RDC : «KABILA» en fuite ou en clandestinité ?

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KABILA - Président sortant de la RDC, le 20 Déc. 2011 à Kinshasa, durant sa prestation de serment devant des juges de la cours suprême de la justice de la RDC.

En République Démocratique du Congo (RDC), les massacres continuent ! Un officier supérieur de la Garde Républicaine confie : « Plus de 300 civils de l’opposition ont été exécutés entre le 16 et le 25 décembre 2011».

Le carnage continue ! Un officier supérieur de la Garde Républicaine, la garde prétorienne de l’imposteur rwandais Hyppolite KANAMBE, a contacté la rédaction de L’œil de Patriote pour exprimer son écœurement sur l’amplification ducarnage du peuple congolais depuis le déclenchement du processus électoral de triste mémoire en novembre 2011. 

L’officier congolais de la GR qui a requis l’anonymat (mais qui nous a décliné toute son identité pour vérification de l’authenticité de ses fonctions) a révélé que chaque soir, depuis le 16 décembre 2011, des «manifestants» favorables à l’opposition étaient exécutés froidement sur ordre personnel de KANAMBE par le patron de la Police congolaise, le rwandais Charles BISENGIMANA et par le tristement célèbre Colonel KANYAMA. 

Les corps des victimes étaient ensuite mis dans des sacs avec des pierres et balancés au fond du fleuve Congo au niveau du Palais de la Nation, le bureau officiel d’Hyppolite KANAMBE. Beaucoup de victimes sont des jeunes gens dont l’âge moyen varie entre 16 et 30 ans ! 

Par ailleurs, ces informations ont été confirmées par un officier supérieur de la MONUSCO qui a confié à une personnalité politique congolaise de l’opposition qu’à la fin du mois de décembre dernier, des pêcheurs congolais ont remonté dans leurs filets de pêche plusieurs corps enfui dans des sacs déchiquetés par les poissons attirés par l’odeur de la chair en décomposition. Du côté de la République du Congo/Brazzaville, plusieurs corps des jeunes filles et garçons ont aussi été repêchés dans les mêmes conditions. Et selon la même source de la MONUSCO, certains cadavres auraient été présentés aux  enquêteurs de la CPI qui opèrent déjà très discrètement en RDC. Il était temps ! Alerté par ses services spéciaux, KANAMBE a envoyé une équipe des membres de la GR patrouiller le long du fleuve, en compagnie des troupes des mercenaires tanzaniens, dans le but de récupérer à temps tous les corps des victimes qui remontent à la surface ou qui sont repêchés par des pêcheurs riverains. Mais cette précaution vient trop tard !

Après sa «victoire», «Kabila» entre en clandestinité…

Drôle de victoire électorale que celle d’Hyppolite KANAMBE! Victoire à la Pyrrhus? Pire que cela, dirait-on. Voilà un  candidat victorieux, qui prête serment sous une tente, flanqué d’un gilet pare-balle, entouré des blindés et des chars, loin du peuple sensé l’avoir élu ! Et que dire de  cette cérémonie où seul un autre président scélérat et paria comme lui, est venu lui manifester son soutien sous le poids de ses 85 ans ?  Ne dit-on pas que ceux qui se ressemblent s’assemblent ? Mais après ces cérémonies presque macabres dans la cité de l’O.U.A. l’imposteur rwandais disparait littéralement de la circulation. 

Par le biais de son entourage, il lance des faux bruits sur son voyage en Chine pour un congé de 3 mois, provocant ainsi une rumeur sur sa fuite. Tout cela pour diminuer l’étau de la pression qui s’exerce sur lui. Pendant ce temps, il se replie sur une île près de Boma, dans le Bas-Congo, où il s’est construit une hacienda. De là il envoie un envoyé spécial renégocier le soutien de l’Angolais Dos Santos et lui demander pardon pour ses « erreurs ». L’envoyé spécial serait revenu bredouille de sa mission. Ce qui a augmenté sa panique et conduit à aller à Nkamba, toujours dans la stricte clandestinité pour chercher la « protection » spirituelle des chefs des lieux. Rien n’y fit ! 

