Présidentielle : « KABILA » veut mettre KATUMBI hors-jeux

Font size: Decrease font Enlarge font
image Moise KATUMBI CHAPWE et Kyungu

Ce n’est plus un secret de polichinelle, à la veille de 2016, la cible qui met le président Joseph Kabila dans tous ses états est le gouverneur du Katanga qu’il désire mettre hors-jeux.

Il y a quelques jours, une source m’appelle pour m’informer qu’il y a une semaine, quatre maliens, fournisseurs des chèvres, avaient été arrêtés en rentrant de l’Angola, par la frontière de Dilolo, et que ces maliens seraient en voie d’être accusés de terrorisme…

Arrêtés par l’ANR, ma source m’informe que ces maliens avaient été torturés et ils le sont encore jusqu’aujourd’hui.

Le dossier est remonté jusqu’à “sa majesté”, le tout-puissant Directeur de l’ANR, Mr Kalev Mutond.

“Sous l’ordre du chef de l’ANR, des agents de l’ANR ont débarqué à Kamalondo ou ces maliens habitent, et y ont ramassés plusieurs de leurs cousins, amis et neveux, onze citoyens de la diaspora malienne au total. Ils sont connus à Lubumbashi comme étant des vendeurs des chèvres. Ils ont été arrêtés et transférés à Kinshasa ou ils sont toujours torturés et tabassés” : me confie la source.

Selon mes sources dans l’ANR, Kalev, numéro 1 de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR), les a rendu visite dans leurs cellules le 29 juin 2015 avec son air toujours charmant et souriant, ainsi que ses grosses lunettes d’intellectuels.

Kalev leur aurait demandé de faire des confessions selon lesquelles :

1) “Ils sont des terroristes et des mercenaires que le populaire gouverneur de l”ancien Katanga, Moise Katumbi aurait engagé pour commencer à faire du terrorisme, et entrainer des congolais dans des opérations ommando, en vue de déstabiliser la RDC, pour enfin, faire un coup d’état à Joseph Kabila. Et, dans ce même angle, s’ils étaient prêts à témoigner et de passer devant la presse pour répéter ce qu’il leur dira de raconter, il s’arrangerait pour les faire partir du Congo, sans aucune inquiétude.”

Mais ma source me confirme que les maliens ont refusé de tout cœur, de se salir dans une telle opération qu’ils jugent d’être contre leur religion.

Devant Kalev, ces maliens auraient été torturés et se trouveraient toujours entre les mains de l’ANR, et ma source me confirme qu’ils seraient censés y rester, et ne pourraient y sortir que si ils acceptaient de répéter les mots du chef de l’ANR, en acceptant d’avouer que Moise Katumbi est celui qui les avait recruté, pour faire le terrorisme en République Démocratique du Congo…

J’ouvre une parenthèse, il y a deux jours, le président de l’assemblée nationale, Mr Aubin Minaku demandait aux congolais, à travers twitter, de tout faire pour empêcher et combattre le terrorisme en RDC. Je me rappelle même lui avoir posé la question de savoir qui étaient-ils? et ou étaient-ils ?…

Maintenant, en apprenant qu’un groupe de malien vennait d’être arrêté et serait forcé a dire qu’ils sont des terroristes sous la couverture de Katumbi, lui qui est un potentiel candidat a la course de la presidentielle de 2016. En apprenant que le responsable de l’ANR veuille que ces maliens avouent, sous tortures, que l’ex-gouverneur du Katanga serait impliqué dans leur recrutement, selon la version que le patron de l’ANR, monsieur Kalev Mutond leur aurait proposée…

En essayant de faire un peu de mathématiques d’investigation basique dans cette affaire, et aussi et surtout, avec les déclarations de Mr Minaku, l’enquête de Kalev, et le torchon d’accusation de Mr Luzolo Bambi, pour arrêter des gouverneurs et officiels du Congo, pour terrorisme et autres accusations, la réponse est très simple et claire comme l’eau de roche : Joseph Kabila, doit surement être derrière cette machination, pour noyer Moise Katumbi…

Avec de tels projets, je donnerai un conseil à Moise Katumbi, ou tout autre membre encore indécis de la MP :

Le bateau de Kabila va couler et Kabila le sait. Ne soyez pas distrait avec ce qui se passe au Burundi!

Le Burundi ne représente pas grand chose comparé à la RDC sur le plan international. Tandis que la RDC est toute une autre affaire qui dépasse la géostratégie des grands-Lacs…

En lisant ces lignes, certains de ses conseillers se moquent surement en se disant qu’ils ont une armée solide…

Attention! J’aimerais vous rappeler que Blaise Compaoré comptait sur sa garde prétorienne, et c’est elle qui l’a mise dehors (Colonel Zida, numéro 2 de la garde présidentielle).

Et, pas très loin de chez nous, Mobutu a été chassé du pouvoir, non pas par l’AFDL de Laurent Kabila, mais par les FAZ qui avaient refusé de se battre, et avaient laissé l’AFDL entrer librement au Congo jusqu’à Kinshasa et, par leur décision courageuse, une des plus vieIlles et dures dictatures était tombée.

Et,  pour vous Joseph Kabila : sans être prophète, vous pouvez beau compter sur votre armée sous-alimentée mais, au moment opportun, elle vous lachera, peut-être même plutot que prévu. Donc, recherchez la sagesse!

Attendons voir!

[Jean-Luc Kienge]


Cet article a été lu 6295 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0