L'Avenir du Congo : Les signes du Temps

Font size: Decrease font Enlarge font
image Etienne TSHISEKEDI - President national de l'UDPS, au stade de Martyrs a Kin.

Kengo, Kamerhe, Bemba ont tous compris qu'en ce qui concerne les élections du 28 novembre 2011, le Lider Maximo est simplement l'Homme des prédateurs des milieux financiers européens et lobbyistes américains.

Devant les signes du temps, on est obligé de payer bien attention. Et ces signes du temps, à en croire notre source, ne sont pas trompeurs. Voici ce que cette source nous divulgue en ce qui concerne l'avenir du Congo. 

Des élections: 

Tout Africain avisé sait que les élections présidentielles en Afrique sont, dans leur majorité, décidées par des forces politico-économiques lointaines qui jurent par Dieu ou par Satan de faire tout pour contrôler les richesses  naturelles du continent et le RDC, surtout la R.D. du Congo n'échappe pas à cette règle.

Le Président Rwandais Paul Kagame niera toujours les massacres des Hutus dans la terre congolaise, pays qui a connu, dans le processus, le viol de ses femmes, le massacre généralisé de sa population, le ravage et le pillage de ses ressources naturelles. La vérité est que non seulement ces événements de triste mémoire ont bel et bien eu lieu, et que le jeune Président Congolais, Joseph Kabila Kabange a joué pleinement dans le jeu, mais aussi qu'il le veuille ou non,  Kagame devra s'en souvenir pour le reste de sa vie.

Mais ce qui est aussi vrai est que Paul Kagame n'a joué que le jeu des prédateurs occidentaux, ces rapaces qui ne peuvent se passer des richesses naturelles du sol et du sous-sol que le Très Haut, Créateur des cieux et de la terre, Auteur puissant de tout l'univers a doté ce pays aux dimensions continentales qu'est le Congo. Ces prédateurs savent que mettre Paul Kagame devant le banc des accusés c'est exposer indirectement leurs manigances et leur politique de destruction de l'État Congolais.

Devant les pressions quotidiennes des Congolais de la diaspora, surtout ceux de l'Europe, les prédateurs des milieux financiers européens et lobbyistes américains ont compris que continuer à supporter l'actuel Président Congolais c'est perpétuer les accusations sur le Rwanda, son Président et par ricochet, leur implication directe dans le pillage des richesses naturelles et dans la destruction des valeurs sociales du Congo. On n'est d'ailleurs pas loin de ce fait surtout que les Nations Unies ont toujours menacé la poursuite du dossier sensible sur les massacres du Congo des années 98-200...

Voilà l'explication qui rend la candidature d'Etienne Tshisekedi crédible. Voici pourquoi, brusquement, Ya Tshitshi est devenu l'homme marqué qui devra sortir le pays du gouffre où il est ancré et voici aussi pourquoi, grâce à l'appui qu'il reçoit de son peuple sans surtout minimiser les pressions de la diaspora congolaise de l'Europe, le Sphinx de Limeté devra gagner les prochaines élections du mois de novembre prochain.

Les prédateurs des milieux financiers européens et lobbyistes américains ont compris que le seul moyen de divertir l'attention de ce peuple qui "a vu clair" et qui, par sa pression répétée sur le Rwanda et sur Kagame, risque de déclencher le processus de "La Haye où la CPI n'attend que le dossier Kagame/Rwanda lui soit déposé et entamer les poursuites des crimes contre la nature" sur Paul Kagame, c'est de leur offrir le candidat de leur choix. Kagame le sait, Tshisekedi et plus encore Vital Kamerhe et Léon Kengo wa Dongo qui l'ont su, brusquement et à leur dépens. C'est dans ce cadre, à en croire notre source, que "notre candidat" sera reçu, la semaine prochaine, par les milieux financiers et les lobbyistes américains qui ont choisi le sud, donc Raleigh, comme lieu de rencontre pour sceller les prochaines élections.

