RDC : L'évêque BODHO défie le Cardinal MONSENGWO

Font size: Decrease font Enlarge font
image Pierre MARINI BODHO - Président national de l'Eglise du Christ au Congo (ECC)

Le président national de l'Eglise du Christ au Congo, l'évêque Pierre Marini Bodho, qualifie les résultats de la présidentielle rendu public le 9 décembre 2011 par le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, de conforme à la justice et à la vérité.

Immédiatement après la publication des résultats de l'élection présidentielle le vendredi 9 décembre dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) l'on a assisté à une véritable levée de boucliers où des acteurs politiques, des ONG nationales et internationales, et même les princes de l'église se livrent une bataille rangée par les médias interposés.

Mais la dernière déclaration en date qui fait la Une de l'actualité aujourd'hui, c'est celle rendue publique par l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, qui met en doute les résultats de la présidentielle publiés le vendredi 9 décembre qu'il a qualifié de non conforme à la justice et à la vérité. Il a, à l'occasion, cité des chiffres qui, d'après lui, désavantagent le candidat n°11, Tshisekedi qui à son avis, aurait engrangé plus de voix que celles publiées par la CENI.

Les propos du Prélat catholique n'ont pas laissé indifférent le président national de l'Eglise du Christ au Congo, l'évêque Pierre Marini Bodho, qui à son tour, qualifie les résultats de la présidentielle rendu public le 9 décembre 2011 par le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, de conforme à la justice et à la vérité.

Mgr Marini qui répondait aux questions de Radio France Internationale le mardi 13 décembre sur la tension créée par les résultats de la CENI, a dit que cette structure est à féliciter pour le travail énorme qu'elle a abattu en 7 mois seulement, de temps dans un pays continent comme la RD Congo. Les agents de la CENI déployés à travers le pays ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme apprécié par les témoins et les observateurs électoraux internationaux.

Quant aux résultats rendus publics, ils sont l'émanation des rapports envoyés au bureau par les Centres provinciaux de compilation. Et avant sa publication, le bureau a travaillé pendant 2 jours supplémentaires pour comparer la conformité des chiffres aux P.V réceptionnés. Au bout d'un travail harassant, tous les membres du bureau de la CENI ont signé solennellement et devant les diplomates accrédités à Kinshasa et autres observateurs internationaux, ce document ou plutôt le PV final des résultats qui a été lu ce jour-là.

Mgr, Marini a attiré l'attention de l'opinion sur le fait qu'il n'y a que la CENI comme autorité compétente qualifiée pour organiser les élections et proclamer les résultats. Les observateurs électoraux accompagnent seulement le processus mais n'ont aucun mandat pour gérer les urnes ou déterminer le nombre de voix alignées par chaque candidat.

On doit à la vérité qu'aucune ONG ou église n'a envoyé les observateurs partout à travers le pays, c'était une opération difficile et complexe d'abord par le nombre limité des gens à envoyer. Ensuite l'étendue du pays et les moyens de transports précaires, ne le permettaient pas. Ce qui fait que s'ils ont des chiffres à faire prévaloir, ils sont très partiels et ne peuvent refléter la vérité des urnes sut tout le territoire national. Par conséquent les chiffres publiés par Mgr Monsengwo tant sur le nombre de voix de Tshisekedi que sur le nombre restant des bureaux à compiler, sont tout simplement faux et ne se reposent sur aucun soubassement officiel. En réalité le prélat a été induit en erreur par ses services.

Tous les acteurs politiques, les leaders de la Société civile et les églises surtout doivent œuvrer pour apaiser les esprits et éviter de faire basculer le pays à la violence par des déclarations incendiaires. Qui n'avancent en rien le pays.

L'Eglise du Christ au Congo appelle pour sa part tous les Congolais et ses fidèles en particulier à prier pour le pays et à sauvegarder les acquis de la démocratie chèrement acquise.

