Beni : Plus de 14 milles déplacés de guerre vivent dans des conditions de vie déplorables

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KAbila - President sortant de RDC

Les déplacés vivant dans la localité de Mamove-Centre du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu (Est de RD Congo), traversent des conditions de vie déplorables, ont révélé à l’ACP des organismes humanitaires locaux actifs dans cette contrée.

Estimés à plus de 14 milles personnes, la majorité des pygmées hébergés dans quatre sites et les familles d’accueil, ces personnes vivent sans assistance et dorment à même le sol sur des bâches, certains à l’extérieur, d’autres encore dans les salles de classes et les églises.

Ces personnes qui ont fui la guerre et massacres dans les villages autours de Mamove affirment avoir toujours été oubliés lors de la distribution des vivres et non vivres aux déplacés de Beni-ville et territoire malgré leur identification.

Pour survivre, certains d’entre ces personnes en détresse cultivent les champs des particuliers contre une ration alimentaire ou de sommes modiques d’argent.  Ils ne sont pas prêts à rentrer dans leur village craignant pour leur vie.

Les autorités de Mamove plaident pour le rétablissement de la sécurité dans les villages environnants pour faciliter le retour des déplacés dans leur milieux respectifs.

Appel au « rétablissement de la tranquillité »

Pour sa part, la société civile locale craint pour une épidémie surtout suite au manque des médicaments et au nombre élevé des déplacés nécessiteux.

Le président de cette institution citoyenne lance un SOS envers le Gouvernement et les humanitaires pour qu’ils volent à la rescousse de cette population sinistrée qui ne sait à quel saint se vouer.

Les déplacés, devenus une charge pour les familles d’accueil, ont comme idéal le rétablissement de la tranquillité dans leur contrée pour qu’ils rentrent chez eux en attendant que les délégations en provenance de Kinshasa et Goma viennent  à Mamove-centre pour s’enquérir de leur situation.


Cet article a été lu 1766 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0