RDC : L'Abbé MALUMALU est mort

Font size: Decrease font Enlarge font
image Abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu

L'Abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu, né le 22 juillet 1961 à Muhangi, est mort au Etats-Unit le 29 Février 2016. Paix à son âme! Seul Dieu te jugera là ou tu vas, pour tous le mal que tu as fait à ton peuple.

L'abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu, né le 22 juillet 1961 à Muhangi (territoire de Lubero), est un prêtre catholique, un activiste et un homme d’État de la République démocratique du Congo. Il est président de la Commission électorale nationale indépendante pendant l'élection présidentielle de 2006 en République démocratique du Congo puis entre juin 2013 et octobre 2015.

Originaire du Nord-Kivu, il appartient à l’ethnie Nande. Il obtiendra un doctorat en Sciences politiques à l’Université de Grenoble-II (Université Pierre-Mendès-France) en 1988, ainsi que plus tard une maîtrise en Sciences des droits de l’homme, et un diplôme d’études approfondies en Sciences politiques, en philosophie et en théologie à Lyon1.

Entre 1993 et 1996, il est curé de la paroisse de Monestier-de-Clermont, dans le diocèse de Grenoble.

En 1997, il revient en RDC, où il occupera la fonction de vice-recteur puis de recteur à l’Université du Graben à Butembo. Il y est également président du Consortium agriculture urbaine de la Ville.

En 2003, il est nommé Expert au Service présidentiel d'études stratégiques attaché au Cabinet du Président de la République Joseph Kabila.

En 2003, il est nommé à la tête de la Commission électorale indépendante, chargé de superviser l’enrôlement des électeurs et de l’organisation des différentes élections devant se tenir en RDC en 2005 et 2006.

En 2006 le Cardinal Etsou critique Malu Malu. L'abbé, qui n'a aucune influence sur les votes mêmes, et au vu des résultats, dément très fortement2.

Fin 2007, il est notamment chargé des travaux préparatoires de la Conférence de Goma en vue d'une issue à la guerre du Kivu3.

Le 20 mars 2008, il reçoit un Honoris Causa de l'Université de Liège pour avoir réussi à organiser des élections démocratiques et transparentes dans la République démocratique du Congo, qui était alors un pays très instable politiquement parlant. En octobre 2015, il démissionne de la présidence de la Céni pour « raisons de santé ».

En 2011, le Comité permanent des évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) nomme l'abbé Malu-Malu, ancien président de la Commission Electorale Indépendante, directeur général de l'Institut Panafricain Cardinal Martino pour l'enseignement social de l'Eglise. L'Institut a été fondé en 2009 pour fonctionner au sein de l'Université Catholique du Congo.

En octobre 2015, il démissionne de la présidence de la Céni pour raison de santé. Le prêtre de Butembo il été en effet malade depuis un certain temps. Soigné d'abord en Afrique du Sud après avoir subi une intervention chirurgicale, il est allé poursuivre des soins aux Etats-Unis. Là où il a rendu l'âme hier 29 février 2016.


Cet article a été lu 75729 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
2.40