Home» SANTÉ»

RDC : 152 millions USD pour lutter contre le paludisme

Font size: Decrease font Enlarge font
image Paludisme - Moustique en train de piquer

Le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme vient d'apporter une bouffée d'oxygène à la lutte contre le paludisme ou la malaria qui constitue en République démocratique du Congo l'une des causes de mortalité chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans.

Le Fonds mondial vient d'accorder à la RDC une subvention de 152 millions de dollars américains pour lutter contre le paludisme au cours de 3 prochaines années.

La signature de l'accord de subvention entre la RDC et le Fonds mondial  de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme est intervenue  le vendredi 29 juin dernier  simultanément à Kinshasa  au ministère de la Santé et à Genève en Suisse.

A Kinshasa, cette convention a été signée pour la RDC par le ministre de la Santé publique, Dr Félix Kabange Numbi en sa qualité du président du Comité national de coordination de la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme (CCM) , par le 2ème vice président du CCM pour le compte de la Société civile, M. Nestor Mukinay Tumb' Tumb' et par le président du projet des Soins de santé en milieu rural (SANRU) de l'Eglise du Christ au Congo (ECC), le Dr Jules Malonga Miatudila.

Tandis qu'à Genève, c'est le directeur du département chargé des pays très endémiques du paludisme, M. Burn qui a  signé cet accord de subvention.

Lors de la signature de cet accord de subvention, Dr Félix Kabange a mis en garde  ceux qui doivent utiliser cet argent. Il leur a exigé une bonne gestion et cela dans le délai imparti. Le ministre de la Santé publique a, en outre, annoncé un audit interne au sein de son ministère pour faire la lumière sur l'utilisation des fonds provenant des partenaires de la RDC.

Selon les explications  du directeur du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), Dr Benjamin Atua présent à cette cérémonie de signature de l'accord de convention entre  la RDC et le Fonds mondial, cette subvention de 152 millions $ du Fonds mondial permettra à la RDC de couvrir toutes les 515 zones de santé du pays en moustiquaires imprégnées d'insecticide. Ils couvriront aussi les besoins en tests rapides du paludisme et en médicaments contre cette maladie pendant au moins 3 ans.

Sur les 152 millions de dollars us, renchérit-il, 31 millions seront gérés par le ministère de la Santé publique et 131 millions par le projet SANRU qui appuie plusieurs zones de santé.

[Blandine Lusimana T./L'Observateur]


Cet article a été lu 10237 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00

Tags