RDC : Le génocide de Mutarule dénote l’irresponsabilité totale du régime « KABILA »

Font size: Decrease font Enlarge font
image Mutarule

C’est avec amertume que le Parti National pour la Réforme, PNR en sigle, condamne le massacre de Mutarule et appelle le gouvernement congolais de faire preuve de bonne volonté politique pour que justice soit faite sur les multiples massacres des paisibles citoyens au Kivu.

Cet énième massacre à Mutarule situé à une distance d’environ 2 km d’un grand camp militaire de Luberezi dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira, Sud-Kivu dénote l’irresponsabilité totale du Gouvernement. Comme fut le cas en Aout 2013, des hommes d'expression rwandophone en tenue militaire congolaise ont encerclé le village avant de commencer à incendier des maisons et massacrer de gens qui priaient Dieu dans une Eglise locale pentecôtiste et d’autres dormaient tranquillement dans leurs maisons dans la nuit du 6 juin 2014.

Pour rappel, c’est la 2nde fois que de tels massacres à l’allure d’un génocide sont commis dans la localité de Mutarule dans moins d'une année où 37 personnes tuées encore sauvagement dont la plus part des jeunes enfants et leurs mères et des centaines d’autres gens blessés. On estime aussi des milliers de personnes déplacées sans abris et sans aucune assistance humanitaire.

Que les âmes des victimes de ces crimes inhumains reposent en paix! Que les familles des victimes trouvent à travers ce message nos condoléances les plus attristées et compassion dans cette situation très douloureuse.

C’est regrettable qu’en RDC, spécialement dans sa partie Est, les crimes ou assassinats ciblés ainsi que des actes des violences sexuelles faites aux femmes et aux enfants continuent d’être commis mais les responsables restent impunis comme s’ils sont protégés par le pouvoir.

De ce qui précède le PNR demande:

- Qu’une enquête impartiale soit cette fois-ci menée pour traduire devant la justice les responsables. Le message du gouvernement provincial à l’enterrement a lamentablement manqué de donner cette consolation aux familles des victimes.

- Que des mutations et permutations au sein de l'armée et de la police nationale tiennent compte des provinces d’origine pour éviter des concentrations d’une seule ethnie dans un même coin du pays et surtout à l'Est. Les efforts dans le sens de la restauration de la paix durable et la cohabitation pacifique entre ethnies au Kivu en dépendent.

- Que la communauté internationale exerce son influence sur le gouvernement congolais pour que justice soit faite sur les massacres de Mutarule I, Matarule II, Makobola, Kasika, Beni-Lubero-Butembo et partout ailleurs en RDC.

- Que le gouvernement assume ses responsabilités pour assister de manière humanitaire les déplacés et les blessés plutôt que les abandonner à leur triste sort comme d’habitude.

Ci-dessous des liens où visualiser quelques images des multiples massacres de Mutarule. Toutefois, ce sont des images très atroces, aux âmes sensibles de s’abstenir. 

Mutarule II (6-Juin 2014) : Cliquer ici pour voir les images!

Maturule I (16-Aout 2013): Cliquer ici pour voir les images! 

Ensemble la Réforme est possible en RDC!!  

Delphin KYUBWA 

Président national du PNR

Massacre de Mutarule


Cet article a été lu 5893 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0