Présidentielle en RDC : Plusieurs musiciens vatent les réalisations de « KABILA » et appellent à le voter

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KABILA - Affiche elections 2011

Ils ont chanté pour Joseph Kabila. Ils sont près de vingt-cinq musiciens, parmi lesquels de grosses pointures. Ils vantent tous les réalisations de chef de l’Etat sortant durant son premier mandat de cinq et appellent à le voter pour un deuxième quinquennat. Avec ces chansons de campagne, Ils ont mis leur pied dans la politique.

La campagne électorale était officiellement lancée le 28 octobre aussi bien pour la présidentielle que les législatives. Si certains musiciens ont carrément postulé pour être élus députés nationaux (Alain Mpela, Christian Kimbukusu alias Dakumuda, etc.), d’autres ont chanté pour Joseph Kabila. Ils sont près de vingt-cinq musiciens, parmi lesquels de grosses pointures comme Papa Wemba, Koffi Olomide, JB Mpiana, Werrason, Félix Wazekwa, Tshala Muana et sa protégée Meje 30 ; il y a également Blaise Bula, Le Karmapa, Dakumuda, Lofombo, Tsaka Kongo, etc. Ils vantent tous les réalisations de chef de l’Etat sortant durant son premier mandat de cinq (2006-2011) et appellent à le voter pour un deuxième quinquennat. Avec ces chansons de campagne, les musiciens de la capitale ont pratiquement mis leur pied dans la politique.

Soulignons tout de même que les dirigeants politiques ont toujours été cités dans les chansons à Kinshasa. Et apparemment, ils aiment bien ces «mabanga» (dédicaces), en dépit d’une mesure qui avaient interdit de citer les noms des autorités dans les chansons. L’on se souvient encore de l’affaire entre Papa Wemba et le ministre des Finances Matata Ponyo. Ce dernier avait sommé le chanteur d’enlever son nom cité dans une des chansons contenue dans l’opus «Notre Père». C’est une exception qui confirme la règle. Ainsi, les musiciens ont la liberté de dédier leurs chansons à des candidats en cette période de campagne.

Si certains musiciens ont jeté leur dévolu sur Joseph Kabila à la présidentielle, d’autres ont opté pour les concurrents du président sortant. Ainsi, le patron de Wenge El Paris, Marie-Paul Ashisha Belesi avait déjà choisi le camp de l’Opposition avec Etienne Tshisekedi. Et avant la fin de la campagne électorale fixée au 26 novembre, la chanson d’apologie sur le leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) sera déjà diffusée sur certaines chaînes de télévision, certainement de l’Opposition politique. Marie-Paul avait livré un concert lors du meeting inoubliable d’Etienne Tshisekedi au stade Tata Raphaël devant plus de quatre-vingt mille personnes. Il y a des chansons de campagne en faveur d’autres candidats présidents de la République comme Vital Kamerhe, etc.

L’on note que ce penchant politique des musiciens dont certains ont pourtant clamé leur statut apolitique, ce qui a des répercussions en dehors du pays. En effet, certains musiciens congolais sont mal accueillis dans certains pays par une partie de la diaspora congolaise. Et leurs productions en Europe, en Afrique du Sud, etc. sont sabotées. En attendant la fin de la campagne, le mariage entre politique et musique est plus qu’effectif.

Par Martin Enyimo


Cet article a été lu 19055 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (38 posted):

AMBA on 08/11/2011 12:44:29
avatar
Le Phénomène WERRA doit aussi faire la propagande de son collègue Phénomène Tshisekedi,s'il nous aime nous son Public.
De même pour le Souverain JB MPIANA qui doit aussi faire plaisir à son Public(Souverain Primaire) en infligeant un Carton Rouge à JKK.
De même pour le Grand Mopao et Compagnies,qui doivent rester au milieu du village en chantant aussi pour un autre Grand Mopao répondant au nom de Ya Tshitshi.
QU'ILS LE FASSENT GRATUITEMENT ET PAR AMOUR DES CONGOLAIS,CAR NOUS N'AVIONS PAS EU DE TEMPS POUR VOLER.
Donnons beaucoup de moyens à Ya Tshitshi pour libérer nos
idoles à qui il faut pardonner car ils sont sous contrainte à l'instar de l'artiste Fabrice à Goma.
Thumbs Up Thumbs Down
0
PAUL on 08/11/2011 03:08:28
avatar
Ces musiciens sont des hommes d'affaires qui ont besoin duplus offrant.
Que les combattants mobilisent beaucoup de moyens ,comme Barack Obama et les Kimbanguistes,à donner à E.Tshisekedi pour bien battre sa campagne car c'est la main qui donne qui dirige.
Et,pour s'approprier sa démocratie il faut la financer à la sueur de son front.
Thumbs Up Thumbs Down
0
katy on 06/11/2011 09:07:31
avatar
A propos des musiciens qui offrent leur soutien,pris individuellement chacun(artiste)a le droit de prester pour le candidat de son choix.Considéré collectivement ce phénomène devient quelque peu suspect.Cela ressemble à de la basse propagande,à de l'intoxication.Tous ces artistes(vingtaine)ne peuvent pas avoir les memes convictions et les memes attentes!!!En ce sens ils sont critiquables parce qu'ils apparaissent à défaut d"adhésion au parti comme des parasites mendiants prets à se vendre au premier venu à condition d'etre retribué.La Liberté d'Expression suppose une véritable Diversité d'Opinion et non pas un COMPORTEMENT MOUTONNIER parce qu'on a été payé.Ces Artistes "Malhonnetes" ne se respectent pas,ils ne sont pas capable d'évoquer dans leur large répertoire ne serait-ce qu'une phrase sur les Femmes Violées par contre ils sont toujours prets à infantiliser le peuple congolais avec des chansons idolatres.Pauvres artistes...TOKOLA!!!
Thumbs Up Thumbs Down
0
nostra-rsa on 06/11/2011 06:44:17
avatar
@ Lucien:

Vs avez raison encore de dire que "...L'UDPS doit répondre aux Congolais qui leur tendent la main..."

