Home» SPORTS»

Stade Tata Raphaël, un seul indice de décès : l'étouffement au gaz lacrymogène lancé par les policiers

Font size: Decrease font Enlarge font
image Stade Tata Raphaël

Les familles des 15 supporteurs de Vita Club, décédés par « étouffement au gaz  lacrymogène » à l’issue du match ayant opposé leur équipe au TP Mazembe le dimanche 11 mai 2014 au stade Tata Raphaël en match de la Linafoot, réclament une « indemnisation » au gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans une « lettre de demande d'indemnisation » du 16 mai 2014 adressée au ministre de l’Intérieur et remise lundi 19 mai au gouverneur de Kinshasa André Kimbuta Yango qui les a invitées à échanger sur les funérailles, elles relèvent que « le rapport médical de toutes les victimes signale un seul indice de décès, l'étouffement au gaz lacrymogène lancé par les policiers, lorsque chacun avait cherché une issue pour sortir du stade ».

Dans leur entendement, les « premiers responsables » de ce drame sont « l'organisateur (Linafoot) et l'Etat congolais, garant de la sécurité, qui ont failli à leur mission ».

« Une commission d'enquête a été mise en place pour dégager la responsabilité des uns et des autres sur cette horrible affaire, mais nous osons croire que, cette fois-ci, sans complaisance, des sanctions exemplaires seront prises à l'endroit des coupables, encore à déterminer », soulignent-elles dans leur correspondance.

Elles demandent « que justice soit rendue par le dédommagement des familles des victimes, leurs frères qu'elles ne verront plus jamais alors que tous étaient bien portants donc sans antécédent médical connu mais qui ne sont  plus rentrés chez eux, comme à l'accoutumée, ayant péri tels des sous-hommes, sans la moindre considération ».

« Nous sommes convaincus que, par respect aux morts, votre Auguste personnalité réservera un traitement particulier à la présente requête pour que les familles soient rétablies dans leurs droits », concluent les familles des 15 supporteurs de V. Club décédés.

Identité des supporteurs décédés

Le même lundi, le gouverneur André Kimbuta a remis « à chaque représentant des 15 familles une enveloppe provenant du Gouvernement central et de l’Exécutif provincial de Kinshasa et contenant la somme de 2.500.000 FC comme frais des funérailles ».

« Un caveau revenant à 1.800 USD a été réservé pour chaque victime à la nécropole +Entre Ciel et Terre+, dans la commune de la Nsele, avec laquelle l'Hôtel de Ville de Kinshasa entretient un partenariat public privé. Des cercueils sont déjà disposés à la morgue de l'Hôpital Général de Référence de Kinshasa et des certificats de décès déjà remplis pour faciliter les formalités d'usage, après avoir assuré l'embaumement des 15 corps dans des conditions exigées », selon une source autorisée.

Elle signale que « les familles peuvent les retirer du mardi 20 au jeudi 22 mai 2014 pour enterrer le lendemain les corps » des supporteurs décédés ci-après :

1. Kiyonge Shako Auguy (1er représentant de la famille Lokali Shako), 2. Mpo Muvuni Fiston (Mpo Ngafula Valeur), 3. Ntumba Giresse (Lukuni Ndontoni), 4. Mumpanga Tshombe (Lekuete Apanga), 5. Mufuki Mayala (Mimbolo Malena), 6. Lutonadio Jean (Luboko Vuzulu), 7. Bieye Didier (Bernard Malena), 8. Kangoma Lusi (Danga Ambasa), 9. Longo Malanda Clodie (Ipy Kimbembi Sunda Etienne), 10. Fuala Kiala (Nsilu Augustin), 11. Makumu Justin (Kinana Kipulu Fidèle), 12. Zanga Philbert (Ntoya Patrick), 13. Mampuya Beni (Fala Muleel), 14. Sabohanza Luteli Anicet (Mputu Dupont) et 15. Ebola Héritier (Mazembe).

« Dieu a honoré leurs mémoires en offrant la victoire à l'AS V.Club contre Zamalek d'Egypte (2-1) le dimanche 18 mai 2014 en Champion's League au stade Père Raphaël », a déclaré le porte-parole des familles des 15 supporteurs dans son mot de remerciements.

V. Club va «porter l’affaire devant les cours et tribunaux »

 A l’issue d’une rencontre du Conseil suprême et du comité de direction de V. Club avec les familles des supporteurs décédés mercredi 14 mai à la maison communale de Kalamu, le président du comité de direction a annoncé la décision de « porter l’affaire devant les cours et tribunaux ».

« Les démarches sont en cours pour porter l’affaire devant les cours et tribunaux. V. Club va observer le deuil de ses supporters décédés. Mon équipe est concernée au premier chef pour avoir perdu ses supporteurs de manière inacceptable. Le club, comme les familles, vont observer le deuil. Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, rencontrera les familles des victimes en vue d’arrêter le programme des obsèques », a déclaré à la presse le général Gabriel Amisi.

Selon le rapport officiel publié par le ministre de l’Intérieur de la RDC, le drame a fait 15 morts et 21 blessés parmi les spectateurs.


Cet article a été lu 3335 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0