Revenu toujours clandestinement sur Kinshasa, le misérable a déserté et sa résidence de la Gombe, et sa ferme de Kingakati transformée pourtant en forteresse. Dès la tombée de la nuit, tous ses gardes congolais sont écartés pour laisser la place aux seuls rwandais et tanzaniens : « personne ne doit savoir où il passe la nuit » ! Il ne reçoit même plus les membres de son entourage.

Certains de ses proches espéraient le voir sortir de sa cachette ce 15 janvier pour aller à Ndjamena participer au sommet de la CEAC  et en profiter pour recevoir la bénédiction de ses pairs. Rien de tout cela. Enfin, ce 16 janvier,  la poignée de ses partisans espéraient le voir réapparaitre dans les cérémonies commémoratives de l’assassinat de Laurent Désiré KABILA, mais à sa place on a vu son frère Zoé le représenter à la messe présidé par … Monseigneur MARINI.

Selon une récente confidence faite par un  membre très proche de la famille de l’imposteur, depuis quelques semaines, la santé de l’imposteur rwandais KANAMBE serait très critique et exigerait des soins urgents. Ainsi, il aurait discrètement quitté le pays  depuis quelques jours pour des soins médicaux dans un pays  d’Asie. La même source indique que le départ précipité du « raïs » sans laisser de consigne précis a semé la panique parmi les collabos de son entourage qui ne savent plus à quel saint se vouer. Les ambassades des pays occidentaux sont débordées par les demandes de visas des tenants du pouvoir à Kinshasa ainsi que des membres de famille de ceux-ci.  Sauve qui peut !

Candide OKEKE


Cet article a été lu 13928 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (18 posted):

