« KABILA » rêve de passer le reste de sa vie à la tête de la RDC !

Font size: Decrease font Enlarge font
image Ambassade RDC Paris - La photo de KABILA déchirée

Il est devenu comme un lion blessé dans une cage, nous dit un très proche confident de « Joseph Kabila » qui nous livre le climat d’enfer et de fin règne qui prévaut au sein de la kabilie, particulièrement à Kingakati qui est devenu la cage au lion pour le fils d’Adrien Kanambe qui tourne en rond, cherchant vainement l’issue pour échapper à l’étau de la date limite et fatidique de décembre 2016. Après l’échec patent de ses principaux lieutenants, Boshab, Mende, Kalev et consorts à lui proposer une recette efficace pour le sortir de sa cage, Hyppolite Kanambe s’est résolu de recourir à l’expertise des anciens stratèges des services secrets de Mobutu. Mokolo wa Mpombo, Nkema Lilo et Atundu Liongo lui ont élaboré une «potion magique» que Atundu est allé lui remettre à Kingakati au courant de la semaine du 24 juin 2015. Eux qui n’ont pas réussi à sauver Mobutu, face à une situation devenu désespérée se targue de pouvoir sauver un pauvre kadogo rwandais qui rêve de passer le reste de sa vie à la tête de la RDC ! Quel gag !

Le contenu de leur recette n’est autre qu’un remake du schéma du dialogue de la transition lors de la 2e République après la Conférence nationale souveraine :

· Primo, les trois experts de Mobutu lui proposent de tout faire pour impliquer Etienne Tshisekedi dans le dialogue.

· Secundo, le dialogue devra aboutir à la création de « l’Acte de la Transition », une sorte de constitution de la transition qui fixera les conditions de partage du pouvoir en précisant que le Premier ministre devra être issu de l’Opposition et partagera la gestion de la République avec le Président de la République en place. Exactement un remake de la transition à la fin de la 2e République.

· Tertio, pour assurer la bonne réussite de ce projet, le document propose l’implication impérative de l’APARECO à travers 5 personnes ciblées nommément : Honoré Ngbanda, Candide Okeke, José Ilunga, Patrick Lukika et Léonard Mulopo. Mais la grande difficulté reste l’inaccessibilité et l’intransigeance des 5 personnes ciblées.

Conquis par l’idée, « Kabila » vient de dépêcher une mission aux Etats-Unis d’Amérique et en Europe pour tenter de vendre cette nouvelle recette aux occidentaux. A cet effet, John Kukulu a quitté Kinshasa ce vendredi 03 juillet à la tête d’une forte délégation, secondé par Masudi, le 1er Président de la Cour d’appel de Matete, celui-là même qui fut chargé de l’opération du charnier de Maluku. Après l’étape de Washington, l’équipe se rendra successivement au Royaume-Uni, en Suède, en Belgique et en France. C’est là qu’elle compte tenter de nouer le contact avec les hautes cadres de l’APARECO cités ci-dessus. 

Et c’est ici que nous ne comprenons plus « le raïs » qui perd toute sa logique, au moment où la mission part en Occident pour vendre son plan, il convoque Kalev et Mugalu pour tonner sur eux et exprimer sa déception sur les «Tshisekedi» qui sont malhonnêtes (sic). « Ils ont cru me contourner en appelant les gens à un dialogue international. Vous devez aller leur dire de rembourser tout mon argent qu’ils ont reçu ! » La saga semble nous réserver encore des rebondissements. Car Janet «Kabila», elle, n’y va pas avec le dos de la cuillère. Elle menace carrément Kalev et Mugalu de connaître le sort de Katumba Mwanke s’ils ne ramènent pas leur argent ! « Mon frère a décidé de faire un passage en force, il n’a pas besoin des Tshisekedi», tranche-t-elle sèchement. Quelle logique les Kanambe suivront-ils en fin de compte ? Les jours à venir nous réservent des rebondissements au sein de la kabilie en furie.    

Luzolo chargé de monter des dossiers fictifs pour faire chanter ou casser les opposants congolais les plus farouches

L’hypothèse d’un coup de Jarnac pour un passage en force semble être la plus probable parce que la mieux adaptée à la personnalité même de l’imposteur qui raffole l’arnaque, la fourberie et la brutalité. En effet, un patriote bien placé à l’intérieur du pays, nous informe que Luzolo vient de revoir les instructions formelles de « Kabila » pour procéder sans tarder au montage des dossiers judiciaires fictifs pour charger les opposants congolais les plus virulents qui s’opposent courageusement et publiquement à toutes les tentatives de prolongation de son mandat présidentiel. Il s’agit notamment de Franck Diongo, Buse, Mvuemba, Martin Fayulu et Gabriel Mokia. L’opération consiste à les faire emprisonner ou à les bâillonner en les faisant chanter pour qu’ils acceptent sans rechigner la dynamique du dialogue devant mener à la prolongation du mandat à vie de Kanambe. Car le changement de la Constitution devra consacrer l’élection du Président de la République par suffrage indirecte. Ainsi, Kanambe n’aura plus à affronter la colère du peuple congolais, mais se contentera de manipuler les collabos « élus » par lui-même, à coup d’argent, au premier degré.

« Kabila» est donc décidé d’engager une épreuve de force avec le peuple congolais. Les Patriotes doivent se préparer à un affrontement corps-à-corps avec l’ennemi du peuple congolais. La mobilisation s’impose à tous les niveaux de la couche sociale. Le laxisme et le compromis n’ont plus de place. L’œil du Patriote est debout et interpelle soldat, policier, professeur, étudiant, professeur, lycéen, travailleur, cultivateur…. A se positionner pour le combat. Seul le peuple congolais libérera  la République démocratique du Congo !

Paris, le 03 Juillet 2015

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE


Cet article a été lu 8464 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00