Home» SPORTS»

Sotchi, miroir de la Russie

Font size: Decrease font Enlarge font
image Sotchi

Les XXIIèmes Jeux olympiques d’hiver se tiennent du vendredi 7 au dimanche 23 février 2014 à Sotchi, sur le littoral russe de la mer Noire. Leur slogan est «Hot.Cool.Yours».

Les XXIIeme Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi se sont ouverts le vendredi 7 février 2014 sur un spectacle grandiose dans le stade Olympique Fisht. La Cérémonie a commencé à 20h14 (heure de Moscou), représentant ainsi de façon symbolique l’année durant laquelle les premiers Jeux Olympiques d’hiver se sont tenus en Russie. En trois heures, elle a raconté au monde l’histoire passionnante d’un grand pays : la Russie. La Cérémonie d’ouverture des Jeux de Sotchi 2014 restera gravée dans les mémoires pour son envergure, son style, ses décors uniques et ses solutions technologiques innovantes. Au total, plus de 12 000 personnes ont contribué à la réalisation de la Cérémonie d’ouverture des XXIIeme Jeux Olympiques d’hiver de 2014.

L’héroïne du spectacle inédit « Rêves de Russie » était une petite fille portant un beau prénom russe hautement symbolique : Lioubov (amour en russe). Elle incarne l’âme de la Russie. Lioubov a guidé les spectateurs à travers toute la Cérémonie, leur racontant ses rêves et les entraînant dans un voyage merveilleux à travers le temps et l’espace, survolant les siècles d’histoire et les espaces infinis de la Russie : ce pays aux multiples facettes, un univers à lui tout seul, couvrant plus de 17 millions de kilomètres carrés répartis sur 9 fuseaux horaires et dont la population compte plus de 180 nationalités. Un pays où les saisons se rencontrent tout au long de l’année, et qui est bordé par la plus longue côte du monde. Les voix de la Russie résonnent partout : des lumières scintillant au-dessus de l’océan Arctique à la ville subtropicale de Sotchi et des geysers de Kamchatka aux montagnes de l’Oural.

La Cérémonie d’ouverture était composée de 18 chapitres, chacun ayant son originalité et ses particularités. Cette soirée inoubliable remplie d’éléments techniques ultra-modernes, de lumière, de musique et de couleur, a dévoilé aux spectateurs l’incroyable richesse culturelle et intellectuelle de l’histoire de la Russie. Elle a permis aux spectateurs de se familiariser avec les plus grandes étapes de ce pays, qui ne cesse d’évoluer – de la ville légendaire de Kitej et la cathédrale Basile-le-Bienheureux, en passant par des scènes racontant l’époque de Pierre le Grand et une reconstitution du bal de NastahaRostova décrit dans le romanGuerre et Paixjusqu’aux grands évènements du 20eme siècle. Les spectateurs ont également pu voir des symboles à grande échelle de la période avant-garde à travers une danse fascinante d’objets géants, d’hommes et de femmes et de machines - des scènes hautes en couleur et facilement reconnaissables de la seconde moitié du 20eme siècle à nos jours. Dans la dernière scène, une colossale installation dynamique, mélangeant architecture, musique et technologies modernes, a fait son apparition – mêlant espace et les athlètes, concentrés pour obtenir les meilleurs résultats, et les amener plus près des dieux olympiens.

La présence des stars

Des stars russes telles que Svetlana Zakharova, première ballerine du théâtre Bolshoï et artiste du peuple de Russie, première danseuse du théâtre Marinskiï et artiste émérite de Russie ; Vladimir Vassiliev, artiste du peuple de l’URSS ; Aleksandr Petoukhov, premier danseur du théâtre Bolshoï et artiste du peuple de  Russie ; Ivan Vassiliev, premier danseur du théâtre Mikhaylovsky ; Diana Vichneva, première ballerine du théâtre Marinskiï et artiste du peuple de Russie et Anna Netrebko, cantatrice principale du théâtre Marinskiï et artiste du peuple de Russie.

Les œuvres revisitées des grands compositeurs russes ont dessiné la toile musicale de la Cérémonie, sur une échelle comparable à celle des Jeux Olympiques, sur lesquelles sont gravés non seulement l’héritage culturel de la Russie, mais aussi toute la richesse des émotions humaines.

Les Innovations techniques

La cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi est, d’un point de vue technique, la cérémonie la plus innovante de l’histoire. Riche en événements, l’histoire russe est dévoilée à l’aide d’éléments décoratifs originaux et de haute technologie. 80 décorations de taille imposante suspendues se sont déplacées à l’aide d’un système suspendu complexe d’une longueur totale de 3,8 km. L’élément décoratif le plus lourd, représentant Kamchatka, pesait 4,8 tonnes.

Plus de 380 armatures et suspensions d’une longueur totale de plus de 2,5 km renforcent le système de glissière monté sur la coupole du stade. Celles-ci soutenaient les équipements d’éclairage, de son et de projection, dont le poids total était de 310 tonnes.

