RDC : La centrale hydroélectrique de Katende oubliée

Font size: Decrease font Enlarge font
image Maquette - Centrale hydroélectrique de Katende

Au cours du débat général faisant suite à la présentation du projet de loi des Finances de l’exercice 2016 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, l’élu de Kananga a accusé le gouvernement d’être « insensible et indifférent aux aspirations légitimes des habitants dans les provinces issues du démembrement des Kasaï Oriental et Occidental qui croupissent dans l’obscurité suite au manque d’une source fiable d’énergie électrique ».

Le député national Claudel-André Lubaya de l’UNC (opposition) a affirmé, lundi 26 octobre 2015 lors de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi des Finances de l’exercice 2016, que « le besoin prioritaire des populations des provinces du Kasaï, du Kasaï Central, du Kasaï Oriental et du Lomami, c’est l’électricité passant par la construction de la centrale hydro électrique de Katende ».

Malheureusement, a-t-il déploré, « les prévisions sur la loi de Finances pour l’exercice 2016 n’indiquent aucune affectation aux travaux du barrage de Katende, travaux lancés depuis bientôt cinq ans par le président de la République ».

La centrale hydroélectrique de Katende oubliée

Au cours du débat général faisant suite à la présentation du projet de loi des Finances de l’exercice 2016 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, l’élu de Kananga a accusé le gouvernement d’être « insensible et indifférent aux aspirations légitimes des habitants dans les provinces issues du démembrement des Kasaï Oriental et Occidental qui croupissent dans l’obscurité suite au manque d’une source fiable d’énergie électrique ».

« Je rappelle au Premier ministre et à ses ministres que pour ces nouvelles provinces issues du démembrement du Kasaï Oriental et Occidental, le besoin prioritaire de mes compatriotes qui y vivent n’est rien d’autre que l’électrification et cela passe par la construction de la centrale hydro électrique de Katende ainsi que la ligne de transport du courant électrique vers les centres de consommation », a-t-il déclaré.

Pour Claudel-Lubaya, même si le financement desdits travaux proviendrait des ressources extérieures, le gouvernement a le devoir de les intégrer dans le budget au titre de recette exceptionnelle.

« C’est la règle élémentaire des finances publiques. Dans tous les cas, je mets en demeure le Premier ministre et ses ministres pour que la construction pour que la construction du barrage de Katende soit rapidement intégrée dans les prévisions budgétaires afin de rencontrer l’aspiration à la modernité de mes frères et sœurs habitant les provinces du Kasaï. Et ça sera justice », a-t-il déclaré.

« A défaut, je me trouverai dans la pénible obligation inhérente à ma charge d’élu, d’user de tous les moyens constitutionnels pour contraindre le gouvernement à exécuter et faire exécuter ce projet dont la mise en œuvre n’a que trop duré », a-t-il menacé.

Pour rappel, la centrale hydroélectrique de Katende devrait être construite sur la rive droite de la rivière Luluwa, à près de 10 km de la mission catholique Bunkonde, et environ 70 kilomètres de Kananga, au Kasaï Central. Il y est prévu la construction de deux lignes pour le transport de l’énergie électrique produite par Katende.

La première, longue de 130 km, reliera Kananga à Mbuji-Mayi en passant par Tshimbulu. Elle devra contribuer au renforcement et à la relance du réseau ferroviaire dans l’espace kasaïen.

De seulement 30 km de long, la deuxième ligne ira de Kananga jusqu’à Bunkonde, une localité du territoire de Dibaya.

En 2011, le président de la République, Joseph Kabila, avait procédé au lancement des travaux de la construction du barrage de Katende suite à l’accord de financement qui avait a été signé entre la RDC et le gouvernement indien. Le coût global des travaux s’élevait à 280 millions de dollars américains, dont 168 millions à décaisser par l’Inde et 112 millions par la partie congolaise.


Cet article a été lu 3849 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0