RDC : Poste du Porte-parole de l’opposition, vers le syndrome 2006

Font size: Decrease font Enlarge font
image Vital KAMERHE

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on risque de revivre le même scénario, endéans cette législature. Ce serait alors l’occasion pour les Congolais, le mandant, de brandir le carton rouge à cette opposition en désarroi.

L’immaturité monte d’un, de deux et même de plusieurs crans dans le chef des opposants congolais. Nombre de ceux qui le suivent de plus près, sont estomaqués et désappointés de leur comportement ô combien puéril. Ces déçus pensaient que leur cuisant échec à l’élection présidentielle leur servirait de leçon ; hélas ! Les hommes restent les mêmes et ne sortent pas de l’ordinaire. Cette mauvaise partition – dont les maestros feignent d’être dans l’opposition, alors que véritablement, ils sont du pouvoir –, ne cesse de retentir dans de dégager ses sons discordants.

Tous les observateurs s’empressent de questionner sur leur motif véritable de toutes ces tergiversations. Prévue un mois après l’investiture du gouvernement, l’élection du porte-parole de l’opposition se fera désormais dans une plénière réunissant seulement les groupes parlementaires de deux chambres du Parlement. Pourtant, ces derniers ne transigent jamais en matière de respect des délais, constitutionnels ou pas !

La hargne qu’ils y mettent démontre à suffisance qu’ils sont également aux trousses du sou. D’autant plus que ce poste vaut celui du Vice-premier ministre en RDC. La notion de la démocratie n’a de sens que si les deux pôles – majorité et opposition –, sont bien dessinés. Le contraire donnerait l’impression du monopartisme ou de la pensée unique. Pire, la pensée unique ici serait le goût, à tout prix, des pièces sonnantes et trébuchantes. Voilà le profil que n’ont cessé de nous montrer ces opposants avares.

Le Sms et le syndrome 2006

Les avis sont restés partagés sur cette question de la désignation du porte-parole de l’opposition. Certains avaient même affirmé leur volonté de désigner cette personnalité avant la fin de la session extraordinaire. Un SMS leur aurait été envoyé pour leur demander de se présenter, mercredi 18 juillet dernier, au Palais du peuple pour élire le porte-parole. Mais d’autres députés ont estimé non urgente cette désignation du porte-parole. Pour s’en convaincre, Jean Claude Vuemba a mis en garde ses collègues contre toute précipitation. Jean Lucien Bussa, de son côté, accuse les deux bureaux du Parlement de retarder la désignation du porte-parole de l’opposition.

C’est le même jeu auquel ont joué Jean Lucien Busa, Jean Claude Vuemba et compagnie en 2006 autour de la même problématique. Pire, en 2006, il n’y avait qu’une seule image émergente : Jean Pierre Bemba. Et jusqu’au jour d’aujourd’hui, on n’a jamais connu de porte-parole de l’opposition de la dernière législature. Qu’en sera-t-il aujourd’hui où les figures de l’Udps s’entrechoquent entre eux d’abord contre un Vital Kamerhe défendu à cor et à cri par Justin Bitakwira. Sans oublier Christian Badibangi qui se proclame deuxième opposant valable après Etienne Tshisekedi et tous les autres...

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on risque de revivre le même scénario, endéans cette législature. Ce serait alors l’occasion pour les Congolais, le mandant, de brandir le carton rouge à cette opposition en désarroi. Le souverain primaire est en train de se rendre facilement compte que tous les sons de tintamarre dont l’opposition ne cesse de lui casser les oreilles, est à verser dans le compte de l’égocentrisme. Ils parlent au nom du peuple congolais, en amont, mais en aval les premiers bénéficiaires ce sont eux. Dans toutes ces entourloupettes manifestes de leur part, on peut lire leur propension de se servir et non de servir le peuple congolais. Morbleu !

John MASUMU


Cet article a été lu 5039 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0