Elections 2011 en RDC : Les Etats-Unis demeurent sceptiques

Font size: Decrease font Enlarge font
image Johnnie Carson

Il nous revient, des sources crédibles, que les Etats-Unis demeurent sceptiques quant au déroulement, comme prévu, des élections le 28 novembre 2011 en République Démocratique du Congo (RDC).

Après Maria Oteko, sous-secrétaire d’Etat américaine à la Démocratie et aux relations internationales, c’est le tour de son collègue Johnnie Carson de fouler le sol congolais. Chargé des Affaires africaines, il effectue ce week-end une visite officielle en République démocratique du Congo pour évaluer, avec le gouvernement congolais, le processus électoral et la question des droits de l’Homme dans la région des Grands Lacs.

Mme Maria Oteko, sous-secrétaire d’Etat américaine à la Démocratie et aux Relations internationales, vient de séjourner à Kinshasa. Elle était porteuse d’un message spécial de la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, en ce qui concerne le déroulement des élections en République démocratique du Congo. Message qui soulignait la volonté politique du gouvernement américain d’accompagner le peuple congolais dans sa volonté de «libre choix» de ses dirigeants.

Faisant d’une pierre deux coups, Maria Oteko s’est rendue au Kivu afin d’évaluer et de procéder à la mise en place d’une structure devant veiller à la « commercialisation responsable » des minerais de la République démocratique du Congo. Il s’agit d’une alliance public-privé. C'est-à-dire, Public-private alliance, PPA, de manière à neutraliser les réseaux maffieux qui commercialisent les minerais de la RDC.

Comme si cela ne suffisait pas, les Etats-Unis ont décidé d’envoyer «Monsieur l’Afrique» du cabinet Obama. Il s’agit de Johnnie Carson, sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines. Il est attendu à Kinshasa ce dimanche 16 octobre à en croire certaines sources, pour avoir des entretiens avec les autorités congolaises. Seulement voilà ! Outre la coopération bilatérale entre la RDC et les Etats-Unis et les droits de l’Homme qui seront évoqués, les entretiens de Kinshasa porteront sur le déroulement des élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011 et la gestion dans le secteur minier.

ELECTIONS 2011 : DES CRAINTES

Il nous revient, des sources crédibles, que les Etats-Unis demeurent sceptiques quant au déroulement, comme prévu, des élections le 28 novembre 2011. Lors de son dernier séjour américain, la délégation du bureau de la CENI, composée du Ngoy Mulunda, et Jacques Djoli, respectivement président et vice-président de la CENI, avait eu des séances de travail avec des responsables américains. A en croire les plénipotentiaires de la CENI, des explications ont été fournies aux interlocuteurs américains ainsi que des assurances quant au déroulement des élections le 28 novembre 2011. Un état des lieux sur le processus électoral a été dressé pour apprécier le travail accompli jusque-là.

Les interlocuteurs américains ne se sont pas limités à écouter les responsables de la CENI. Ils se sont entretenus également avec des leaders congolais de passage aux Etats-Unis, de manière à confronter les considérations des uns et des autres. Sans oublier bien sûr, les propres canaux américains d’où ils reçoivent des informations de toutes tendances sur leurs partenaires.

A en croire les premiers éléments d’information qui nous parviennent de Washington, les Etats-Unis ne sont pas encore convaincus de la tenue des élections à la date convenue. Leur scepticisme se fonde sur la logistique qui devrait être déployée dans des délais raisonnables et acceptables. Ce qui semble ne pas être le cas, selon des éléments en leur possession. Il ne restait plus qu’à descendre sur le terrain et vérifier les faits. Ce que Johnnie Carson compte faire ce dimanche 16 octobre.

[Le Potentiel]


Cet article a été lu 7259 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (9 posted):

machiavel1983 on 14/10/2011 10:51:45
avatar
J'aurai vraiment qu'un candidat courageux pointe l'Empire du doigt plutôt que vouloir se faire adouber !

Le fameux PPA n'est que le contrôle monopolistique de nos matières premières !

Et pour nous contrôler,ils envisagent de nous Balkaniser !

Quand cela arrivera, il faudra que le peuple se soulève et boute l'Empire hors de nos vies !
Il nous a fait trop de mal !

Vive le Congo libre, la patrie ou la mort nous vaincrons !
Thumbs Up Thumbs Down
0
Taïbu KASONGO on 14/10/2011 05:28:20
avatar
USA, Canada, GB, France, Belgique Tous des oiseaux de même plumage. Reveillez-vous peuples KONGO L'HEURE EST GRAVE. On entend parler cette semaine, de l'élection du président de la république kivu. ILS COMMENCENT A NOUS MARTELEZ L'ESPRIT AVEC CA, POUR NOUS FAIRE ACCEPTER CETTE CATASTROPHE QUE REPRESENTE LA BALKANISATION DE KONGO.

