Home» SPORTS»

Battu par V.Club : Les joueurs et dirigeants d’AL HILAL ont menacé physiquement l’arbitre qui a été évacué du stade sous une escorte policière

Font size: Decrease font Enlarge font
image AL HILAL - Joueurs

L’Association Sportive V.Club de la RDC a battu difficilement, dimanche 27 juillet à Kinshasa, Al Hilal du Soudan par 2-1. Ce match héroïque livré par les Dauphins Noirs congolais, dans le cadre de la quatrième journée de la phase de groupe de la Ligue des champions de la Caf, s’est déroulé au stade Père Raphaël de la Kethule. A la fin du match, les joueurs et dirigeants d’Al Hilal s’en sont pris à l’arbitre qui a été évacué du stade sous une escorte policière.

Les joueurs de V.Club ont dès le coup d’envoi de la partie passé à l’offensif mais sans pourtant parvenir à inquiéter le gardien d’Al Hilal, Awad Gumaa, ni à bousculer le bloc défensif de l’équipe adverse à partir de la médiane. Très préoccupés à ouvrir la marque, les Dauphins Noirs, non concentrés, ont été surpris par une action soudanaise qui a été à la base du but encaissé à la 17e minute par Bashir Mohamed.

Ce but a persisté jusqu’à la pause malgré les actions dangereuses entreprises par les poulains de l’entraîneur Florent Ibenge de V.Club. Le club vert et noir a obtenu sept corners contre zéro d’Al Hilal à cette première période caractérisée par un festival de ratés.

En seconde période, l’équipe de V.Club, en retard d’un but, a tout fait pour bousculer le bloc défensif érigé par Hilal à partir du milieu sans pourtant y parvenir. Les rares occasions de but créées passaient loin du poteau gardé par Gumaa.

Par manque d’initiative de la part de l’équipe visitée, le match a baissé d’intensité et le jeu n’a plus emballé les supporters, venus très nombreux soutenir leur équipe, mais sans pourtant la pousser à la victoire. Ils s’étaient plus préoccupés à insulter les joueurs que les soutenir par des chansons. Certains ont décidé même de quitter le stade Tata Raphaël mais d’autres, croyant en la victoire sont restés sur le site.

Les dernières minutes de bonheur

Les neuf dernières minutes de la partie ainsi que les cinq minutes du temps additionnel ont porté bonheur aux Véclubiens. Sur une action d’attaque du club congolais, le portier d’Al Hilal est tombé avant de se relèver rapidement et tenter d’enrayer l’action. Mais malheureusement pour lui, la retournée acrobatique de Lusadisu a trouvé le montant gauche avant de passer la ligne de but du côté droit et être appuyé au fond de filets par un défenseur. Un but partout, les Moscovites se sont enflammés au stade Tata Raphaël.

Malgré cette égalisation, les Soudanais ne se sont pas découragés. Au contraire, ils sont passés à l’offensif en réussissant à marquer le second but dans le temps additionnel mais annulé par l’arbire Kenyan Davies Ogenche Omweno suite à la position litigieuse du buteur. Le club vert et noir, croyant en la victoire, s’est relancé et grâce à Emmanuel Ngudikama, fauché dans le grand rectangle, il a obtenu un penalty, contesté par les Soudanais mais maintenu par l’arbitre. Ce penalty a été transformé en but par Taguy Agiti Etekiama dans le temps additionnel.

A la fin du match remporté par V.Club devant Hilal (2-1), les joueurs et dirigeants d’Al Hilal s’en sont pris à l’arbitre qui a été évacué du stade sous une escorte policière.

Les autres résultats

Groupe A

  • AS Vita Club – El Hilal   2-1
  • Zamalek – TP Mazembe  0-0

Groupe B 

  • Ahly Benghazi – ES Sétif  0-2
  • CS Sfaxien – Espérance  1-0

[Jerry Kalemo]


Cet article a été lu 3070 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0