Que fait le Gouverneur de Kinshasa ? le marché Type Ka est plongé dans une insalubrité qui ne dit pas son nom

Font size: Decrease font Enlarge font
image Andre KIMBUTA

Depuis un certain temps, le marché Type Ka situé dans la commune de Kinshasa sur le prolongement de la piste d’atterrissage de l’aérodrome de Ndolo (commune de Barumbu), est plongé dans une insalubrité qui ne dit pas son nom. On y trouve de la crasse partout. Dire que c’est un endroit où l’on vend toutes sortes de vivres dont sont friands les Kinois. Mais ceux-ci s’exposent à toutes sortes de maladies provenant de cet environnement insalubre.

En effet, presque la totalité des produits alimentaires écoulés sur ce marché sont exposés à même le sol, à coté des marres d’eaux stagnantes et puantes. L’impression qui se dégage à cet endroit confirme un dicton populaire à Kinshasa qui prétend que le congolais ne meurt pas de l’insalubrité. Chaque jour dès les petites heures de la matinée jusque tard dans la soirée la population qui défile à cet endroit ne se soucie point de sa santé. Elle semble habituée à la saleté qui sévit alentour.

Pour rappel, disons que le marché Type Ka avait été fermé au lendemain du crash survenu en janvier 1996. Quelques années plu tard, il a été rouvert et placé sous la responsabilité du bourgmestre de la commune de Kinshasa pour sa gestion. Nous savons que par rapport à l’intensité des opérations qui s’y déroulent, les recettes provenant de ce marché renflouent les caisses de cette juridiction. Mais l’assainissement des lieux ne suit pas le rythme alors qu’il est plus simple que la commune alloue une partie des recettes réalisées aux travaux d’assainissement quotidien de cet espace de négoce. Or, à ce que nous sachions, rien n’est entrepris par l’autorité compétente qui semble donner l’impression d’attendre qu’un drame sanitaire ne survienne pour intervenir.

La balle se trouve dans le camp de qui de droit. A bon entendeur salut !

(Charlie Muepu/ Stagiaire)


Cet article a été lu 3153 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0