RDC : Des prisons vétustes et délabrés au Katanga

Font size: Decrease font Enlarge font
image Moise KATUMBI CHAPWE

Le bâtiment de la prison de Malemba Nkulu situé à près de 500 km de Lubumbashi dans la province du Katanga se trouve dans un état de délabrement très avancé.  Et pour cause, ce bâtiment qui a été construit depuis l’époque coloniale, n’a jamais été réfectionné. Selon la radio okapi, actuellement, les détenus de ce pénitencier vivent dans de très mauvaises conditions. 

Au cours de sa visite d’inspection, le procureur de la République de Kamina, Bienvenu Lionge est allé se rendre compte de l’état dans lequel se trouve le bâtiment. A cet effet, il a demandé au gouvernement la réhabilitation, dans le meilleur délai, de ce centre pénitencier. «Le bâtiment est devenu très vétuste vu son âge car construit avant l’indépendance, il y a vraiment beaucoup à faire. Le ministère de la justice doit mettre en œuvre tous les moyens possibles pour réhabiliter le bâtiment. Je crois que, d’ici là, il y aura une équipe gouvernementale qui va descendre pour visiter,  reconstruire ou réhabiliter», a-t-il assuré. Vu les mauvaises conditions dans lesquelles vivent les prisonniers de Malemba Nkulu, le procureur de la République de Kamina a profité de la circonstance pour libérer quelques détenus.

En effet, la prison de Malemba Nkulu a été construite avant l’indépendance vers 1950.  Son aspect le démontre à suffisance. Depuis, elle n’a jamais été réhabilitée. C’est un vieux bâtiment, mal aéré, avec des murs crasseux. Les chauves souris y prolifèrent. Elles vivent dans les fissures des murs et lancent régulièrement des cris stridents qui troublent la quiétude des détenus. Si ces derniers mangent régulièrement.  Ils préparent cependant la nourriture avec une eau impropre à la consommation qu’ils disent puiser dans les puits de la cité.

La prison de Malemba Nkulu est constituée d’un grand bâtiment et d’une annexe, abritant notamment le bureau de l’administration, une cuisine et un local qui accueille, occasionnellement des détenues femmes.Cette prison a une capacité d’accueil d’une centaine de détenus, mais elle en compte une dizaine actuellement.

Présentement, il n’y a pas que la prison de Malemba Nkulu qui est délabrée, mais il y a aussi la prison centrale de Mbuji- Mayi dans la province du Kasai-Oriental qui est non seulement délabrée mais aussi surpeuplée. A part ces deux là, il y a aussi la prison de Lubutu dans le Maniema.  Les autorités compétentes sont appelés à réhabiliter ces centres pénitentiaires dans le meilleur délai.

Princesse Iso Bomba


Cet article a été lu 3107 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0