RDC : Insécurité grandissante à Beni

Font size: Decrease font Enlarge font
image General MUHINDO, alias MUNDOS, criminel et ami du president congolais "Joseph KABILA"

La Voix de sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) a invité le chef de l’Etat Joseph Kabila à installer son état-major dans la ville de Goma de façon à sécuriser la population de ce coin de la République. Le président Joseph Kabila ne quittera la ville de Goma que lorsqu’il se rendra compte que la paix y est totalement revenue. En outre, la VSV a invité les autorités congolaises à mettre hors d’état de nuire tous ceux qui profitent du désordre ainsi créé dans cette partie du pays pour piller les ressources naturelles et autres richesses de la République Démocratique du Congo (RDC). 

Depuis un certain temps, la ville de Beni, située dans la province du Nord-Kivu est en proie à une insécurité grandissante. Des gens sans foi ni loi font irruption dans cette ville pour y  terreur et désolation. Ces bandits de grands chemins utilisent des armes blanches ; manchettes ; marteaux etc. pour tuer la paisible population.

Le dernier massacre en date est celui perpétré jeudi 24 novembre courant à l’endroit de la population civile dont des femmes et des enfants égorgés impitoyablement avec des machettes par des personnes sans foi ni loi en tenue militaire.

Réagissant à ces massacres répétés et ignobles, la Voix de sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) a invité le chef de l’Etat Joseph Kabila à installer son état-major dans la ville de Goma de façon à sécuriser la population de ce coin de la République. Le président Joseph Kabila ne quittera la ville de Goma que lorsqu’il se rendra compte que la paix y est totalement revenue.

En outre, la VSV a invité les autorités congolaises à mettre hors d’état de nuire tous ceux qui profitent du désordre ainsi créé dans cette partie du pays pour piller les ressources naturelles et autres richesses de la République du Congo. Pris au  piège, ces énergumènes doivent être poursuivis devant les juridictions compétentes afin qu’ils répondent de leurs actes.

D’autre part, la VSV a formulé le vœu que le rétablissement de l’autorité de l’Etat à Beni et dans d’autres territoires de la RDC soit instaurée en vue de garantir la tenue et l’organisation de futures élections démocratiques, crédibles et transparentes dans un climat apaisé et rassurant. Celles-ci sont prévues d’ici 2016.

La VSV a également invité le Gouvernement congolais au renforcement de la chaine de commandement des FARDC en opération dans le territoire de Beni et à la paie régulière de tous les militaires se trouvant au front.

[N. Nienga]


Cet article a été lu 4316 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0