RDC : Insécurité grandissante au Bandundu

Font size: Decrease font Enlarge font
image Francophonie - Stand de la ville du Bandundu

Au cours d’une tribune d’expression populaire organisée par la Commission diocésaine Justice – et  Paix, les délégués de toutes les communautés se sont exprimés, les uns accablant les autres et d’autres encore voulant se décharger sur la tête de la population. Tout ce qui est vrai est que depuis un certain temps, les habitants de cette Ville n’ont plus le cœur à l’ouvrage puisque dérangés toutes les nuits par des criminels à la solde de on ne sait qui  voulant absolument dépouiller la population  de Kikwit et environs de ses biens et causant parfois des morts.

»  Insécurité à Kikwit, quelles solutions par qui et avec qui « , tel est le thème de réflexion développé au cours d’une tribune d’expression populaire organisée dernièrement par la synergie Commission diocésaine Justice – et  Paix, CDJP, et le Réseau d’éducation civique au Congo, Recic et autres. Des recommandations ont été faites à la population et à l’Etat pour  faire face  à cette insécurité..

Plus d’une centaine de personnes issues des rangs des dirigeants et dirigés, des hommes et des femmes , de jeunes et vieux, des intellectuels et des analphabètes, bref, toutes les couches sociales se sont livrées dernièrement à cet exercice pour savoir exactement d’où vient cette insécurité, qui l’entretient, pourquoi et comment y mettre fin. Les délégués de toutes les communautés se sont exprimés, les uns accablant les autres et d’autres encore voulant se décharger sur la tête de la population . Tout ce qui est vrai est que depuis un certain temps, les habitants de cette Ville n’ont plus le cœur à l’ouvrage puisque dérangés toutes les nuits par des criminels à la solde de on ne sait qui  voulant absolument dépouiller la population  de Kikwit et environs de ses biens et causant parfois des morts.

Dans  son mot d’introduction, Arsène Ngondo, le Coordonnateur de la CDJP a décrit la tribune d’expression populaire  comme étant un dialogue social. Elle doit permettre aux uns et autres  à partir des faits précis  de réfléchir et de donner de propositions de solutions qui soient durables. De ce partage, on attend une réponse pour essayer d’alléger les crimes pourquoi  pas décider une fois pour toute de leur éradication, a souligné un autre membre de la Société civile.

Pour aller droit au but, Arsène Ngondo a énuméré à l’intention des participants un certain nombre de vols et assassinats perpétrés par ces hors-la loi. Il s’agit par exemple du vol à main armée à l’agence de transfert Colombe en 2013, à la Mucrefeki /Idiofa et Masi-Manimba en 2014, tentative de vol à la station Engen de Kikwit, à la B.I.C., Sous-commissariat de Sukantima , des assassinats à main armée de messieurs Mambu à l’ISP-Kikwit,Manzanzu Kalunga  sur l’avenue Bayaka, du policier Pupudjo à la B.I.C, de Gracia Kola à Kazamba,etc… La liste est longue.

Pour le coordonnateur de CDJP, Kikwit étant devenue  une métropole avec une population cosmopolite venant de tous les coins, il lui faut des services de sécurité efficaces et outillés pour faire face à ces criminels.

A l’issue de ces discussions, plusieurs recommandations ont été faites tant à l’état qu’à la population. Il s’agit entre autres pour la population de s’impliquer dans la sécurisation de la Ville, de sensibiliser dans les écoles et autres lieux publics à l’observance de mesures de sécurité, de s’auto-surveiller dans les quartiers et de soutenir les forces de l’ordre. Quant à l’état, les participants ont recommandé l’implantation d’une police scientifique, d’interdire la consommation de la drogue  et de l’alcool et de mettre fin au vagabondage de jeunes filles.

[Frédéric Ipani]


Cet article a été lu 4430 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0