Sur le terrain, l'UDPS continue à exercer la pression sur la CENI car, quand bien même, Thisekedi est "L'Homme", Kabila ne veut pas céder facilement devant les signes du temps. S'il ne peut gagner légalement les élections, tous les moyens sont alors bons pour jouer sa dernière carte, y compris la fraude. Néanmoins, d'une manière ou d'une autre, il devra partir car, pour les "décideurs congolais", le temps a sonné. Devant la pression sur le fichier électoral et le serveur électronique exercée par les militants de l'UDPS, Kabila est même capable de saboter les élections. Mais il devra savoir qu'à partir du 6 décembre sera la fin de son règne. Car eux, ils ont des intérêts et des secrets plus importants à préserver.

Kabila : une goutte d'eau qui déborde le verre

Sentant sa fin proche, le Président Congolais, Joseph Kabila Kabange continue à commettre des actes politiques qui, à la place de le protéger, ne font que l'incriminer davantage. Si sur le plan national, le très dynamique Pasteur Ngoy Mulunda et la CENI sur qui le PPRD a versé son dévolu, ne seront plus en mesure de le protéger à partir du 6 décembre, sur le plan international, Kabila contribue, jour pour jour à jouer sur sa démise. Dernièrement, il a versé une goutte d'eau de plus qui a déversé le verre que les prédateurs devaient boire. Il a ainsi sali, dans le processus leurs vestes.

Et pour preuve: après son périple aux Nations Unies où il a délivré un discours de moins de quatre pages devant une assemblée générale quasi vide et déserteur, notre Président qui n' a pu réussi décocher des audiences politiques solides avec les décideurs du Congo, s'est vu frustré. La colère n'est pas une bonne conseillère dit-on. Et ça, Kabila l'a totalement oublié. Par méfiance doublé d'un grain d'arrogance, il s'est rendu au Cuba où il va délivrer un discours révolutionnaire, vantant les mérites de Lumumba, Che Guevara et de tous les révolutionnaires de l'histoire, démontrant ainsi son indépendance vis-à-vis de ses protecteurs d'hier. Il aurait même, au cours de ce voyage au Cuba, solliciter la connexion de ce pays pour jouer de pont avec le Venezuela, l'un des pays de l'Amérique latine, ennemi des États-Unis, pour bien montrer de quel bois, lui, Joseph Kabila Kabange, le Président incontesté du Congo, s'échauffe. Ouf... 

Léon Kengo wa Dongo joue la carte

Le vétéran politicien Léon Kengo wa Dongo est cet autre "enfant chéri" des prédateurs des milieux financiers européens et lobbyistes américains. Mais il n'est pas populaire comme l'Homme de Limeté sur qui les peuples affamées du Congo ont placé toute leur confiance et ça, Kengo l'a entendu des bouches même des décideurs de l'avenir du Congo. On lui a fait comprendre que quand bien même il bénéficie de leur estime, il n'est pas "leur homme', les élections au Congo ayant été déjà décidées et que notre "Etienne" étant le futur président du Congo.

Voici pourquoi, pour amuser la gallérie, l'on parle des accords de dernière minute entre Tshisekedi et Kengo. Ce dernier a encore besoin de se rendre utile sur la scène politique et la seule façon d'y réussir, c'est de se placer du côté victorieuse et la victoire, contre vent et marrées, appartient à l'homme de Limeté. De là son allégeance. C'est du reste cette même logique et cette même politique qui tourmente Vital Kamerhe qui s'est dégonflé, ces derniers temps, comme un ballon d'air. C'est que les réalités politiques sur le Congo commencent à se préciser et Kengo, Kamerhe, Bemba ou plutôt ce qui reste de son parti ont tous compris qu'en ce qui concerne les élections du 28 novembre 2011 au Congo, le Lider Maximo, le Sphinx et l'Homme de Limeté Dr. Etienne Tshisekedi wa Mulumba est simplement l'Homme des prédateurs des milieux financiers européens et lobbyistes américains.

Salomon Valaka


Cet article a été lu 7611 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (12 posted):

machiavel1983 on 04/10/2011 06:33:36
avatar
Excellent articles !J'ai été sévère avec ce site quant aux autres articles mais celui ci est tout simplement brillant !

Je souhaite personnellement la victoire de ya tshitshi

Connaissant le véritable ennemi ( ces prédateurs financiers apatrides et mondialistes ) et que ceux ci ont jeté leur dévolu sur papa Étienne, je le soutiendrai pour sa prise du pouvoir ( Kabila devenant trop dangereux pour l' intégrité territoriale de la RDC) après sa victoire il faudra se montrer prudent et le surveiller de près !!!

