Home» SANTÉ»

On rêve ? : La RDC sera bientôt dotée d’une politique nationale sur la couverture universelle aux soins de santé

Font size: Decrease font Enlarge font
image Félix Kabange Numbi

La République Démocratique du Congo (RDC) sera bientôt dotée d’une politique nationale sur la couverture universelle aux soins de santé. C’est l’un des objectifs que s’assigne un atelier ouvert Mardi dans la salle de réunion du programme national de lutte contre le sida (Pnls).

D’après le directeur adjoint du cabinet du ministre de la Santé publique, le Dr Faustin Chenge, le draft du document sur la politique nationale sur la couverture universelle aux soins de santé est en train, d’être finalisé.

L’objectif de cet atelier organisé par le programme national de promotion des mutuelles de santé (Pnpms) est celui de doter le pays d’un document de politique nationale sur la couverture universelle aux soins de santé et les outils de gestion indispensables à la bonne gestion et pour un bon suivi. « Nos voulons finaliser le processus de la couverture sanitaire et cela pour permettre à la population d’avoir de soins de qualité.

A la fin de cet atelier, nous aurons un texte normatif avec des axes stratégiques de la couverture universelle et les modalités de mise en œuvre », a indiqué le Directeur du Pnpms, Dr Dieudonné Mufwankolo, soulignant que la couverture sanitaire universelle est une recommandation que l’Oms.

L’Organisation mondiale de la Santé oblige tous les Etats membres de l’Onu à appliquer cette politique afin que l’ensemble de la population puisse avoir accès aux soins sans barrières financières et géographique. Et la République démocratique du Congo s’est impliquée dans ce processus pour assurer une couverture sanitaire universelle à tous les Ccongolais.

Pour le Dr Faustin Chenge qui a ouvert cet atelier au nom du ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange, la politique nationale de la couverture sanitaire universelle définit le cadre stratégique et les orientations visant à encadrer l’action du gouvernement en cette matière. Ces orientations, précise-t-il, s’appliqueront tant au ministère de la Santé publique qu’aux autres ministères impliqués dans la couverture sanitaire internationale.

Tout en reconnaissant que la sécurité implique une bonne santé, laquelle est elle-même tributaire d’une boisson et d’une alimentation saine ainsi que de la sécurité financière, facilitant un accès satisfaisant aux services sociaux destinés à couvrir les besoins sociaux de base de tout individu, le Dr Faustin Chengea fait savoir que la couverture sanitaire universelle bannira le recours continu aux paiements directs lequel par ailleurs passe pour le grand obstacle au progrès en matière d’accès aux soins de santé.

Il reste par ailleurs convaincu que la collecte des fonds par prépaiement obligatoire est la base la plus efficace et la plus équitable pour augmenter la proportion de la population couverte et partant, celle qui utilise effectivement les soins et les services de santé disponibles, parce que disposant d’un accès permanent et sans réserve.

Dans le souci de doter le pays d’une bonne politique de couverture sanitaire universelle, le Dr Faustin Chenge interpelle les participants en ces termes : « Je vous invite à bien étudier et cerner les retombées de la couverture sanitaire universelle et à réfléchir au meilleur moyen de travailler en commun avec les ministères connexes ainsi que les partenaires pour espérer réussir ce challenge ».

Une opportunité s’offre, reconnaît-il, s’offre à nous de renouveler notre engagement pour permettre à chaque habitant du territoire national de la Rdc de posséder le meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre grâce à la couverture sanitaire universelle.

[Yassa]


Cet article a été lu 6222 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0