Home» RDC» Diaspora»

RDC : L'UDPS relance le dialogue avec « KABILA » pour la formation d’un gouvernement de transition

Font size: Decrease font Enlarge font
image Etienne Tshisekedi

Des tractations sulfureuses autour d’Etienne Tshisekedi ces derniers jours. Deux délégations se sont en effet succédé auprès de lui en l’espace de deux jours pour chercher  ce qu’ils appellent, eux, « la voie de sortie de la crise» qui sévit en RDC ! La première délégation fut introduite auprès d’Etienne TSHISEKEDI  le dimanche 4 octobre 2015 par son fils Félix TSHILOMBO qui semble être devenu le passage obligé pour accéder au père. Sa maman Marthe a assisté aussi aux entretiens qui se sont déroulés dans le bureau officiel de l’UDPS situé au 20e étage du building «Bastion Tower Brussels» près du quartier Matonge. Selon les sources proches d’André KIMBUTA, les deux émissaires d’Hyppolite KANAMBE ont tenté de convaincre le «Sphinx de Limete» à relancer le dialogue suspendu selon les uns et interrompu selon les autres. Mais ils ont buté à un refus catégorique de TSHISEKEDI qui a estimé qu’il a déjà clairement exprimé sa position à travers son communiqué, et qu’il ne pouvait plus se dédire en relaçant le dialogue avec KANAMBE. Mais c’était sans compter avec la félonie de son traitre de fils et de son épouse. Car dès la sortie de l’audience, les deux émissaires de KANAMBE ont été immédiatement récupérés par TSHILOMBO et sa mère pour une autre séance de travail, mais cette fois-ci, à la Porte de Namur…. A l’issu de cette rencontre secrète, ils se sont convenus en aparté, et à l’insu d’Etienne TSHISEKEDI, d’envoyer son neveu Aristote MUTOMBO en mission de quelques jours à Kinshasa pour apporter à «Joseph KABILA» la réponse positive d’Etienne TSHISEKEDI à relancer le dialogue pour la formation d’un gouvernement de transition !

Félix Tshilombo Tshisekedi, trahit son père

Des sources crédibles et proches des «Tshisekedi» et de la kabilie, déçues par l’ampleur des magouilles qui se trament, ont alerté la rédaction de L’œil du Patriote pour signaler des tractations sulfureuses autour d’Etienne Tshisekedi ces derniers jours. Deux délégations se sont en effet succédé auprès de lui en l’espace de deux jours pour chercher  ce qu’ils appellent, eux, « la voie de sortie de la crise» qui sévit en RDC !

La première délégation fut celle envoyée par «Joseph KABILA» et composée de Léonard SHE OKITUNDU et d’André KIMBUTA. Elle fut introduite auprès d’Etienne TSHISEKEDI  le dimanche 4 octobre 2015 par son fils Félix TSHILOMBO qui semble être devenu le passage obligé pour accéder au père. Sa maman Marthe a assisté aussi aux entretiens qui se sont déroulés dans le bureau officiel de l’UDPS situé au 20e étage du building «Bastion Tower Brussels» près du quartier Matonge. Selon les sources proches d’André KIMBUTA, les deux émissaires d’Hyppolite KANAMBE ont tenté de convaincre le «Sphinx de Limete» à relancer le dialogue suspendu selon les uns et interrompu selon les autres. Mais ils ont buté à un refus catégorique de TSHISEKEDI qui a estimé qu’il a déjà clairement exprimé sa position à travers son communiqué, et qu’il ne pouvait plus se dédire en relaçant le dialogue avec KANAMBE.

Mais c’était sans compter avec la félonie de son traitre de fils et de son épouse. Car dès la sortie de l’audience, les deux émissaires de KANAMBE ont été immédiatement récupérés par TSHILOMBO et sa mère pour une autre séance de travail, mais cette fois-ci, à la Porte de Namur…. A l’issu de cette rencontre secrète, ils se sont convenus en aparté, et à l’insu d’Etienne TSHISEKEDI, d’envoyer son neveu Aristote MUTOMBO en mission de quelques jours à Kinshasa pour apporter à «Joseph KABILA» la réponse positive d’Etienne TSHISEKEDI à relancer le dialogue pour la formation d’un gouvernement de transition! André  KIMBUTA aurait à cet effet immédiatement acheté un billet de voyage pour ce faux messager d’Etienne TSHISEKEDI auprès de KANAMBE. TSHILOMBO et sa maman tiennent en effet à réaliser, avec ou sans l’accord d’Etienne TSHISEKEDI, l’exploit de GIZENGA qui décrocha la primature bien au-delà de ses 80 ans pour préparer ses vieux jours. Il faut tirer les dividendes politiques du vieux Sphinx pendant qu’il est encore vivant, estiment-ils.

La deuxième délégation fut celle du tonitruant Moïse KATUMBI accompagné de son grand-frère KATEBE KATOTO qui avait négocié cette rencontre. Les deux frères ont été introduits chez Etienne TSHISEKEDI, deux jours après, par son fils Félix TSHILOMBO. Cet entretien s’est terminé par la requête d’Etienne TSHISEKEDI qui a demandé à ses interlocuteurs, Moïse KATUMBI et KATEBE KATOTO, compte tenu de sa santé, d’organiser et de coordonner toute l’opposition congolaise contre la MP de «Joseph KABILA» en vue des prochaines élections présidentielles.

Secoués et scandalisés par ces magouilles, certains proches et fidèles dans l’entourage immédiat d’Etienne THSISEKEDI expriment leur inquiétude pour la santé de l’homme. Ils sont persuadés  que demain, si le vieux arrivait à apprendre qu’on a envoyé un faux émissaire en son nom pour relancer le dialogue, il risque de piquer une forte crise de colère qui pourrait être néfaste pour sa santé devenue déjà très fragile.

«Nihil novi sub sole» (il n’y a rien de nouveau sous le soleil), disaient les Romains dont l’empereur Jules César qui voulait se défendre contre ses assaillants, et ayant vu son propre fils (adoptif) Brutus parmi les comploteurs, lâcha son couteau, se laissa abattre sans se défendre et lança cette phrase devenue désormais célèbre: «Tu quoque fili mi ?» (Toi aussi mon fils ?)

En ce 12 octobre 2015 date anniversaire du décès de Simon Kimbangu , cet autre pionnier de la résistance congolaise  et  prophète de la Libération de notre pays , notre mère patrie la République Démocratique du Congo, ne lance-t-elle pas le même cri de déception à l’endroit de tous ses fils et filles qui, tantôt composent, tantôt flirtent et tantôt magouillent avec ses ennemis qui pillent ses richesses et œuvrent pour sa disparition pure et simple de la carte de l’Afrique? That’s the question !  Il est plus que temps pour que les véritables fils et filles de la RDC s’identifient entre eux et se mettent ensemble pour sauver la terre de nos ancêtres en  commençant par mettre un terme définitif aux sales besognes de tous ces traitres qui ne cessent d’hypothéquer notre héritage et celui des générations futures.

Paris, le 12 Octobre 2015

Candide OKEKE

L’ŒIL DU PATRIOTE


Cet article a été lu 9099 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00