La scène du stade Fisht d’une superficie totale de plus de 8 500 km2 est équipée de 25 ascenseurs et de 18 trappes cachées pour les décorations.

Au total, la Cérémonie a nécessité plus de 500 haut-parleurs d’une puissance totale d’un million de watts et à plus de 15 000 radios portatives munies d’écouteurs pour les acteurs du spectacle et le personnel technique. Aussi, 132 projecteurs puissants ont illuminé 2,6 millions le stade. 140 caméras de télévision ont assuré la retransmission en direct de ce spectacle unique.

L’emblème russe à l’honneur

Le lever du drapeau du pays hôte a été l’un des moments les plus solennels de la Cérémonie d’ouverture.

Le chœur du monastère Sretenski, composé de 27 chanteurs, a interprété l’hymne nationale russe sur l’estrade protocolaire dont la forme rappelait les contours du pays. Ils ont commencé un chant polyphonique a capella, puis, du Nord et du Sud, 240 maréchaux habillés de costumes éclairés de l’intérieur en blanc, en bleu et en rouge sont alors apparus sur la scène. Ils se sont regroupés pour former le drapeau russe.

Dans le même temps, un groupe de cosmonautes russes - dont Sergueï Krikaliov; Svetlana Savitskaïa, seconde femme cosmonaute et seconde femme cosmonaute à effectuer une sortie dans l’espace ; Fiodor Iourtchikhine, cosmonaute et scientifique russe ; et Yelena Serova, cosmonaute russe - a hissé le drapeau de la Fédération de Russie au son de l’hymne nationale.

Défilé des athlètes

Le défilé des athlètes - défilé des Nations – de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi 2014 a lui aussi été innovant. Un système unique projetait sur la scène du stade, une image de la terre vue de l’espace, et à sa surface se dessinaient, dans une lumière vive, les contours du pays de la délégation qui faisait son tour d’honneur. Pour la première fois dans l’histoire du Mouvement Olympique, les athlètes ont fait leur entrée par une rampe spécialement aménagée au centre du stade, et non pas sur le côté, donnant ainsi l’impression qu’ils sortaient du cœur  leur pays.

Les athlètes ont défilé dans le stade sur une musique festive composée, à partir de plusieurs succès de la variété russe, par le DJ Leonid Roudenko. Comme le veut la tradition, c’est la délégation grecque qui a ouvert le défilé des Nations et ce sont les 270 athlètes de l’équipe de la Fédération de Russie qui, sous les salves des feux d’artifices et les ovations du public, ont fermé la marche. En tout, près de 3 500 athlètes ont participé à ce défilé.

L’esprit olympique

Comme c’est la tradition, les éléments artistiques de la Cérémonie ont été suivis, d’une partie protocolaire au cours de laquelle les Jeux ont été officiellement ouverts.

Après le discours d’accueil du président du Comité d’organisation de Sotchi 2014, Dmitri Tchernychenko, le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, s’est exprimé. Il a ensuite cédé la parole au président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, qui a officiellement déclaré les Jeux Olympiques ouverts. A ce moment, sur tout le périmètre du stade, des feux d’artifices se sont élancés vers le ciel.

Le drapeau olympique est apparu sur la scène du stade au son de la « Marche du couronnement » de Petr Tchaïkovski. Il était porté par huit personnes qui se sont dinstiguées par leurs actions dans leurs domaines d’activité respectifs. Parmi eux, la première femme cosmonaute et seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire dans l’espace, Valentina Terechkova ; le chef d’orchestre russe de renommée mondiale, directeur artistique du théâtre Marinskiï, Valeri Guerguiev ; le joueur de hockey russe, détenteur de tous les plus grands titres de la discipline, double champion olympique et sept fois champion du monde, Viatcheslav Fetissov ; le cinéaste oscarisé et acteur, Nikita Mikhalkov ; le patineuse de vitesse , seule sextuple championne olympique en patinage de vitesse , double championne du monde, Lidia Skoblikova ; l’actrice russe de théâtre et cinéma, co-fondatrice de la fondation « Grant a life », Tchoulpan Khamatova ; la correspondante de télévision russe, AnastasiyaPopova ; le cyber-athlète et célèbre pilote virtuel de course russe, champion du monde dans la catégorie « Need for speed » selon le World Cyber Games, Alan Enileev.

Quelques minutes après l’hymne olympique a retenti, elle était interprétée par la célèbre soprano et chanteuse d’opéra russe, Anna Netrebko. Le drapeau olympique a été hissé accompagné par l’Orchestre symphonique d’État « NovaïaRossia », sous la direction l’ambassadeur de Sotchi 2014 Iouri Bachmet.

Elle a été suivie du serment olympique, prononcé par : pour les athlètes - Ruslan Zakharov, patineur de vitesse sur piste courte, figure du temple de la renommée russe et champion européen ; pour les entraîneurs - AnastasiyaPopkova, gagnante de plusieurs compétitions internationales, pour les juges - VyacheslavVedenin, maître ès sport en ski, juge international certifié.

