RDC : Déroute totale des forces de «KABILA» stationnées à Kabeya Kamwanga

Font size: Decrease font Enlarge font
image Colonel John TSHIBANGU

Les patriotes résistants conduits par le Général John Tshibangu ont lancé l’offensive et libéré Kabeya Kamwanga ce Dimanche 30 septembre 2012.

L’Alliance des patriotes pour la Refondation du Congo (APARECO) informe l’opinion nationale et internationale que ce dimanche 30 septembre 2012 au matin, les forces patriotiques conduites par Lieutenant-général John TSHIBANGU viennent de commencer dans la province du Kasai Oriental leur marche pour la libération totale de la République Démocratique du Congo. La première bataille vient d’avoir lieu à KABEYA KAMWANGA qui est tombé ce dimanche matin. Beaucoup d’armes et de munitions appartenant aux forces ennemies ont été saisies. Plusieurs officiers et soldats congolais des FARDC ont rejoint les forces patriotiques pour poursuivre le noble combat de libération de la RDC. C’est donc renforcé de nombreux patriotes dans ses rangs que le Général John Tshibangu se prépare pour l’objectif suivant.

Suite à l’échec patent du Mini Sommet des pays de la région des Grands Lacs africains initié par le Secrétaire Général de l’ONU , et au vu de la gravité de la situation politique, sécuritaire , économique , sociale et humanitaire de notre pays, les patriotes et résistants congolais estiment qu’il est plus que temps pour que tout le peuple congolais en tire les conséquences qui s’imposent. En effet, comme tous les congolais, ils avaient espéré un début de solution de ce mini-sommet spécial à New-York au sujet des agressions répétées de la RDC par le Rwanda, mais ils ont été plutôt outrés par l’indifférence dont a fait montre la communauté internationale face aux misères du peuple congolais.

Par conséquent, les officiers et militaires patriotes congolais de tout bord ont chargé le Président national de l’APARECO de prévenir le monde entier que désormais le peuple congolais se prend lui-même en charge pour la libération totale de son pays.

Les mascarades successives qui ont longtemps bercés les congolais dans l’illusion que notre pays pourraient retrouver la paix par des voies dites «pacifiques» mais instrumentalisées par ceux-là même qui occupent notre pays et les lobbies internationaux qui les soutiennent, ont non seulement prouvé leurs limites par leurs échecs récurrents, mais elles ont malheureusement aussi permis aux ennemis du peuple congolais de progresser dans leur plan funeste d’occupation et de balkanisation de la RDC. L’ONU qui refuse de sanctionner le régime de Paul Kagamé et celui complice, de « Joseph Kabila», malgré toutes les preuves des multiples crimes commis en RDC par ceux-ci ne laisse plus d’autres choix aux congolais.

Enfin, la Résistance congolaise considère que la tenue du Sommet de la Francophonie dans un tel contexte nuirait gravement aux intérêts du peuple congolais puisqu’elle vise clairement à renforcer le régime criminel et d’imposture présidé par Hyppolite Kanambe alias « Joseph Kabila ».. C’est donc au nom des résistants congolais que l’APARECO réitère sa demande aux pays membres de l’OIF et à la France en particulier pour qu’ils renoncent tous à la tenue de ce Sommet indécent, qui constitue aux yeux des Congolais une prime de la Francophonie, à la dictature et aux nombreuses violations des droits de l’homme par le pouvoir d’occupation et d’imposture de « Joseph KABILA» et ses complices à travers le monde.

Fait à Paris, le 30 septembre 2012

Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBA

Président national de l’APARECO


Cet article a été lu 19412 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0