RDC : Front citoyen 2016 mettra une raclée à « Joseph KABILA »

Font size: Decrease font Enlarge font
image Opposition - Les opposants de "Joseph Kabila"

Dans le contexte actuel d'une forte dynamique de démocratisation et de large promotion des droits de l'homme à travers toutes les sociétés du monde,la délégitimation idéologique du processus électoral par des problèmes de réforme constitutionnelle afin de faire sauter le verrou du nombre des mandats présidentiels est révélatrice de la crise démocratique profonde qui sévit dans bon nombre de pays francophones de l'Afrique subsaharienne. Tous les signaux sont au rouge à tel point que les citoyens de tous ces pays dont les dirigeants se lancent au rétropédalage constitutionnel ont compris que le dessein de survie politique de tous ces derniers dictateurs est bien guidé par le souci de préserver leur empire financier et familles. C'est  dans cette optique qu'il faut appréhender les exaspérations des congolais face à un président qui vient fantasmer sur la politique de chaise vide prônée par les opposants  qui choisissent une autre voie en dehors du énième dialogue initié par Kabila. Quand la république récule par des visions loufoques d'un président qui veut engager la Rdc dans un processus électoral " authentiquement " congolais, les citoyens  doivent se lever comme un seul homme pour dénoncer cette vision saugrenue du processus électoral  de Kabila qui veut mettre à feu et à sang le pays. C'est dans ce contexte qu'il faut saluer la naissance du " Front citoyen 2016 " qui va faire débarquer un président qui rêve de devenir le roi du Congo.

"Front citoyen 2016" : une dynamique indiscutable

Monsieur le président, vous ne représentez plus une autre alternative au déclin de la Rdc, vous êtes en train de tuer le pays. Si vous ne comprenez pas, ça va mal se passer pour vous en  2016 suite à votre jusqu'au boutisme. Et le " Front citoyen 2016" va relancer le buldozer de la dynamique d'alternance politique pour que  vous respectez l'article 220 de la constitution. Certes  ce Front  est la résultante d'une défiance qui ronge les congolais face à un président  qui veut s'éterniser au pouvoir. Et la réponse à cette angoisse proviendra de la dynamique que va imprimer le " Front citoyen 2016" dont les objectifs concourant aux voeux de tous les citoyens congolais épris de justice sociale, des valeurs démocratiques sont l'organisation d'élections libres démocratiques et transparentes dans les délais constitutionnels et l'obtention de l'alternance à la tête de l'Etat conformèment à l'article 220 de la constitution. L'option de créer une plate-forme citoyenne est un choix de ceux des congolais qui aspirent à l'alternance politique en 2016 .   C'est le choix de la raison  et de la responsabilté des congolais qui tiennent à faire débarquer Kabila à  la fin de son mandat puisqu'il veut engager la  Rdc  sur  une voie suicidaire.

Comme nous l'avions souligné dans nos précédents articles, les acteurs de la société civile sont devenus aujourd'hui de véritables moteurs de la démocratisation en Afrique et  les   avancées auxquelles nous assistons dans bon nombre de pays sont l'oeuvre   des acteurs de la société civile et ce n'est pas par hasard que tous les regards sont de nos jours  tournés vers eux  suite aux défaillances des opposants qui n'arrivent pas à   fédérer tous les citoyens vers des objectifs communs autour  d'une seule dynamique d'alternance politique , préférant se livrer à la guerre de leadership de l'opposition  qui  n'aboutit que souvent à la déculotté électorale. Dans le cadre de la Rdc , face à la déliquescence de l'Etat, l' église catholique  n'est jamais restée indifférente au politique et à l'Etat dans la mesure  où elle vise la recherche du bien commun pour la cité terrestre. C'est  dans cette optique qu'il faut joindre le message lancé par les évêques congolais  en date du 24 novembre 2015 à  soutenir l'organisation des prochaines élections prévues en novembre 2016.  Par  cet appel à la mobilisation chrétienne  citoyenne, les évêques congolais  appellent les fidèles chrétiens à  se mobiliser autour " d'initiatives spirituelles pour implorer la grâce de la  paix et de la miséricorde sur notre  pays " : neuvaine  de prières dans les paroisses, marche pacifique prévue  le 16 février 2016, veillées de prières, célébration d'un culte oecuménique pour la paix pendant la semaine de prière  pour l'unité des chrétiens en janvier 2016.

Les  ressorts d'une bataille pour l'impérieuse alternance

La  roue tourne et il ne reste  que onze mois et  trois semaines   pour Joseph Kabila de faire ses valises. L'alternance   est en marche  et pus rien ne l'arrêtera  grâce  à la nouvelle  dynamique  qui est mise en oeuvre   par la nouvelle plate-forme  de la société  civile. Joseph Kabila   qui n'a pas de lui-même la maîtrise  de connaître par coeur   les  ressorts du jeu politique congolais verra   le ballon  lui échapper . Avec le" Front Citoyen 2016" , les acteurs de l'opposition, de la société  civile ne feront  qu'une bouchée pour dégager  le président congolais à la fin de son mandat. En parlant  d'avenir et de compte à rebours lancé pour le respect de l'article 220 de la constitution, on ne pourra qu'observer la montée en puissance de "Front Citoyen 2016" et le désarroi d'un pouvoir des extremistes, des jusqu'au boutistes choisissant la voie du chaos  et celle de l'escalade des discours mortifères  et  de  la  violence.

Face  à un pouvoir  à bout de souffle qui pourra devenir autiste, il  est  primordial  au "Front Citoyen 2016 " de faire cultiver chez les citoyens congolais l'esprit de résistance   pour se muscler mentalement, physiquement  afin de  tenir ferme et gagner     la bataille du changement, celle  de l'alternance politique.Comme nous l'avions souligné ultérièrement, le plus dur  reste dans la rue pour chasser un président qui ne comprend  plus rien et veut   se maintenir au pouvoir par le modus " advienne que pourra"  . Notre  patriotisme, c'est notre fierté  d'appartenir  à  une nation ayant   une culture, des valeurs, notre patriotisme   c'est de défendre notre nation contre ceux qui ne sont que des médiocres voulant à tout prix brader  les valeurs universelles de la démocratie. Sauvons notre Congo contre un pouvoir   qui n' a jamais soldé l'héritage ancien plein d'archaïsmes,  un  pouvoir  qui demeure un monstre  hideux.

[Professeur Florent Kaniki]


Cet article a été lu 7388 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0