BCC : Deogratias MUTOMBO accusé d’avoir fait obstruction à une enquête parlementaire

Font size: Decrease font Enlarge font
image Deogratias Mutombo Mwana Nyembo

Le gouverneur de la BCC attendu au Sénat pour avoir fait «  obstruction à une enquête parlementaire » de la Chambre haute du Parlement, sur les fonds publics ouverts dans les livres des banques commerciales de 2011 à 2014. « La Banque Centrale du Congo n’a pas voulu nous aider. On est passé par l’Association des banques congolaises » pour chercher à obtenir des données sur ces fonds publics, a indiqué le président de la Commission d’enquête parlementaire du Sénat.

Le président di Sénat de la RD Congo, Léon Kengo wa Dondo  a chargé mardi 14 avril 2015 le sénateur Thomas Betyna de préparer une question orale avec débat à adresser au gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, en marge d’une question d’actualité organisée sur la problématique des fosses communes à Kinshasa.

Le patron de la BCC est accusé d’avoir fait «  obstruction à une enquête parlementaire » de la Chambre haute du Parlement.

L’initiative de cette question orale  a été évoquée à la suite d’une information livrée le même jour par le sénateur Polycarpe Mongulu T’Apangane concernant une mission d’enquête parlementaire sur les fonds publics ouverts dans les livres des banques commerciales de 2011 à 2014.

« La Banque Centrale du Congo n’a pas voulu nous aider. On est passé  par l’Association des banques congolaises » pour chercher à obtenir des données sur ces fonds publics, a indiqué le président de la Commission d’enquête parlementaire du Sénat.

Une enquête parlementaire auprès des banques commerciales

Le sénateur Mongulu, qui conduit une enquête parlementaire auprès des banques commerciales citées en décembre 2014 par l’ancien ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, a sollicité  l’intervention du Bureau du Sénat, en besoin des experts dans la finalisation de ce dossier.

Dans une brève intervention à la tribune de la Chambre haute, le sénateur Betyna  a haussé le ton face à l’agir non professionnel du gouverneur de la BCC.

« Je me demande comment l’institution d’émission, la Banque Centrale du Congo, peut faire obstruction à une enquête parlementaire », s’est-il indigné.

Thomas Betyna  a exprimé ses regrets de voir la Commission d’enquête parlementaire du Sénat « recourir à l’Association privée des banques congolaises » pour tenter d’obtenir des données sur les fons publics de l’Etat logés dans les comptes ouverts auprès de ces banques commerciales.


Cet article a été lu 3637 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0