wut on 19/01/2012 13:24:23
avatar
Kabila est le seul à savoir ce qu'il a poussé à vivre dans l'anonymat. la pression va aller croissant s'il ne quitte pas le pouvoir et la mort va finalement frapper à sa porte en définitive. les aventuriers qui prient chaque jour à la RTNC croient corrompre Dieu. il ya tricherie et Dieu n'accompagnera jamais la tricherie à moins que vous vous fabriquiez comme vous êtes entrain de la faire votre propre dieu. revenant sur la lettre fabriquée par mobutu comme quoi Tshisekedi aurait traité Lumumba de crapaud, nous avons fini par faire de recherches et conclure qu'il s'agit bel et bien d'un mensonge tissé en rouge sur du noir. en réalité le peuple congolais doit apprendre à lire. voici ma question: nous avons acquis notre indépendance le 30/6/1960 et Lumumba est décédé le 17/1/1961 juste 6 mois après l'indépendance. Kasa-vubu était président jusqu'en 1965 date à laquelle Mobutu a pris le pouvoir. après le gouvernement Lumumba, il ya eu celui d'ADULA, de Tshombe, de Kimba et de Iléo joseph. tshisekedi est venu faire parti du gouvernement Ileo sous mobutu en 1966 où il était vice ministre de la justice. alors d'où vient la lettre que l'abruti Loshima est entrain de propager partout comme quoi tshisekedi avait traité lumumba de crapaud? parce que Lumumba était déjà mort en 1961. ou une autre question entre Gizenga et tshisekedi qui est le premier à avoir fait son entrée dans les institutions de la république? tshisekedi est venu après que lumumba eût été assassiné. soni nayo Loshima, un jour tu défendra celà davant la justice? apprends aussi à raser ta barbe, c'est très sale comme situation. mwasi nayo oliaka ya mbanga ou bien oliesaka ye mandefu?
Thumbs Up Thumbs Down
0
Espoir babashi on 19/01/2012 10:32:36
avatar
on ne veut pas de kanambe
Thumbs Up Thumbs Down
0
Mwalimu on 19/01/2012 01:51:30
avatar
Vive Joseph Kabila Kabanga. N'en deplaise aux detracteurs. Vous avez ete elus et vous avez le soutien du Katanga. Mutoto wa mama pika bao. Aux pauvres combattants il ne vous reste que des yeux pour pleurer et des injures rabaissants qui denotent du bas niveau de votre culture.Comme Candide continuez vos affabulations et entretenez vos reves. Vous vous reveillerez et ca sera trop tard. Huruma sana, bandes des udpessiens kassaiens voleurs.
Thumbs Up Thumbs Down
-2
david siame on 19/01/2012 00:09:07
avatar
Hyppolite Kabila Kanambe louis Michel,l`enfant de christopher
Kanambe et de Marceline Katerhede fut adopté d`adord par Laurent
Desiré Kabila, après l`assassinat de ce dernier par Hyppolite Kabila Kanambe louis Michel.Il se fait adopté par le Belge Louis
Michel, le génie commanditaire de l`assassinat de Laurent desiré
Kabila. C`est en ce titre de récompense qu`on donnera à H Kabila Kanambe la présidence du RDCongo tout en lui assurant
la protection jusqu`à sa mort comme se fut le cas du président Blaise Kampaorhe après avoir assassiné Thomas Sankara.Mais
je félicite sincèrement l`éveille azimuts du peuple congolais
pour leur détermination d`infliger l`échec à l`impérialisme occidental sur Pays Africains.Louis Hyppolite Kabila Kanambe
doit être cherché partout arrêter et déférer en justice afin
qu`il réponde à tous les infractions et les éxactions comises sur le territoire Congolais
sé David Siame.
Thumbs Up Thumbs Down
0
Katware on 18/01/2012 22:49:23
avatar
Hyppolite enfant de ******** Okufa. Toi et tes vilains frère et soeur Janet et Zoé, que la mort vous frappe et la malediction vous accompagnent partout où vous serez. Un président le plus ridicule du monde, un vaut rien que l'Afrique n'a jamais vu. Degage sale bestiole, on veut plus de toi, tu n'as jamais appris à l'école, vous paiyerez tous: Kimbuta, Boshab, Katumbi, Olive, Kanyama, Bisengimana (vermine), colonel Raus, etc...
Thumbs Up Thumbs Down
1
on 18/01/2012 18:53:34
avatar
Candide, vous prenez vos désirs pour des réalités ! votre message est rempli de "nationalisme à la Hitlérienne", de la Xénophobie et du déni de démocratie. Ouvrez bien les yeux : Depuis 1960, le peuple congolais a souffert de toutes les guerres : sécession en 1960-1965 (demandez à votre ami Etienne Tchisedeki, il était présent !), la dictature de Mobutu et des milliers d'étudiants massacrés par sa Garde Présidentielle, nouvelle guerre de Kolwezi en 1977 et 1978, ensuite la guerre de libération du Congo menée par l'AFDL avec Laurent-Désiré Kabila... et maintenant vous prêchez une autre guerre ! Les Congolais sont fatigués de vos appels à la guerre, où vous envoyez les enfants de la nation se faire tuer pendant que, comme un journaliste sportif, vous tenez votre clavier ou votre porte-voix pour "animer la mort" de nos frères et de nos enfants dans une guerre inutile ! Arrêtez vos appels à la haine et à la xénophobie. Monsieur Jospeh Kabila a été élu par le Peuple Congolais. Si vous avez une âme de dictateur, rangez-la et adhérez à la démocratie. Nous avons un mandat de 5 ans, et à l'issue de ce mandat, vous présenterz vos candidats et on verra le résultat des électeurs congolais. Passer votre haine et votre violence sur les Rwandais et les Ougandais ne sert à rien... Ce ne sont pas les Rwandais et les Ougandais qui ont voté en RDC et ce ne sont pas ces Peuples amis qui dirigent la République Démocratique du Congo, mais les Congolais eux-mêmes. Votre appel à la résistance n'est qu'un vomis de haine, de xénophobile, de rancoeur et de violence que les Congolais ne suivront jamais... Nous sommes dans une Démocratie, certes imparfaite, mais une démocratie tout de même. A chacun son tour. Préparez-vous et vos amis sérieux à une prochaine présidentielle en 2016 et arrêtez de cracher en l'air car le crachat finira pour vous retomber sur la figure...Amis congolais, travaillons tous au développement de notre cher Congo et n'écoutons pas ces sirènes de la mort.
Thumbs Up Thumbs Down
-7
on 18/01/2012 20:37:20
avatar
Chef, nous te disons que Collabo que tu es, tu ne nous apprendras jamais à travailler parce que nous le faisons chaque jour sans ta demande bidon. Profites de l'argent que tu gagnes sans effort, mais nous on bosse, tes déclarations ne nous amènent à rien. Nous n'avons pas besoin de Kanambe quel que soit l'endroit où il est maintenant. Qu'il aille qu diable et toi aussi
Thumbs Up Thumbs Down
4
1 2 3 next total: 15 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
3.00