RDC : Que fera Etienne TSHISEKEDI une fois au pouvoir ?

Font size: Decrease font Enlarge font
image Etienne TSHISEKEDI - President nationale de l'UDPS

Etienne TSHISEKEDI promet aux Congolais : La gratuité totale de l’enseignement, assainissement de la magistrature, développement du pays grâce à l’agriculture, statut spécial aux fonctionnaires, amélioration du climat des affaires avec le retour massif des investisseurs…

Que fera le président de l'UDPS une fois au pouvoir ? Cette question fondamentale a trouvé du répondant au cours du face-à-face Tshisekedi-Boyomais. Gratuité totale de l’enseignement, assainissement de la magistrature en vue de revaloriser l’appareil judiciaire, développement du pays grâce à l’agriculture, statut spécial aux fonctionnaires, amélioration du climat des affaires avec le retour massif des investisseurs… Ce sont là des promesses fermes qu’il a faites à la population du chef-lieu de la Province Orientale.

La bataille pour la conquête de l’électorat de l’Est a commencé sur les chapeaux de roue pour le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS. Lors d’un meeting à la place de la Poste de Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale, Etienne Tshisekedi a tenu en haleine les partisans venus nombreux l’écouter. Le message de l’alternance était au menu, pour remporter la présidentielle du 28 novembre 2011. La conquête de l’Est a ainsi commencé.

De report en report, l’arrivée à Kisangani d’Etienne Tshisekedi était tout un événement. Finalement, l’opposant historique a enfin foulé le sol de Kisangani (Province Orientale) le jeudi 10 novembre à 21h45, heures locales, en provenance d’Afrique du Sud. L’aéronef l’ayant transporté aurait fait le ravitaillement en carburant à Lubumbashi ou en Zambie, à en croire des sources dignes de foi. Ce retour qui intervient après une longue tournée euro-américaine aurait connu des fortunes diverses. Le moment venu, le lider maximo de l’UDPS rendra compte des dessous de cette tournée.

A sa descente du jet privé qui l’avait transporté, Etienne Tshisekedi a eu un bain de foule de la part de ses partisans ainsi que des leaders locaux qui soutiennent sa candidature.

Etienne Tshisekedi a, à l’occasion, fait une brève allocution portant sur la mission qu’il est venu accomplir à Kisangani. Pour lui, il ne serait pas «venu battre campagne mais enlever la peur dans la population pour qu’il n’y ait plus de dictature dans le pays». C’est après que le cortège constitué de combattants s’est ébranlé avec des drapeaux de l’UDPS, encadré par des éléments de la Police nationale congolaise, vers «le centre-ville où aucun dispositif particulier d’accueil n’a été observé», note la radio onusienne Okapi.

A en croire cette même source «Partout où il passait, des habitants sortaient spontanément pour l’accueillir. C’est vers minuit que son cortège est arrivé au centre-ville de Kisangani». Et de poursuivre : « Etienne Tshisekedi est rentré en RDC après la polémique suscitée par des propos qu’il a tenus, le dimanche 6 novembre, dans une interview téléphonique accordée à la Radio télévision Lisanga, RLTV, une chaîne de télévision privée émettant à Kinshasa dont le signal a été coupé depuis par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication. Faisant le point de ces propos jeudi à Kinshasa, Martin Fayulu de la Dynamique Tshisekedi Président a déclaré qu’«Etienne Tshisekedi ne s’est jamais autoproclamé président, il s’agit là d’une mauvaise interprétation des propos d’un père de famille révolté par la souffrance de ses enfants». Selon lui, «Etienne Tshisekedi n’est pas un homme violent et n’accédera au pouvoir que par des moyens démocratiques».

MEETING DEVANT LA PLACE DE LA POSTE

Devant la place de la Poste où se serait agglutiné plus de 10 000 personnes selon des estimations, Etienne Tshisekedi a embouché le discours du réarmement moral des troupes. Les rangs resserrés, il a indiqué que ses propos tenus depuis l’Afrique du Sud sur une télévision de Kinshasa tombaient à point nommé. Le lider maximo de l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, les a, quasiment, répétés, malgré des nuances y apportées.

C’est par un rappel historique remontant à l’année 1956 qu’il entame son speech, évoquant le Manifeste de la conscience africaine. Parlant de l’assassinat de Lumumba, Etienne Tshisekedi balaie d’un revers de la main les accusations portées contre lui en rapport avec l’assassinat du tout premier Premier ministre de la République démocratique du Congo. Il affirme même que sa signature aurait été imitée par un administratif belge.

Il a regretté l’épisode 1+4 pour avoir été roulé dans la farine par ses pairs de l’opposition. Le poste de vice-président lui avait échappé pour revenir à Arthur Z’Ahidi Ngoma.

S’agissant de son auto-proclamation comme chef de l’Etat, le Sphinx de Limete soutient que c’est le peuple qui l’a déjà proclamé président de la République. Il précise tout de suite que les élections doivent se tenir le 28 novembre afin de lui permettre d’exercer ces fonctions de président de la République le 6 décembre.

