RDC : Le Front Populaire jure de barrer la routé à toute initiative de révision de la Constitution

Font size: Decrease font Enlarge font
image Lisanga BONGANGA

Le " Front populaire " contre la révision constitutionnelle n’a pas attendu longtemps pour annoncer ses intentions dans l’arène politique congolaise. Partis, regroupements et personnalités politiques, syndicats, organisations professionnelles, mouvements associatifs… regroupés au sein de la nouvelle plate-forme ont juré tous de barrer la routé à toute initiative de révision de la Constitution.

Vendredi dernier, les ténors du " Front populaire " ont mis les points sur les "i". Manière pour eux de montrer clairement leur position " qui n’est pas celle de partager le pouvoir avec la Majorité ". En revanche, ils entendent défendre les préoccupations majeures qui ont présidé à l’élaboration de l’architecture institutionnelle prévue par la Constitution. Il s’agit d’assurer le fonctionnement harmonieux des institutions de l’Etat, éviter les conflits, instaurer un Etat de droit, contrer toute tentative de dérive dictatoriale…et surtout assurer l’alternance démocratique.

Au cours de cette cérémonie de sortie officielle du " Front populaire ", Lisanga Bonganga, son modérateur, a dénoncé la tentative de la Majorité de réviser la Constitution " selon leur volonté ". " Certes, on nous dira que la Constitution est révisable. Nous affirmons que la Constitution est avant tout l’expression d’une volonté politique ", reconnaît-t-il. Paraphrasant l’ambassadeur de France en RDC, Lisanga Bonganga a fait savoir que "derrière la Constitution, il y a son fondement qui est le consensus national autour des règles communément admises de fonctionnement de la société et des pouvoirs publics ".

Ainsi, ce membre de l’Opposition républicaine a fait savoir que " la révision d’une Constitution doit être le fruit d’un consensus national et non une initiative unilatérale et sectaire qui a pour but la personnalisation du pouvoir, c’est-à-dire le retour à la dictature". Dans ce chapitre, Lisanga rappelle que " ce consensus national a été réalisé au terme des Concertations nationales qui, dans une recommandation pertinente, a décidé de ne ni réviser ni changer la Constitution du 18 février 2006 pour ne pas rompre le pacte républicain… ". " Et le président Kabila a fait sienne cette recommandation, comme d’ailleurs tous les autres devant le Parlement réuni en congrès", dixit Lisanga.

Face aux différentes remarques faites à l’endroit de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) aussi bien par les Opposants, l’Eglise catholique, que la société civile… Lisanga pense qu’il y a encore moyen de " sauver les élections à venir ". Les délégués à la convention de l’Opposition républicaine avaient résolu, rappelle-t-il¸ " que le cycle électoral 2016 doit commencer par la présidentielle et les législatives puis les provinciales, sénatoriales et des gouverneurs de provinces. Ils ont, à ce titre, même proposé un calendrier électoral global tel qu’exigé par la Communauté internationale qui, comme tout le monde le sait, finance les élections dans notre pays ".

Compte tenu de ces paramètres, le "Front populaire" se fixe comme objectif de réunir tous les congolais s’opposant à la révision constitutionnelle. Non seulement il est contre la révision de la Constitution, le " Front populaire" poursuit entre autre objectifs, la mise en place d’une réelle administration électorale pour les élections libres, démocratiques, transparentes et crédibles ". A ce titre, soutient Lisanga, le FP s’inscrit dans une démarche citoyenne pour défendre les dispositions pertinentes de la Constitution.

[Rachidi MABANDU]


Cet article a été lu 2622 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0