ALLEZ VOUS ACCEPTER CA ???
LES 2 CHOSES LES PLUS PRECIEUSES DANS LA VIE D'UN HOMME, C'EST SA FAMILLE ET SA TERRE.

BATTONS NOUS POUR KONGO, JUSQU'A LA MORT INSPIRONS NOUS DES PALESTINIENS.
S'IL LE FAUT DEVENONS DES TERRORISTES !!!
Thumbs Up Thumbs Down
4
kabila vital on 14/10/2011 05:16:57
avatar
vraiment Obama peut avoir raisons de sauve garde ces interets americains pour l'honeur de leur constitution. Kabila lui n'a jamais respecter cela qu'on va faire???
Tshisekedi est meiux entendu ke vital kamerhe par les americains trop des malhonnetes dans la CENI,je crois ke la presence de ce Mr en RDC pour c'est un signe de victorieu de l'udps et de tous partis dóposition ki s'adhere pour le partage d'une commune vision. bravo Tshisekedi la Victoire est certaine. Kolesha bikole tatu wetu tudi kunyima kweba wewaAAa
Thumbs Up Thumbs Down
1
machiavel1983 on 14/10/2011 10:47:01
avatar
Obama ne protège pas l'intérêt des américain mais de l'Empire ( les élites financières mondialistes supranationale )
Thumbs Up Thumbs Down
0
Gaston Médard on 15/10/2011 01:10:54
avatar
J'ajouterai même que le peuple américain vit des moments très sombre. On prédit que si cette vague de misère sociale continue, les USA ne seraient qu'un pays du Tiers-Monde d'ici là; la misère est telle qu'on ne peut l'imaginer dans un pays développé. Ce qui conforte la thèse que mêmes les dirigeants occidentaux sont otages de cet ordre supranational de pillages internationaux qui opère sous le paravent de la "mondialisation".
Thumbs Up Thumbs Down
1
Holuw on 14/10/2011 02:39:37
avatar
A l'époque de Marcus Garvey, WEB Du Bois, Hugues Langstone et al., les Noirs des USA aimaient l'Afrique. Aujourd'hui, j'ai du mal à comprendre la politique de Obama et sa "cellule Afrique" vis-à-vis de la RD Congo. Je ne vois aucun signe de faire la volonté du Congolais si ce n'est de servir les intérêts des USA. Je ne le vois pas sortir ou marcher contrairement à la politique de la mort laissée par Clinton à l'Est, poursuivie par Hilary...Ils sont toujours plus intéressés aux matières premières qu'aux Hommes. Cette Maria Oreko qui après Kin, est allée droit au Kivu pour le partenariat public-privé sur l'exploitation de nos minerais, elle ne pense même pas aux millions de femmes violées, aux millions de personnes tuées, à la paix... Ce qui les intéresse, elle et son président, ce sont nos minerais, c'est tout.
Je pense que nous ne devrions pas compter sur eux; ce sont nos pires ennemis. Ce sont eux qui ont armé et entraîné les Rwandais, Ougandais contre nous. Il y a des hommes d'affaires américains au Rwanda pour le trafic sur le Kivu qu'ils veulent balkaniser. Cessons de rêver!!!
Thumbs Up Thumbs Down
4
machiavel1983 on 14/10/2011 10:54:37
avatar
@Holuw

Il ne s'agit pas de couleur de peau mais d'intérêt !Lae taux de mélanine n'est qu' un argument démagogique!

@Gaston Médard

Comme d'habitude nous sommes d'accord !
Thumbs Up Thumbs Down
0
Gaston Médard on 14/10/2011 04:30:33
avatar
Obama n'est qu'un caniche de puissants lobbies qui le brident. Il n'a aucun pouvoir ni de dignité, encore moins des ressources pour soulager la misère de ses frères et soeurs de souche. C'est bien dans ses bureaux que se trament toutes les tractations sur la balkanisation de notre pays. Ne comptez surtout pas sur lui. Le peuple ne doit compter que sur ses propres moyens pour lever le défi auquel il se bute lui plongeant dans cette misère absolue; si au moins la conscience lui effleure l'esprit. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui !
Thumbs Up Thumbs Down
3
adrien zabana on 14/10/2011 00:08:23
avatar
est-ce que les etats unis ne peuvent pas nous preter le reste,et d autres moyen pour le deploiement de kit restant de
la totalité?
Thumbs Up Thumbs Down
-1
total: 5 | displaying: 1 - 5

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0