Le plus importants est que le peuple doit se constituer pour faire pression et participer directement au pouvoir !

C'est la seule solution face aux élites mondialistes qui gouvernent notre terre depuis l' indépendance !
Thumbs Up Thumbs Down
0
Marie on 04/10/2011 04:59:33
avatar
quelqu'un peut me dire ce que Mr THISEKEDI a deja fait
pour le congo de positif à part le fait d'entretenir le pouvoir de MOBUTU et participer à la mort de LUMUMBA et
Thumbs Up Thumbs Down
-2
Nestor on 04/10/2011 06:25:12
avatar
Justement Marie. Si l'illustre et le grand homme n'a rien fait c'est parce qu'on le lui a empêché alors qu'il était déterminé à offrir à notre pays une vie autre que celle de "rats" à laquelle il est soumis aujourd'hui par la mangercratie. La meilleure de chose qui peut être mise dans l'actif d'un homme sur terre: l'incorruptibilité. Ce qu'on ne dira certainement pas aux autres candidats.Ils ont été dans la merde une bonne partie de leur vie.
Thumbs Up Thumbs Down
2
katy on 03/10/2011 10:31:59
avatar
Pas faux monsieur Valaka sur l'attitude des prédateurs occidentaux,la carte Kabila ne leur a pas rapporté grand chose par exemple les contrats dénoncés par ce régime au mépris des règles "commerciales"visant des entreprises ocidentales(Canadienne,américaine,française-sarkozy à kinshasa...)Tout cela leur font réfléchir à un autre "schéma" à mettre en oeuvre et si Tshisekedi ne contrarie pas leur "marché"WHY not!Surtout qu'il crie haut et fort que tout investisseur est le bienvenu dans l'Etat de Droit...TOKOLA!!
Thumbs Up Thumbs Down
1
machiavel1983 on 04/10/2011 06:42:45
avatar
@katy

Vous dites :" Tout cela leur font réfléchir à un autre "schéma" à mettre en œuvre et si Tshisekedi ne contrarie pas leur "marché"WHY not!"

Moi je vais vous dire pourquoi : Les élites financières ont pour plan la balkanisation de notre pays tant aimé et l' exploitation des matières premières à bas coups !

Ce sont nos véritable ennemi et il est de notre devoir de contrarier leur plan pour que le peuple congolais profite enfin de sa souveraineté et de ses richesses !

Si papa Étienne une fois élu se soumet à leur dictat, c' est un traitre !!!
Thumbs Up Thumbs Down
2
Gaston Médard on 04/10/2011 08:47:28
avatar
Tout à fait ! L'exemple du printemps arabes et à ses déferlantes sont éloquents pour nous dire que ces diablotins faux-juifs (juifs occidentaux) ne sont nullement de Dieu pourvoyeur du destin. Seul un peuple déterminé peut ruiner leurs appétits voraces sataniques. Ces juifs occidentaux là sont sans coeur ni pitié; et ce, aussi longtemps qu'ils coloniseront l'homme blanc européen soumis dans leurs usines. C'est bien là les débouchés de nos ressources minières. Il faut les réduire en rien pour qu'ils viennent négocier comme il se doit. Dans le cadre des règles normales de concurrence.
Thumbs Up Thumbs Down
0
machiavel1983 on 04/10/2011 08:56:47
avatar
@Gaston Médard

Je suis d'accord avec vous.Mais ces élites financières ne sont pas toutes juives ( même si beaucoup le sont)!

Il ne s' agit pas d' une lutte des races mais d' une lutte des classes et racialisé la politique n' apporte rien de bon !
Thumbs Up Thumbs Down
0
eva on 03/10/2011 08:19:29
avatar
pour UNE FOIS KONGO TIME A UN JOURNALISTE INDÉPENDANT ET A LA HAUTEUR DE SA TACHE. VOILA LE GENRE DES JOURNALISTES QU'IL FAUT AU CONGO.
Thumbs Up Thumbs Down
1
shellys on 03/10/2011 01:21:28
avatar
Attendons voir!
Thumbs Up Thumbs Down
1
Yannick on 03/10/2011 00:52:18
avatar
Merci pour la qualité et la pertinence de votre article mr Valaka!!!
Thumbs Up Thumbs Down
2
1 2 next total: 8 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0