Jean-Pierre Seke


Cet article a été lu 6416 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (13 posted):

& on 16/12/2011 08:38:48
avatar
Marini est un grand sorcier et féticheur qui se cache en habits d'homme de Dieu. Un individu corrompu jusqu'à la moelle épinière.
Thumbs Up Thumbs Down
5
pithsou on 16/12/2011 06:04:27
avatar
marini excuse moi mais tu ferai mieux de remettre l'argent que tu a volé de l'ECC car ce que tu fait est de loin différent de ce que tu a appris de ton mentor, je cite Mgr Bokeleale paix à son ame. Ton bilan est le meme que celui de Kabila. Papa tu a tout vendu meme les parcelles de l'Eglise,comment expliquer en ce jour que toutes les parcelles de l'Eglise sont occupés par les etrangers qui sont a leur tour entre de construire tu n'a pas honte que Mgr Bokeleale resuscite et puisse voir tout ce que tu a fait ? sera t - il fière de toi ... oza moyibi papa ce ne pas toi qui peut donner une lecon aux peuples congolais!
Thumbs Up Thumbs Down
5
kondolo on 15/12/2011 15:14:01
avatar
c'est mr marini bodho celui le diable en personne ,comment appuyer qlq comme ce garçon de kanambe qui tue,viol des congolais
ce genre de personne il faut le faire disparaitre ce ne sont pas des humains tout ce qui soutiennent ce garçon de kanambe ne sont pas des humain
Thumbs Up Thumbs Down
9
sa majesté on 15/12/2011 14:09:35
avatar
Arrêtez de qualifier sans arguments, ne faites pas montre de votre bassesse ici chers fanatiques du taximan kabila.Il ne mérite pas ce poste, les congolais l'ont compris et l'on voté, en quoi il est diable? le cardinal Monsengwo n'a fait que dire la vérité des bureaux de vote, parce que la CENI complice de la MP a organisé une fraude en plein air.Tout le monde l'a vu et Mr kanambe l'a reconnu aussi.Pourquoi voulez-vous faire l'avocat du Diable malgré lui?
Thumbs Up Thumbs Down
9
Jacques Matabaro on 15/12/2011 13:08:10
avatar
Marini est un faux pasteur. Du vivant de Bokeleale, il n'a jamais su émerger à cause de sa ruse. Aimant l'argent et les femmes, cet homme a adoubé Kanambe parce qu'il se dit Hema et Kanambe Tutsi, même peuple.
Les Congolais doivent comprendre cela. Là où même les supporters de Kanambe reconnaissent la fraude à grande échelle avec des bourrages d'urnes et des tripatouillages des fichiers, Marini, lui, voit, la vérité et la justice. Je parie même que ce monsieur n'est pas intelligent. Comme son fraudeur de Kanambe, il copie le cardinal, en utilisant les mêmes expressions. C'est un tricheur et un fraudeur. Mais, le Dieu de la vérité et de la justice que le Peuple Congolais a prié et qui a exaucé leurs prières de voir cet inculte et illéttré quitter la tête de la plus importante fonctions publique dans notre pays.
Marini sera confondu et il ne mérite aucunement le respect du peuple congolais. Au diable, Marini, apôtre du mensonge et de la tricherie.
Thumbs Up Thumbs Down
11
jacks7 on 15/12/2011 11:58:35
avatar
Ces trois Rwandais ou des Malades mentaux:Paul Katanga,Ilunga Kasai et Ngalamulume, je ne sais pas si vous raisonez, votre H. Kanambe alias J. Kabila un ancien chauffeur de taxi en Tanzanie qui vient de vendre des minerais congolais à la Maffia anglo-saxons et chinois dont il a encaissé à lui seul 5 milliards de USD, Kanambe dirige un pays où le taux de chômage est de 86%, l'accès à l'eau et éléctricité 3% seulement de la population, lui laissé encore 5 ans le Congo va descendre au bout du Gouffre, c'est triste de traiter TSHIsekedi et Mosengwo de Diable, est ce que vous travaillez? vous avez droit au chômage? à la retraite? si non , reveillez vous, car vous êtes dans un COMA profond...
Thumbs Up Thumbs Down
7
1 2 3 next total: 13 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0