RDC : La NSCC dis non au conclave de la société civile

Font size: Decrease font Enlarge font
image Jonas Tshiombela Kabiena

Saluant la tenue des CONCERTATIONS NATIONALES annonce par Joseph Kabila, le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC), Jonas Tshiombela Kabiena, récuse l'organisation d'un forum de la Société civile : "Ceux qui s'activent à cette initiative visent des postes au sein de la Commission nationale des droits de l'homme. Ils cherchent aussi à se positionner au lieu de chercher l'intérêt de la population. Voilà pourquoi, nous disons non à ces assises qui sont, du reste, exclusives ".

La Nouvelle société civile congolaise (NSCC) a fait une mise au point sur les concertations nationales et  sur la tenue d'un forum dit de la Société civile. Devant un parterre des journalistes, le coordonnateur de la NSCC, Jonas Tshiombela Kabiena, a clairement indiqué que les organisations de la Société civile saluent l'initiative du chef de l'Etat et encouragent la prise en compte des préoccupations soulevées par les uns et les autres en vue de dégager un consensus, gage de la paix et de la cohésion nationale tant recherchée en RDC.

Pour ce qui est du Forum de la Société civile, Jonas Tshiombela est clair : "Ceux qui s'activent à cette initiative visent des postes au sein de la Commission nationale des droits de l'homme. Ils cherchent aussi à se positionner au lieu de chercher l'intérêt de la population. Voilà pourquoi, nous disons non à ces assises qui sont, du reste, exclusives ".

Pour ce qui est justement des Concertations nationales, a-t-il souligné, les mêmes organisations exigent que le quota de la Société civile soit revu à la hausse et que la répartition de ce dernier tienne compte de toutes les composantes de la Société civile. Dans la même droite ligne des concertations, la NSCC s'engage à élaborer et verser son cahier de charges à ces assises nationales.

Le soutien de la NSCC à la tenue des Concertations nationales, Jonas Tshiombela l'explique par le fait que sa structure était au premier plan de ceux qui tenaient mordicus à l'organisation d'un dialogue national pour apaiser la tension qui a suivi la proclamation des résultats des élections du 28 novembre 2011.

" Cette rencontre nationale, a souligné le coordonnateur de la NSCC, nous l'avions réclamée aussi pour trouver ensemble les voies et moyens devant nous permettre de mettre fin à la guerre qui sévit à l'Est de la République. C'est pour toutes ces raisons que les organisations de la Société civile soutiennent la tenue de ces concertations nationales".

La mise au point de la Nouvelle société civile congolaise a aussi concerné la tenue d'un forum de la Société civile. Tout en saluant la volonté de la Communauté internationale et de tous les partenaires de la RDC d'accompagner la Société civile à mettre sur pied un cadre de concertation inclusif, la NSCC a précisé qu'aucune plate-forme n'a reçu le mandat d'engager les autres tendances de la Société civile.

" Et c'est le cas avec le Forum dit national de la Société civile qu'organisent les collègues du Symposium de la Société civile ", a déclaré le coordonnateur de la NSCC. Celle-ci estime que les conclusions de ce Forum de la Société civile n'engageront que leurs organisateurs.

Cela parce que les organisations membres de la Nouvelle société civile congolaise n'étaient pas associées ni de près ni de loin, ni en amont ni en aval. Ne sachant ni les tenants ni les aboutissants, a martelé Jonas Tshiombela, la NSCC se dit non concernées par les initiatives à penser unique.

"Les acteurs impliqués dans la tenue du Forum de la Société civile ne cherchent que des postes au niveau de la Commission nationale des droits de l'homme. Ils ne militent pas pour la population mais pour leur propre ventre", a dénoncé le coordonnateur de la NSCC.

Entretemps, la plate-forme reste ouverte à toutes les discussions prises dans le cadre de concertation de toutes les plateformes de la Société civile dans un environnement démocratique et transparent.

[Dorian KISIMBA]


Cet article a été lu 3686 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0