Nous avions dit que ces elections etaient entre "les rwandais et les congolais"... donc la liberation du congo. Les ennemis du congo ne sont que les "petis bitinda" des neocolonilistes.

Alors udps devait pensait "grand" cad tendre la main de le debut aux congolais meme ceux avec qui udps ne croyait pas approcher par ex: PALU et d'autres groupes de pression.

Si Kanambe ne veut pas que Tshisekedi puisse atterir a Kisangani alors c'est la declaration de la guerre avec le peuple congolais. D'ou Tshisekedi doit former un gouvernement voulu pas les congolais y compris l'armee.

Depuis longtemps nous savions que Kanambe ne partira pas sans se battre. Aux "advisors" de l'udps: il faut dire a Tshisekedi d'avoir tjrs un plan B" Nous avions demande que Tshisekedi visite l'Angola, Namibie et Brazzaville. L'Europe ne viendra jamis proteger les congolais. Les pays du SADC peuvent.

Il faut que Tshisekedi contacte aussi le General Munene, Udjani, Ngwanda et les autres fils du congo. Udps doit s'ouvrir aux non luba car le congo est en danger
Thumbs Up Thumbs Down
0
nostra-rsa on 06/11/2011 06:26:43
avatar
@ LUCIEN M. NAKI,

Vous avez raison. Nous savions que ce illitre ne pouvait pas aller aux elections dans la transparence. Il a commence le processus brusquement cherchant a impressioner les occidentaux pcq on lui avait dit que il n'y avait aucun congolais qui pouvait lui faire face comme opposant. L'arrive de Tshitshi a surpris le petit taximan. Voila il montre sa peau rwandaise de la violence en humiliant nos aines en science et en age comme Tshisekedi. Interdire Tshisekedi d'atterir ds le de ses ancetres est une insultes graves. Le taximan voit sa fin venir il commence des tactiques qui vont engendrer la violence prq le rwanda, Uganda et USA viennent avec des troupes au congo.

Nous donnons raison au General Munene qui a dit "qu'il faut d'abord faire partir ces etrangers rwandais avant d'organiser les elections". Il faut punir Kanambe pour le non respect envers Tshitshi et autres vieux congolais.
Thumbs Up Thumbs Down
-1
Lucien M. Naki on 06/11/2011 03:41:32
avatar
UNE VIPERE N'ACCOUCHE PAS D'UNE COLOMBE

Oui, une vipère n’accouche pas d’une colombe, Kanambe ne va pas lacher le pouvoir ,le groupe des criminels de PPRD sont prêts pour faire échouer tout processus qui va leur ravir le pouvoir:

Lubumbashi: affrontements entre militants de l’UDPS et de l’Unafec, plusieurs personnes blessées

Les militants de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec) et ceux de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) se sont affrontés, samedi 5 novembre dans la matinée, à Lubumbashi lors du...
http://radiookapi.net/

La preuve a été faite qu’on ne peut trouver aucune alternative à l’intérieur de la médiocrité au pouvoir à Kinshasa.
- La preuve a été faite que ce régime n’a aucune légitimité sur le plan social, historique et politique et qu’il est fondamentalement étranger à la souveraineté populaire et au suffrage du peuple.
- La preuve a été faite qu’il est démagogique et inhumain et que sans torture, exécution et assassinats, que sans la guerre et l’exportation des crises et du terrorisme à l'EST, il ne peut se maintenir au pouvoir.
Et la preuve a été faite que maintenir à flot ce régime avec la grosse bouée des mesures incitatives, de la complaisance et de la conciliation et le recours à des fausses accusations, des bombardements et des fabrications de dossiers judiciaires contre sa principale opposition, sont des instruments pour contrer la vague du changement et le renversement.

Bref,avec KANAMBE ,nous allons droit au spectre du scénario à l'ivoirienne

RDC : le spectre d'un scénario à l'ivoirienne
Nouvelobs.com - 2011/11/04-05:41:53
Affiche à l'effigie de l'opposant principal au président sortant de RDC Joseph Kabila, Etienne Tshisekedi, pour le scrutin du 28 novembre (Gwenn Dubourthoumieu / AFP) "Amateurisme et opacité" C'est sur cette commission électorale que tous les yeux sont désormais braquésLes ONG appellent notamment la communauté internationale, beaucoup moins investie que lors du scrutin de 2006, à faire pression sur les autorités pour que la RDC ne bascule pas de nouveau dans le chaosA ses frontières, entre - http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111103.OBS3794/rdc-le-spectre-d-un-scenario-a-l-ivoirienne.html

Actuellement, il est impossible d'organiser des élections libres et transparentes. C'est pourquoi TSHISEKEDI doit se préparer à former un gouvernement intérimaire (de transition )qui aura comme tache de former une équipe pour les élections à l’Assemblée Constituante. l’Assemblée Constituante aura pour objectif l’élaboration d’une nouvelle constitution pour tourner la page à la tragi-comédie en cours au Congo-Kinshasa ''RDC''.

L'UDPS doit répondre aux Congolais qui leur tendent la main.

LUCIEN M. NAKI
http://www.facebook.com/index.php#!/profile.php?id=100002332918262
Thumbs Up Thumbs Down
-1
1 2 3 4 5 next total: 29 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
4.00