RDC : Moïse KATUMBI, va bientôt lancer son parti politique

Font size: Decrease font Enlarge font
image Moïse KATUMBI et Evariste BOSHAB

Des sources très bien introduites à Lubumbashi viennent de rapporter que l’ancien Gouverneur de l’ex-province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, va bientôt lancer son parti politique. Nos sources ne nous ont pas encore révélé le nom de ce parti politique, mais elles assurent que l’homme a déjà introduit les documents nécessaires au Ministère de l’Intérieur pour son agrément.

Jusque-là simple personnalité membre du G7, une plate-forme des dissidents de la Majorité Présidentielle, Katumbi menait une vie de « vivotage » politique à travers des interventions médiatiques ponctuelles au gré de l’actualité. De temps en temps, par sa stratégie de victimisation, il faisait des persécutions dont il serait l’objet de la part du pouvoir qu’il a choisi de quitter. Katumbi, ne cachait, cependant, plus ses ambitions présidentielles, lui qui, pourtant, avait proposé à ses pairs de l’opposition l’organisation des primaires pour désigner un candidat unique à la présidentielle.

Jusqu’où Katumbi peut-il aller dans son équipée politique comme chef de parti ? Katumbi n’a pas de carrure politique à proprement parler et qui lui permettrait de mener les troupes au sein d’une formation politique. Sa popularité, ou son populisme, derrière le TP Mazembe n’est pas, non plus à confondre avec une quelconque identité d’opinion entre lui et l’ensemble des supporters de Mazembe.

Moïse Katumbi s’engage ainsi dans une aventure presque sans issue, lui dont la principale préoccupation, en convoitant le pouvoir, est, non pas de mettre en œuvre un quelconque projet de société pour le peuple congolais – il n’en a jamais évoqué – mais bien de s’aménager des marges de manœuvres pour ses affaires. Il faudra aussi attendre de voir comment ses sociétaires de l’opposition vont l’accueillir, lui et son parti politique, puisqu’il vient là en concurrent dans une famille politique caractérisée par son incapacité à dégager une identité de vue sur des questions politiques quelconques.

Tout concoure donc à conclure que Moïse Katumbi s’apprêrte à accoucher d’un mort-né.

[Y.R.]


Cet article a été lu 92950 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
2.40