Home» SANTÉ»

Ebola : Les voyageurs en provenance de la RDC considérés déjà comme de personne suspecte

Font size: Decrease font Enlarge font
image felix KABANGE NUMBI MUKWAMPA - Ministre de santé de la RDC

Les voyageurs en provenance de la RDC doivent désormais se munir d’un document spécial délivré par le ministère congolais de la Santé pour se rendre dans un pays membre de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). La personne qui se déplacera sans ce document  spécialement  dans les pays membres de la SADC sera considérée comme une personne suspecte et sera suivie pendant 21 jours.

Cette décision a été prise au cours de la réunion des ministres de la Santé de la SADC tenue vendredi 5 septembre au Zimbabwe et à laquelle le ministre congolais de la Santé, Félix Kabange a pris part.

Lors d’une conférence de presse tenue à son retour du Zimbabwe, Félix Kabange a souligné que  « La RDC étant le seul pays qui a l’épidémie [d’Ebola] au sein de la SADC, les ministres de la Santé de cet espace ont pris cette mesure en tenant compte du fait que le règlement sanitaire international a pour objectif de contenir l’épidémie et non d’arrêter le mouvement des personnes ».

Le ministre congolais de la Santé a précisé que le document délivré par son ministère attestera que le voyageur a été consulté avant le voyage et qu’il est sain et qu’il n’a pas été en contact avec des malades d’Ebola.

« La personne qui se déplacera sans ce document  spécialement  dans les pays membres de la SADC sera considérée comme une personne suspecte et sera suivie pendant 21 jours », a prévenu le ministre congolais.

Félix Kabange a également déclaré que les gouvernements des pays membres de la SADC ont été invités, au cours de la rencontre au Zimbabwe,  à organiser des  formations sur le virus d’Ebola à l’intention des journalistes « pour que la presse ne soit pas un élément de propagation de la rumeur ».

Par ailleurs, le ministère Kabange a mis en place deux numéros verts (099971005  et 0810800020) pour recevoir toutes les informations sur le virus d’Ebola et invité toute personne disposant des cas suspects d’Ebola de les signaler pour une prise en charge rapide.

Cette épidémie déclarée dans la localité de Djera en Equateur a déjà fait au moins 32 morts à cde jour.


Cet article a été lu 3755 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0