Home» SANTÉ»

Lutte contre le paludisme : Des moustiquaires imprégnées d’insecticide volées en RDC

Font size: Decrease font Enlarge font
image Moustiquaires imprégnées d’insecticide

En RDC, le paludisme ou la malaria constitue l’une de principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. Dans le volet préventif de cette maladie, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide par la population est recommandée et constitue un moyen efficace pour réduire le taux de mortalité de 50%. Près de 2 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide, destinées à une distribution gratuite pour la population de Dekese, ont été  volées  par un groupe des malfrats munis d’armes blanches dans une aire de santé  du territoire de Dekese ,à quelques 435 Km de la ville de Kananga, au Kasaï-Occidental.

En RDC, le paludisme ou la malaria constitue l’une de principales causes de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. Dans le volet préventif de cette maladie, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide par la population est recommandée et constitue un moyen efficace pour réduire le taux de mortalité de 50%.

Alors, au moment où le gouvernement congolais, avec l’appui de la Banque mondiale,  s’engage à éradiquer  cette fléau en RDC, voila qu’il ya des personnes  mal intentionnées qui sont entrain de freiner cette évolution. Dans cette lutte faut-il signaler que, le gouvernement s’est  également engagé à distribuer gratuitement des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action, d’une manière périodique, sur toute l’étendue de la république.

Pas plus tard que la semaine dernière, près de 2 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide, destinées à une distribution gratuite pour la population de Dekese, ont été  volées  par un groupe des malfrats munis d’armes blanches dans une aire de santé  du territoire de Dekese ,à quelques 435 Km de la ville de Kananga, au Kasaï-Occidental, rapporte l’Agence congolaise de presse, qui a reçue cette information de source sanitaire.

A en croire le Dr Edouard Mayibu, coordonnateur de l’ONG  » FDSS  » (Fonds de développement des services de santé), un projet basé à Kananga et appuyé par le Fonds Mondial, l’équipe des distributeurs des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action( MILD)  a été surprise en pleine brousse sur un tronçon routier par des assaillants armés des machettes, des lances et des flèches qui se sont emparés de tous les colis avant de disparaître dans la nature.

Face à cette situation, l’autorité locale a organisé une enquête, afin de retrouver les traces de ces inciviques. Cette situation ne nous laisse pas le choix de nous poser mille et une question de savoir pourquoi ces hors la loi ont-ils volées les moustiquaires imprégnées d’insecticide, alors que sa distribution est gratuite ? Peut-être qu’ils ne savaient pas que ces colis contenaient des moustiquaires imprégnées d’insecticides ? Croyant être de l’argent ou des colis de grande valeur.

Ce vol qu’on déplore pose, encore une fois le problème de l’utilisation de  la moustiquaire imprégné d’insecticide qui n’est pas toujours utilisé à bon escient par les populations.  A Lodja par exemple, certaines personnes ont été surprises entrain d’utiliser la moustiquaire comme filet de pêche et d’autres pour clôturer leur potager. Nous ne cesserons de le dire, la moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action est destinée à la lutte contre les moustiques et non pour la pêche ou autres usages non appropriés.

Princesse Iso Bomba


Cet article a été lu 5261 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0