RDC : L’étau se resserre autour de «Kabila», Tshisekedi… et Kakese

Font size: Decrease font Enlarge font
image Etienne TSHISEKEDI et Joseph KABILA

A l’approche de l’élection présidentielle de novembre 2011, les alliances se consolident autour de principaux leaders politiques. Déterminés à maximiser le plus de chances autour de leur candidature, les présidentiables multiplient des concertations pour gagner à leur cause grand nombre des personnalités et partis politiques influents. De l’avis de plusieurs observateurs, l’étau se resserre aujourd’hui autour de Joseph Kabila, Etienne Tshisekedi et… François Nicéphore Kakese.  

Président sortant, Joseph Kabila, bien que candidat indépendant à la magistrature suprême,  ne cesse de drainer un nombre important des partis qui s’allient volontairement à la majorité présidentielle (MP). Bien sûr, dans cette alliance, on retrouve, aux cotés de gros poissons, des menus fretins.     

On s’attend également à des désistements de certains candidats parmi les 11 présidentiables. Particulièrement, parmi les indépendants. Ils pourraient, comme en 2006, se retirer à la dernière minute en invitant leurs partisans à transférer leurs voix au candidat le plus prometteur. Il peut bien entendu s’agir du représentant du pouvoir sortant, en l’occurrence Joseph Kabila, ou du leader de l’Opposition, Etienne Tshisekedi, ou encore d’un indépendant qui ne veut s’allier à aucun courant.

Adhésion de la population

Sur ce point précis, François Nicéphore Kakese se révèle de plus en plus comme le porte-étendard de cette troisième voix qui ne veut faire alliance avec aucune formation politique proche du pouvoir ou de l’opposition. A moins que l’adhérent n’accepte de quitter sa plate-forme pour épouser le projet de société de l’Union pour le Réveil et le Développement du Congo (URDC).

«Pour le moment, affirme François Kakese, notre alliance est la plus majoritaire, bien qu’elle n’ait pas enregistré autre parti que l’URDC. Sur le terrain déjà, nous gagnons de plus en plus l’adhésion de la population, aussi bien dans la capitale qu’en province. Notre alliance est forte d’autant plus qu’elle a été scellée avec Dieu. Les deux autres alliances, celle du régime en place et de l’opposition, mobilisent de centaines de partis».

Elections apaisées

Côté opposition en effet, la donne pourrait changer avec le rapprochement entre le groupe de Fatima, proche d’Etienne Tshisekedi, et le groupe de Sultani, proche de l’UNC de Vital Kamerhe, de l’UFC de Kengo wa Dondo, du MLC… 

Invités tous, du 26 au 27 septembre, au forum d’Addis-Abeba sur «le processus électoral et les perspectives de paix et de sécurité en République démocratique du Congo», les porte-étendards des principaux partis politiques ont manifesté le vœu de voir les élections se dérouler en toute quiétude. Un vœu qui tombe à point nommé au moment où la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a manifesté sa crainte de ne pas être en mesure de respecter le delai du 28 novembre, suite à la question des listes des députés.  

[K.M./ForumDesAs]


Cet article a été lu 21004 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (5 posted):

on 14/11/2011 01:51:38
avatar
Les congolais sont devenus fous,que ça soit rwandais ou pas ,il doit passer au lieu de nous parler de projet de societé de tshitshi vous injuriez le president actuel,ce comportement inresponsable donne plus de chance à Kabila c'est la seule personne qui a un programme claire pour les congolais,les autres n'ont pas compris que le temps de paroles et discours à vide est revolu.
Thumbs Up Thumbs Down
0
Gaston Médard on 30/09/2011 19:09:00
avatar
Kagame n'est qu'un piteux es-clage chef nègre kapo qui lèche abondamment et servilement sous la botte encrassée de l'homme blanc et du faux-juif qui colonisent le monde. Dans cette invitation, ce minable homme est pris dans sa propre turpitude. Tout comme son modèle Mobutu qu'il n'a jamais cessé d'idolâtrer le modèle, le "tout petit homme" a embarqué son pays dans une affaire de fous. Faire du Rwanda un pays anglophone. Jamais vu dans l'histoire du monde: un pays qui change de langue d'un jour à l'autre. Il s'en suit un spectacle désolant: des rwandais ne sachant plus à quelle langue se vouer. Lui et sa bande d'ab-rutis tueurs tutsis venant de l'Ouganda ne parlant que du TRES TRES MAUVAIS ANGLAIS. En l'absence de professeurs qualifiés pour imprégner les étudiants, élèves et la jeunesse de l'ANGLAIS, l'individu mettra à la disposition des écoles et universités du Rwanda ses propres kadogo venant de l'Ouganda et qui maîtrise UN TRES TRES MAUVAIS ANGLAIS. Ainsi va la vie dans le Royaume d'Hitler africain. La confusion est à son comble en ce moment!
Thumbs Up Thumbs Down
1
KUM on 30/09/2011 09:57:02
avatar
@ Ndjoli,
Vous avez raison, cela n'intéresse nullement les Congolais. Qui ne sait pas que Tony Blair a été l'un des acteurs qui ont occasionné la descente aus enfers de notre pays par son soutien à l'Hitler africain?
Thumbs Up Thumbs Down
2
Ndjoli on 30/09/2011 07:25:57
avatar
Ceci n'est pas un site rwandais
Thumbs Up Thumbs Down
2
Tukumombo on 30/09/2011 06:06:16
avatar
Le Commonwealth a officiellement invité le président rwandais Paul Kagame à participer à la prochaine réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation, qui se déroulera du 28 au 30 octobre à Perth, dans l’ouest de l’Australie, selon un communiqué publié samedi à Kigali.
L’invitation a été adressée à Kigali par le responsable du secrétariat du Commonwealth Ransfold Smith, précise le communiqué. Le Rwanda a été admis au sein du Commonwealth en novembre 2009.
Ce sera la première participation officielle d’un dirigeant rwandais au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Commonlwealth en tant que représentant d’un pays membre de l’organisation. (Xinhua)
Thumbs Up Thumbs Down
-2
total: 5 | displaying: 1 - 5

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
5.00