Quant à la tournée, elle se poursuit par les étapes suivantes : Isiro, Buta, Bunia pour ce qui est de la Province Orientale ; Goma, Butembo, Beni pour le Nord-Kivu ; Bukavu, Uvira, Fizi-Baraka pour le Sud-Kivu et Kalemie, Manono et Kabongo pour le Katanga.

[avec La Pros et Le Potentiel]


Cet article a été lu 8671 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (10 posted):

miabi on 14/11/2011 11:53:11
avatar
ça me fait rire kiakiakiakiakiakiakiakiokiokiokiokioloplopplomlpom hahahahahahahaha nononononononono c'est du baliverne!!!!!!!
Thumbs Up Thumbs Down
0
papy numbi on 14/11/2011 06:43:43
avatar
Est ce que le plan de Tshisekedi s'il est au pouvoir est de construire les stades ,hopitaux......ce vieux connait le besoin de la population,d'abord l'education,l'agriculture.....c'est quelqu'un qui a un plan donc prepare pas ce tombeur de mythe qui ne sait quoi faire,toujours de promesses en promesses.celui qui ne votera pas pour le changement AZA NDOKI...choisissez un autre dirigeant entre Kamerhe et Tshisekedi.totika makambo ya mutualite parceque oyo aza ya tribu telle ou telle....il faut une autre face a la magistrature ....awana de changement.
Thumbs Up Thumbs Down
0
nostra- rsa on 13/11/2011 09:47:12
avatar
@ Moivery:
It is good news to hear that at least 51% of Katangese want change.
You have my word! Change is possible! Vietnam, Singapore, China, South Africa have done it.

Man, you can't imagine how humiliated congolese have become around the world? This has to come to an end only when congolese are able to say:
"Enough is enough". Congo is ranked after South Soudan and Tchad!

According to recent reseach: Congo is a "powerhouse" that Africa can count on. They said: Congo's land is still uncultivated and can be used for farming to produce food for many African countries.
Congo mineral resources still a lot. Congo's electricity and water can even help South Africa! Zuma is in DRC to sign contrats for electricity.
South Africa wants also water from DRC! But all these contrats must benefit congolese and not Kanambe Clan. We are not all from udps or pprd. But all we want is a better life for all! Especially our parents et grands parents they have never enjoyed their rights as elders or pemsioners. We need to respect elders by creating "retirement homes" (Home des Vieullards). We need to have students financial loans or bursary system for our young! A country that only rely on older people without educating future leaders will fail.

We need a political system based on constitutional rights. For the system to work people of congo must learn to read and write, fight for their rights in courts of law. If you know your rights you will go to see the juge. If you are not aware of your rights then you are a death man walking because the juge will never come to your house. We need a system that will educate people about their rights for example children'rights or women's rights. A leader is a good leader by the way he treats children, women and elders.
Thumbs Up Thumbs Down
0
Maya on 13/11/2011 09:41:34
avatar
Allez y, notre soutien vous est totalement acquis pour ce noble cobat que vous avez commencé et continué à mener pour l'interet commun du peuple congolais.Encore une fois de plus nous vous souhaitons bonne chance et vous assurons de notre soutien.
Thumbs Up Thumbs Down
0
Pathy on 13/11/2011 06:55:55
avatar
Nous c'est l'état des droits qui dit état des droits pense au bien de tout un peuples, Ya Tshitshi c'est vrai qui tu connait réellement les attentes de ton peuple, trop c'est trop les anglais disent "enough is enough avec les projets des hommes fort et les institutions faibles un slogan anti-peuple Raî 100% ridicule MP comme MPR.
Ya Tshitshi dit le peuple d'abords et nous disons Ya Tshitshi d'abord voici la communion entre un peuple et son dirigeant
Bolingi lisusu nini? Ngoy Mulunda ako lela na monoko ya mboka pcq ta mission est quasiment impossible de faire passer une fois de plus ce petit Clown de Kanambe.
Notre vigilance est maintenant puissance 1000 avec la parole de notre Président Etienne Tshisekedi wa Mulumba kaka ye mosusu teee oooh!!!
Hier à Bandal le petit Collaba JB Mpianarere devant son public a eu chaud a la place qu'il fasse concert comme d'hab, mais c'était plutôt le peuple qui chanter au nom son futur Président Ya tshitshi Président kiééé kiééé Eteya bino

La peur a changer de camp
Thumbs Up Thumbs Down
1
Moivery on 13/11/2011 05:03:05
avatar
Congo is one and will be always one.
Some of you guys instead of focusing in the real matter, you are waisting time to insult your different provinces and their natives. Listen, not all people from Katanga are with the people in power and also not all people are with the opposition.
What you should know is that, very few people have benefited from the actuel government. the majority is crying for hunger, others are unpaid for a long period, other have lost their job, and so many wrong, and mostly promises are not realised, so evryone is a referee, everyone has only one vote, depend on what you received from this government yoy will juge, if for you being unfairly treated is good because it was done by your brother by tribe it's up to you, as for some of us, wrong is wrong and it shall be condamn. We want change and we can make it, I believe here in Katanga, people willing change are more than 51%, not Kabila anyway. Sorry for those blind fanatics
Thumbs Up Thumbs Down
0
1 2 next total: 10 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0