RDC : Revue de presse du Lundi 12 Août 2013

Font size: Decrease font Enlarge font
image Journaux - Mort de Ben LADEN a la Une de plusieurs journaux

Les concertations nationales continuent de dominer l'actualité ce Lundi 12 Août 2013 en République démocratique du Congo (RDC).

> Concertations nationales

LE POTENTIEL : « Concertations nationales : le pavé de Kengo »

C’est mal parti, juge Le Potentiel, pour les concertations nationales, dont l’ouverture paraît imminente. Et pour cause : le Président du Sénat et membre du présidium des concertations nationales, Léon Kengo a déclaré que l’issue des concertations sera la formation d’un gouvernement où Majorité, Opposition et Société civile feront partie.

Le tabloïd note que des réactions n’ont pas tardé – dans la Majorité tout comme dans l’Opposition. Tous redoutent que ces assises outrepassent leur mission, à savoir la survie de l’Etat menacée dans sa partie Est. Sans doute, estime Le Potentiel, Kengo a jeté un pavé dans la mare.

LA PROSPERITE : « Concertations nationales, Kengo et Minaku arbitrent, Sassou accompagne à la carte ! »

La Prospérité relève au sujet des concertations nationales, que Kengo et Minaku arbitrent tandis que Sassou accompagne à la carte ! D’après la consoeur, Kengo a démontré, preuve à l’appui, que toutes les revendications de l’opposition en rapport avec lesdites concertations ont trouvé des réponses.

LA PROSPERITE : « l’UDPS : Tshisekedi boude Sassou ! »

Décidément, Etienne Tshisekedi aime bien prendre l’opinion à contre-pied, constate La Prospérité. On l’annonçait à Brazzaville, le vendredi 9 août 2013. Rien de tel. Le Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) n’a pas bougé de sa résidence de Pétunias, à Limete. Il était apparemment loin d’envisager de faire la traversée du fleuve Congo. Répondant tranquillement à ses occupations habituelles, l’homme a reçu en audience, le même jour, le président de la société civile de la Diaspora Congolaise (CCDC).

L'AVENIR : « Concertations nationales. Guerre de leadership dans l’Opposition : Le peuple congolais sacrifié »

Selon L’AVENIR, auteur de ce titre manchette, l’intention des tshisekedistes et de kamerhistes n’est pas de voir Kengo réussir ce challenge des concertations nationales.

Ils s’imaginent qu’en réussissant ce pari, c’est Kengo qui sera en première ligne susceptible d’occuper dans l’avenir le poste très convoité de porte-parole de l’Opposition. C’est donc une guerre larvée dont la principale victime n’est autre que le peuple congolais, indique ce journal.

Pour notre confrère, lorsque Léon Kengo dit devant l’Opposition qu’à la fin des Concertations nationales il y aura requalification de l’actuelle Majorité en mettant en place un gouvernement d’union nationale, les « bonzes » de l’Opposition pensent déjà à la fameuse formule magique de « Otes-toi de là que je m’y mette ».

L’AVENIR invite le Président de la République à prendre toutes ses responsabilités en empêchant ceux qui sont obsédés à ne travailler que pour des intérêts personnels car, conclut-il, il a du reste plusieurs trousses dans sa manche.

> Situation sécuritaire dans l’est de la RDC

Concernant la situation sécuritaire dans l’est de la RDC, Le Potentiel nous renseigne qu’au Sud-Kivu, les FARDC ont repris le contrôle des localités occupées par des miliciens à Fizi. Une annonce faite par la 10è région militaire des FARDC samedi dernier tandis qu’au Nord-Kivu : la journée «ville-morte» est entrée dans son deuxième jour hier dimanche à Oïcha.

> Accord-cadre d’Addis-Abeba du 24 février 2013

LE PALMARES : « Vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères : Didier Reynders à Kinshasa depuis hier »

La question sécuritaire dans la partie orientale de la Rdc exige que la Belgique, l’un des signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba du 24 février 2013, s’implique totalement pour un meilleur suivi. C’est qui explique la venue d’hier, dimanche 11 août du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, M. Didier Reynders, à Kinshasa, pour des entretiens voulus fructueux avec les autorités congolaises.


Cet article a été lu 4003 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0