RDC : « Joseph KABILA », plus a l’aise avec M23 à Goma !

Font size: Decrease font Enlarge font
image M23 - Sultani MAKENGA et "Joseph KABILA"

Décidément Joseph Kabila aime les hommes armés que les pacifistes. Après avoir menacés l'opposition politique dans son discours devant le congrès le lundi passé, Joseph Kabila a reçu clandestinement, une délégation des EX rebelles de M23, qui veut participer à son dialogue que personne en veut. Cette délégation conduite, par Jean marie Runiga et un de ses proches lieutenant, Carlos Moloway  était reçu tard dans la soirée dans une de résidence de Kabila à Goma.

Jean marie Runiga a rencontré Joseph Kabila, pour lui confirmer la ferme volonté de son mouvement qui est maintenant un parti politique, de participer au dialogue inclusif . Il a profité pour demander à Joseph Kabila, d'intervenir dans le processus d'amnistie lancé aux ex membres de M23, qui sont encore en Ouganda et au Rwanda, qui n'est pas respecter par les autorités judiciaires congolaises. Plusieurs ex Membres de M23, ne veulent pas rentrer par peur de représailles de la part de certains citoyens victimes des exactions de la part de M23, durant l'occupation de GOMA en 2012.

 Il a aussi profité pour annoncer le nouveau nom du M23, qui est un parti politique maintenant "Alliance pour le Salut du Peuple" ASP en sigle et le dossier est déjà au bureau d'Evariste Boshab, pour avoir l'autorisation officielle . Pour éviter la confusion, Jean Marie Runiga  a annoncé que le siège de son parti sera à Kinshasa et ses membres viendront de partout et non seulement du Kivu, comme était le cas avec le M23.

Durant son séjour à l'EST du pays, Joseph Kabila veut consulter tout le monde pour réussir son dialogue qui bat de l'aile à Kinshasa. Kabila  ira à Bunia, le samedi 19 décembre pour d'autres entretiens. 

Nous sommes en droit de nous demander, aujourd'hui, pourquoi Joseph Kabila est-il plus à l'aise avec les Hommes armés que les membres de l'opposition classique ? Serait-il entrain de préparer un sale coup pour se maintenir au pouvoir ? Attendons la fin de l'année pour tirer les conclusions ..Ce qui est certain, l'année 2016, s'annonce chaude.


Cet article a été lu 5356 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00