L’allumage de la flamme olympique était le point culminant de la Cérémonie d’ouverture, et a mis fin au spectaculaire relais de la flamme olympique de Sotchi 2014 qui a duré 123 jours et parcouru plus de 65 000 km. Le premier porteur de la flamme olympique dans le stade olympique fut Maria Sharapova, qui est arrivé par la rampe des athlètes. Maria a ensuite transmis la torche à YelenaIsinbayeva, qui l’a elle-même transmise à Alexandre Kareline. Alexandre a effectué un tour d’honneur et a ensuite transmis la torche à AlinaKabaeva. La vasque olympique a été allumée par les triples champions olympiques et légendes du sport : Vladislav Tretiak et Irina Rodnina.

Vladislav Tretiak et Irina Rodnina ont symboliquement porté la flamme à travers les époques présentées dans le spectacle jusqu’à nos jours et ont ensuite ouvert les portes du stade menant à la vasque olympique. Les spectateurs ont pu voir ce qui se déroulait à l’extérieur. Tous les artistes et les volontaires de la Cérémonie d’ouverture se sont ensuite mis en ligne pour acclamer la flamme olympique. La flamme s’est ensuite élevée pour allumer le symbole des Jeux Olympiques. La vasque olympique a été allumée par la torche ayant effectué une sortie dans l’espace au cours du relais de la flamme olympique. La Cérémonied’ouvertureaétéclôturée par 3500 feuxd’artifices.

Constantine Ernst, Producteur Créatif:

«Je voudrais raconter l’histoire du mon pays, comme personne ne l’a encore raconté, pour que tout le monde puisse nous connaître, nous comprendre et nous aimer. Mais aussi pour que tout le monde puisse apprécier la diversité de la Russie et la voir avec des yeux d’enfant, ceux de la petite fille Amour - l’héroïne principale de la Cérémonie - et sentir de l’amour de nos cœurs, celui que nous partageons avec le monde».

Andrey Nasonovskiy, Producteur Exécutif:

«Pour des projets aussi ambitieux, ce qui compte est de former la bonne équipe. Ceux qui préparent les Cérémonies doivent être de grands professionnels et doivent disposer d’une solide expérience compte tenu du travail demandé. Ils ne doivent former qu’un pour que cela fonctionne. Nous avons réussi à former une équipe unique internationale et c’est le success principal des Cérémonies».

Notes à l’éditeur

Les Cérémonies olympiques sont l’une des plus anciennes et prestigieuses traditions du monde sportif. Dans la Grèce antique, les épreuves olympiques se sont tenues pendant près de 12 siècles, de 776  av. J.-C. à l’an 393. L’ouverture et la clôture des Jeux, ainsi que la fête en l’honneur des vainqueurs, étaient accompagnées de cérémonies et spectacles préparés avec grand soin. Les parades des athlètes avec leurs couronnes de laurier, portant des branches de palmiers et des rubans rouges sur fond de temples, étaient une partie essentielle des Cérémonies olympiques à cette époque.

En 1896, Athènes a accueilli les premiers Jeux Olympiques modernes fondés par Pierre de Coubertin. Il a compris, comme personne auparavant, que les Cérémonies d’ouverture et de clôture pouvaient transformer les Jeux Olympiques en événement sportif et culturel sans précédent, d’ailleurs les spectateurs partageaient son avis. Près de 70 000 personnes se sont rendues à la Cérémonie d’ouverture des premiers Jeux Olympiques modernes. Les Jeux de 1896 ont été officiellement ouverts par le roi de Grèce, George Ier. Des athlètes originaires de 13 pays ont participé à ces Jeux.

Selon la tradition, les scénarios des Cérémonies restent secrets et font l’objet de toutes les spéculations. Chaque Cérémonie reste gravée dans les mémoires pour ses moments les plus spectaculaires.

J.O de Sotchi: la cérémonie d’ouverture vue par 3 milliards de téléspectateurs

3 milliards de téléspectateurs ont regardé la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi, sur le littoral russe de la mer Noire, rapporte le service de presse du comité d’organisation des JO.

«La cérémonie a été regardée par 40.000 spectateurs rassemblés au stade de Fisht et par 3 milliards de téléspectateurs à travers le monde. Au total, plus de 12.000 personnes ont participé à la cérémonie d’ouverture des XXIIèmes Jeux olympiques d’hiver de 2014", lit-on dans un communiqué de presse.

Le Groupe RIA Novosti, dont relève l’agence d’actualités sportives R-Sport, a le statut spécial d’agence hôte et de pool photo des Jeux olympiques de Sotchi depuis septembre 2011, sur décision du Comité international olympique (CIO).

Les athlètes se disputeront 98 lots de médailles (12 de plus qu’en 2010) dans 15 disciplines sportives pendant les Jeux de Sotchi.

Luc-Roger Mbala Bemba


Cet article a été lu 4890 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0