le plus strict. On ne veut plus voir se répéter les scènes hideuses survenues lors du match retour de la Ligue nationale de football dont l’issue a été dramatique avec mort d’hommes et des blessés.

Le sport est fait pour unir et non pour désunir. Les férus du ballon rond doivent savoir qu’à l’issue de toute rencontre sportive, il y a trois résultats : une victoire, une défaite et un match nul. Les sportifs doivent surtout rester impassibles et indifférents vis-à-vis des apprentis sorciers qui tentent toujours de vicier l’atmosphère avant ou après le match en débitant des propos désobligeants frisant le fanatisme outré de l’un ou de l’autre club.

C’est à l’issue de ce match du 24 août que V.Club et Mazembe connaîtront leurs adversaires respectifs de demi-finales au vu des résultats du groupe B entre Cs Sfaxien et l’Entente de Sétif.

D’ores et déjà, TP Mazembe et l’AS V.Club s’adonnent aux séances d’entraînement pour affûter leurs armes. Et nous leur souhaitons bonne chance.

Denis Lubindi


Cet article a été lu 2909 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0