Législatives en RDC : Combat des gladiateurs à kinshasa

Font size: Decrease font Enlarge font
image Parlement - Parlementaires congolais en seance pleniere au palais du peuple

Comme on s’en rend vite compte, il y aura une véritable bataille rangée à Kinshasa, rien qu’à considérer à quel point les Kinois convoitent la fonction parlementaire.

Avec 4 circonscriptions électorales, Tshangu en tête avec 1.548 candidats pour 15 sièges. Après toilettage, le nombre total des prétendants à l’Assemblée nationale passe de 19.497 (liste provisoire) à 18.386, soit 1.111 noms de moins.

Juste 1.111 noms de moins que sur la liste provisoire publiée le mercredi 21 septembre 2011 par la Commission électorale nationale indépendante. Attendue le mardi 27 septembre, la liste définitive n’a finalement été publiée que le vendredi 14 octobre 2011, soit à quinze jours du début de la campagne électorale. Un retard, somme toute, imputable aux acteurs politiques qui avaient attendu la dernière minute pour déposer leurs nombreuses candidatures, obligeant ainsi la CENI à mettre plus de temps pour publier la liste provisoire des candidats à la députation nationale et plus de temps également pour publier la liste définitive.

La ville de Kinshasa, à en croire la liste définitive des candidats à la députation nationale, demeure en tête avec 5.351 pour 51 sièges et avec quatre circonscriptions électorales. Pourtant, la liste provisoire publiée le mercredi 21 septembre indiquait 5.734. Une rapide opération de soustraction permet de cerner la différence après toilettage: 383 noms de moins. Mais, cette perte n’a pas du tout empêché à la capitale congolaise de se maintenir à la première place en termes de nombre de prétendants à l’Assemblée nationale.

Combat des gladiateurs à kinshasa

Comme on s’en rend vite compte, il y aura une véritable bataille rangée à Kinshasa, rien qu’à considérer à quel point les Kinois convoitent la fonction parlementaire. Ainsi donc, sur l’ensemble du territoire national, c’est à Kinshasa que l’on retrouve en tout cas le plus grand nombre des candidats députés par province de la RDC. Ce qui donne l’impression que les Kinois semblent s’intéresser particulièrement à la fonction parlementaire en Rd Congo.

Mais, qu’est-ce qui peut expliquer que la capitale congolaise batte ainsi le record des candidats à la députation nationale? Sur cette question fondamentale, les commentaires vont bon train. Pour les uns, c’est l’appât de la Jeep des députés qui justifierait que les Kinois, habitués à pavoiser, portent un intérêt particulier à la fonction de député. Pour les autres, les députés étant perçus depuis quelques temps dans l’opinion comme les mieux choyés socialement, tous les amateurs de la bonne vie tenteraient de se faire passer pour des «honorables».

Quoiqu’il en soit, c’est à un combat des gladiateurs que l’on va sans nul doute assister lors de la campagne qui s’annonce houleuse dans la capitale congolaise. Cela, avec comme particularité une bataille dans la bataille à la Tshangu avec un total de 1.548 candidats pour 15 sièges. En effet, Tshangu bat le record des candidatures par circonscription électorale sur l’ensemble de la Rd Congo. On y retrouve même des candidats malheureux de 2006 qui ont fui leur circonscription pour se réfugier dans le Sud-Est de la capitale congolaise où ils espèrent améliorer leur score de 2006. C’est de la sorte que plusieurs candidats à la Tshangu viennent, en réalité,  d’autres communes de Kinshasa. Chose curieuse.

LE NOMBRE TOTAL DES CANDIDATS PASSE DE 19.497 A 18.386

Avec la publication de la liste définitive des candidats à la députation nationale en RDC, le nombre total des prétendants à l’Assemblée nationale passe de 19.497 (liste provisoire) à 18.386 pour 500 sièges. En fait, après toilettage, on se retrouve avec 1.111 noms de moins. Une baisse que certains observateurs justifient en grande partie par des doublons constatés sur la liste provisoire. Mais, l’on se rend compte que le nombre des candidats demeure tout de même à la hausse à travers une pléthore «made in DRC». C’est à croire que la chambre basse serait prise d’assaut par des chômeurs qui, après avoir sillonné partout, pensent que c’est au Parlement qu’on peut facilement remplir les critères pour se taper de l’emploi. A cette allure, surtout si rien n’est fait pour inverser la tendance, on comptera plus de 20.000 postulants en 2016.

Après la publication de la liste définitive, place à la campagne électorale qui débute, sauf changement, dès le 28 octobre prochain, soit dans onze jours. C’est dire que le combat s’annonce plusrude en 2011 qu’en 2006 à en juger seulement par le nombre des candidats. Tout sera au rendez-vous électoral, y compris des promesses fallacieuses déjà tenues il y a cinq ans. Les coups bas seront également de la partie là où certains candidats entendent mettre beaucoup de moyens à contribution pour gagner la bataille. Pour une bataille, c’en est vraiment une et cela, au propre comme au figuré.

Marcellin MANDUAKILA


Cet article a été lu 3351 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (5 posted):

advantagy on 22/10/2011 20:33:38
avatar
Qui pourrait ouvrir un dossier à la CPI pour toutes les exactions de haut niveau en RD Congo ?
Thumbs Up Thumbs Down
0
advantagy on 22/10/2011 20:31:25
avatar
ENLÈVEMENTS, EXACTIONS ET AUTRES VIOLATIONS GRAVES DES DROITS DE L'HOMME EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC = AIR DÉCÈS)
Thumbs Up Thumbs Down
0
mamie on 22/10/2011 12:58:47
avatar
Tout ce monde là sont des aventuriers,ils cherchent à garnir leurs poches rien de plus,comme ils savent bien que ce sont des futurs chômeurs mieux payés de la RD Congo et qu'ils ne veulent pas travailler dans d'autres domaines pcq ils en sont incapables à l'instar de leur marionette qui est à la tête du pays,c'est pkoi ils se précipitent.
Bazela ya mbala oyo bakokima po mokonzi na bango aza déjà makolo na nzela,tokoyeba esika nini bazwa mbongo oyo bazali kobebisa na ba campagne ya désinformation,le peuple congolais n'est plus dupe.A suivre
Thumbs Up Thumbs Down
0
Nestor on 22/10/2011 04:52:57
avatar
On mettra certainement des sièges jusque dans les toilettes de ce parlement honteux et minable. Qu'on leur propose le salaire de 150 dollars pour voir combien y resteront.
Thumbs Up Thumbs Down
1
on 22/10/2011 02:26:29
avatar
Dans certains quartiers, il y a risque qu'il y ait plus de candidats que d'électeurs !
Thumbs Up Thumbs Down
2
total: 5 | displaying: 1 - 5

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0