RDC : Gabriel KYUNGU entame une tournée dans le Katanga pour prêcher la cohésion et la solidarité autour de « Joseph KABILA »

Font size: Decrease font Enlarge font
image Gabriel Kyungu WA KUMWANZA

Un grand meeting-démenti. Car, certains détracteurs expliquaient le séjour à Kinshasa de « l’homme-évènement » du Katanga par la peur des « Bakata Katanga ». Alors que le grand leader du Katanga qui rivalise d’ardeur avec les leaders d’autres provinces de la RDC prenait part à des contacts sur les Concertations nationales.  Voilà qui justifie la grande mobilisation observée samedi 20 juillet à la Kenya dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga. Des milliers et des milliers de personnes ont ainsi répondu à l’appel du leader de l’Union nationale des fédéralistes du Congo, Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Pour l’occasion, la permanence de l’Unafec et toutes les rues avoisinantes étaient noires de monde. Tous avaient soif d’écouter le grand Kyungu.

Gabriel Kyungu avait-il fui les « Bakata Katanga » ou était-il en résidence surveillée ? Non, répond ce leader lors de son meeting comme pour balayer d’un revers de la main toutes les rumeurs. S’il s’est retrouvé à Kinshasa le 11 juillet dernier, le jour où, coïncidence oblige, les « Bakata Katanga » projetaient leur «coup», c’était simplement dans le cadre de certaines concertations au sujet de la grand-messe politique nationale qui s’annonce. Rien de plus, et surtout avoir avec des rumeurs folles. Arrivé sur le lieu du meeting à 17h00’, alors que la foule s’était amassée depuis 14h00’, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avec le franc-parler dont il détient seul le secret, a lancé un véritable défi à tous ses détracteurs. Il entame, dès la semaine prochaine, une tournée dans tout le Katanga.

UN TAM-TAM DE RASSEMBLEMENT AUTOUR DE JOSEPH KABILA

Sans détour, Kyungu a appelé les Katangais à l’unité et à la cohésion autour de Joseph Kabila. Pour celui que l’on appelle affectueusement «baba», le Raïs doit considérer le Katanga comme sa chambre à coucher, c’est-à-dire l’endroit où il doit être tranquille. Aussi, poursuit Gabriel Kyungu, les Katangais ne doivent pas se laisser distraire par des querelles byzantines, des divisions inutiles, l’heure est désormais au rassemblement. Le moment est arrivé pour un tam-tam de rassemblement autour de Joseph Kabila. Car, martèle-t-il, le Katanga doit redevenir un bloc uni comme ce fut le cas sous Moïse Tshombe, Godefroid Munongo, Janson Sendwe … de grands leaders, tout comme à l’époque de Nguz Karl-i-Bond. Bref, Gabriel Kyungu bat le rappel des Katangais comme le furent tous ces grands leaders.

UNE GRANDE TOURNEE DANS TOUT LE KATANGA EN GESTATION

Pour matérialiser sa vision et resserrer les liens des Katangais, Gabriel Kyungu entreprend, dès la semaine qui commence, une tournée à travers les villes, territoires, villages du Katanga (Kalemie, Ankoro, Moba, Mituaba, Sandoa, Dilolo et Kolwezi), y compris donc là où il y a des tensions. Il sera partout. Objectif de ce périple, prêcher la cohésion et la solidarité autour de Joseph Kabila. Le patron de l’Unafec bat le rappel des troupes en prévision des enjeux du moment. Il ne jure désormais que par la mobilisation des Katangais autour du chef de l’Etat en cette période où l’on s’approche de la tenue des Concertations nationales. Au cours de ce meeting monstre, Gabriel Kyungu a été introduit par l’incontournable Bamoïna, premier secrétaire général adjoint de l’Unafec en présence des cadres provinciaux d’autres partis de la Majorité présidentielle.   

[M. M.]


Cet article a été lu 5766 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0