Home» SPORTS»

Elections à la FECOFA : Constant OMARI, un voleur candidat à sa propre succession

Font size: Decrease font Enlarge font
image Constant OMARI

Le président sortant de la fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari Selemani est candidat à sa propre succession. S’il faut trouver d’autres problèmes qui n’ont pas marché durant son mandat, nous évoquerons le cas de la non participation de l’équipe nationale senior aux trois éditions successives de la Coupe d’Afrique des Nations. En 2008, 2010 et 2012. Grâce à une nouvelle formule imposée par la Confédération africaine de football (CAF), les Léopards ont obtenu la qualification pour la 29ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Afrique du Sud. Une édition qui n’a pas du tout satisfait les Congolais, suite à l’élimination précoce des Léopards au premier tour. Tous ces échecs permettront au président sortant de regagner encore la confiance de ses électeurs ?

Après avoir passé beaucoup de temps à la tête de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), le président sortant de cette entité sportive, Constant Omari Selemani a déposé sa candidature pour  succéder à lui-même. Il a demandé à ses électeurs potentiels de bien vouloir lui accorder une autre chance de poursuivre la gestion du football congolais.

Le président sortant de la fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari Selemani est candidat à sa propre succession. L’autre candidat qui convoite le poste de la présidence de cette entité sportive, c’est Mwamba Mukundi, journaliste sportif à la Radio télévision kimbanguiste (Ratelki). Comme prévu dans le calendrier rendu public par le secrétariat de cette instance, les élections sont prévues pour  le vendredi 24 mai à Kindu dans la province du Maniema.

Après qu’il a remplacé Kurara Mpova en 2005, Constant Omari était le premier vice-président à assumer l’intérim du défunt de 2006 à 2009, année où il fut élu président à l’issue de l’assemblée ordinaire puis élective qui se tint à Lubumbashi au Katanga. Depuis lors, il trône à la tête de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Au cours d’une émission sportive sur Digital Congo Tv, le président sortant  a fixé les esprits des sportifs congolais, en disant que son bilan est positif. Il le justifie par la participation des Léopards à la 29ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, malgré leurs éliminations au premier tour. Du moins, poursuit le président de la Fédération, les Léopards n’ont pas enregistré la moindre défaite dans cette prestigieuse compétition.

Il a parlé ensuite des dames qui ont participé  au tour final de la Coupe d’Afrique des Nations de la catégorie en Guinée Equatoriale. Les U20 ont disputé également la Can de leur catégorie en Algérie… Les U17 l’auraient également été parce qu’ils ont été éliminés sur tapis vert, faute de financement. Il a également évoqué le cas de Mazembe qui a joué la finale de la Coupe du monde des clubs.

Il est d’avis que son comité a abattu un travail remarquable, qu’il s’est attelé à consolider la série de réformes enclenchées depuis sept ans, que le football étant un chantier perpétuel, il lui faut un autre mandat pour parachever son œuvre.

POURQUOI LES ELECTIONS A KINDU ?

Le président sortant a saisi également cette occasion pour justifier à l’opinion publique  la tenue à Kindu de prochaines assises de la Fecofa. Selon lui, la tenue à Kindu est conforme, réglementaire et normale. Il a évoqué l’article 36 des statuts de la Fecofa, qui nous renseigne que l’assemblée générale ordinaire est convoquée une fois l’an par le comité exécutif, 30 jours au moins avant la date fixée pour sa tenue, dans les trois mois qui suivent la clôture de l’exercice social. Elle se réunit au siège de la Fecofa, ou à tout autre endroit choisi par les membres de l’assemblée générale.

L’ordre du jour, le rapport d’activités, le budget, les comptes et tous les autres documents utiles sont envoyés aux membres, 20 jours au moins avant l’Assemblée.

LE BILAN EST-IL POSITIF ?

S’il faut trouver d’autres problèmes qui n’ont pas marché durant son mandat, nous évoquerons le cas de la non participation de l’équipe nationale senior aux trois éditions successives de la Coupe d’Afrique des Nations. En 2008, 2010 et 2012.

Grâce à une nouvelle formule imposée par la Confédération africaine de football (CAF), les Léopards ont obtenu la qualification pour la 29ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Afrique du Sud. Une édition qui n’a pas du tout satisfait les Congolais, suite à l’élimination précoce des Léopards au premier tour. Tous ces échecs permettront au président sortant de regagner encore la confiance de ses électeurs?

Certaines sources indiquent que la commission électorale de la Fecofa pourrait rejeter la candidature de Mwamba Mukundi qui ne remplirait pas toutes les conditions d’éligibilité. Cette commission présidée par Ndubudi Kiadi devait commencer l’examen des candidatures ce lundi 6 mai.

Voici la liste de candidats retenus pour les élections:

Président : Constant Omari Selemani et Mwamba Mukundi

1er vice-président : Donatien Tshimanga Mwamba

2e vice-président : Jean-Didier Masamba Malunga et Jean-Marie Tambwe

3e vice-président : Gaston Kasongo Makamba Kant

4e vice-président : Bondembe Bokanianga Bobo

5e vice-président : José Dayoni Wawa

6e vice-président : Théobald Binamungu, Boloki Bin Mubial et Anaclet Kuzituka

Membres : Samuel Sita N’Landu, Maurice Munda Kapambwe, Dismas Bisimwa Nishamba, Charles Mputu Mulopo, Nongha Ossango, André Mwelwa, Abdon Mayombo, Munzimba Enzu, Boto Lueto Liena , Mwarabu Muzaliwa, Tschomba Fariala, Inyangi Bokinda

[Armel Langanda]


Cet article a été lu 5202 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0