Beni : Plusieurs femmes décapités par les ADF-NALU

Font size: Decrease font Enlarge font
image ADF/NALU - Rebelles ougandais

Après un long moment de repli, les islamistes ougandais des ADF ont commis un nouveau carnage, dans la même région de Beni, plus particulièrement à Mbawu, 15 km de Beni-ville, samedi dernier. Neuf personnes découpées à la machette. Trois corps de mères de familles découverts sans tête. Massacre signé ADF. Emoi dans la population. La psychose est montée d’un cran.

Tout a commencé samedi, 5 septembre. Une mère de famille rentre du champ suivi de loin par son fils armé d’une machette. Celui-ci voit un groupe de gens surgir et intercepter sa maman. Il accourt pour intervenir en les menaçant avec sa machette. 

Les assaillants tirent alors des coups de feu en l’air. Lorsque les Fardc vont accourir quelques heures plus tard, c’est pour découvrir le corps de la mère de famille sans tête et son fils découpé à la machette. Non loin de là, les soldats ont découvert une autre mère de famille tuée de la même manière et sans tête. 

Dimanche, les Fardc en ratissant le secteur ont découvert 6 autres corps, découpés à la machette. Bilan macabre : 9 personnes découpées à la machette. Ce chiffre s’ajoute à celui de près de 600 personnes découpées à la hache et à la machette dans Beni et Beni-Territoire par les ADF.

LA SOCIETE CIVILE DE BENI PARLE DE SADISME

Les Fardc disent avoir quadrillé la zone et pourchassent les assaillants. A la coordination de la Société civile de Beni-Territoire qui avait donné l’alerte de cette nouvelle attaque, où on manque de mot pour qualifier cette nouvelle barbarie des ADF, on parle d’un acte de sadisme. 

Des mères de famille avec des têtes tranchées, on n’avait encore jamais vu cela. On ne les kidnappe plus pour en faire des esclaves sexuels comme par passé, mais on leur coupe tout simplement la tête. C’est vraiment le dernier degré de la sauvagerie. C’est de la barbarie à l’état brut. Le patron de la Monusco dont les hommes bivouaquent dans la zone, condamne avec la dernière énergie cet acte qu’il qualifie de terrorisme.

KOBLER EN APELLE A LA REPRISE DE LA COLLABORATION FARDC-MONUSCO

Il en profite pour appeler à la reprise de la collaboration entre les Fardc et la Monusco aussi bien dans les opérations de traque des extrémistes ougandais ADF que les Hutu rwandais des FDLR. Pour lui, il n’y a que l’union entre ces deux forces qui peut venir à bout de ces terroristes ADF. Est-ce vraiment cela l’antidote ? On ne sait. 

Mais ce qui est vrai, c’est que les 500 morts découpés à la hache et à la machette dans la région de Beni l’ont été au plus fort de la coopération entre la Monusco et les Fardc. Les ADF avaient continué à frapper à l’intérieur des zones sous contrôle soit de la Monusco ou des Fardc. 

Ce qui soulevait à chaque fois, la colère de la population de Beni qui a plusieurs fois manifesté pour protester contre cette apathie de ces deux forces, les Fardc et la Monusco. Le chef de l’Etat, lors de son passage par là, a pris connaissance de desiderata de la population qui exigeait des changements de fond en comble au niveau du commandement des unités ’élite mais aussi de la troupe. Ce qui a été fait. 

Malgré cela, samedi dernier, les ADF ont frappé comme avant. C’est que le problème est ailleurs. Comme les ADF pratiquent les méthodes du terrorisme, c’est la guerre asymétrique, il ne faut pas leur opposer des stratégies de la guerre conventionnelle, comme c’est le cas. Ce sera sans effet. Il faut des techniques d’anti-terrorisme. C’est cela la parade. Car on est en face des combattants qui font la même guerre que les extrémistes du MOUJAO, AQMI au Nord-Mali où Daech en Irak et ses filiales de Boko Haram basées au Nigeria.

[KANDOLO M.]


Cet article a été lu 7932 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0