Home» RDC» Diaspora»

RDC : «Les Combattants» de Londres saluent le rapprochement entre l’UDPS, l’APARECO et l’ARP

Font size: Decrease font Enlarge font
image Combattants - Les Combattants de Londres

Nous saluons le rapprochement entre l’UDPS, l’APARECO et l’ARP qui s’est concrétisé par la déclaration tripartite de ce jeudi 14 Juin 2012 au Warwick hôtel à Paris. Nous félicitons Son Excellence Mr Etienne Tshisekedi de l’UDPS, Mr Honoré Ngbanda de l’APARECO et le Général Faustin MUNENE de l’ARP. En effet, ces vaillants leaders ont compris que l’union fait la force. De ce fait, ils ont décidé de dépasser leur groupe respectif, joindre leur effort et regarder dans la même direction. Ils sont un exemple à suivre si on veut impliquer le plus de compatriotes possible dans cette lutte sacrée pour la libération totale de notre cher et beau pays.

DECLARATION DE LA RESISTANCE CONGOLAISE BASEE AU ROYAUME-UNI DE GRANDE BRETAGNE

Nous résistants combattants réunis au sein du Conseil des Résistants Congolais (CRC) dans le but d’examiner la déclaration de ce jeudi 14 juin 2012 à Paris et de celle de ce vendredi 15 juin 2012 à Kinshasa, rendons publique la déclaration suivante :

1. Nous saluons le rapprochement entre l’UDPS, l’APARECO et l’ARP qui s’est concrétisé par la déclaration tripartite de ce jeudi 14 Juin 2012 au Warwick hôtel à Paris.

Pour ce faire, l’occasion faisant le larron, il y a lieu de rappeler que dans son ensemble, la résistance congolaise, à savoir à l’intérieur comme à l’extérieure de notre chère mère patrie, animée par une ferme volonté de permettre à notre peuple de recouvrer ses droits, de vivre dans la dignité et dans la paix, a réussi à tenir tête à l’imposteur Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila et ses alliés collaborateurs dont l’heure du jugement arrive à pas de géant. Par ailleurs, la résistance congolaise a réussi à démasquer l’hideuse occupation rwandaise qui, dans la plus totale indifférence de la majorité de la communauté internationale, a été durement imposée sur nos parents, frères et sœurs qui vivent sur le sol de nos ancêtres, et cet avec l’appui actif et passif de la communauté internationale en général et de l’ONU en particulier à travers la MONUSCO dont l’inefficacité et l’affairisme sont notoire.

En outre, il y a lieu de préciser que la résistance congolaise entend poursuivre son combat jusqu’à la libération totale de notre mère patrie et la neutralisation et la mise en accusation du pouvoir d’occupation du tristement célèbre commandant Hypo et de tous ses collaborateurs et profiteurs en tous genre. Pour ce faire aujourd’hui, la voix des patriotes nationalistes congolais crie à l’unisson : JUSTICE VANGEANCE- REVOLUTION

2. Nous félicitons Son Excellence Mr Etienne Tshisekedi de l’UDPS, Mr Honoré Ngbanda de l’APARECO et le Général Faustin MUNENE de l’ARP. En effet, ces vaillants leaders ont compris que l’union fait la force. De ce fait, ils ont décidé de dépasser leur groupe respectif, joindre leur effort et regarder dans la même direction. Ils sont un exemple à suivre si on veut impliquer le plus de compatriotes possible dans cette lutte sacrée pour la libération totale de notre cher et beau pays. Par la même occasion, il y a lieu de réitérer notre confiance à Monsieur Félix Tshisekedi, Secrétaire national chargé des relations extérieures de l’UDPS, Monsieur Albert MOLEKA, Directeur de cabinet du Président national de l’UDPS, Madame Candide Okeke Directrice du bureau de Monsieur Honoré NGBANDA président National de l’ APARECO ainsi qu’au camarade Fanfan Longa Fuamba Secrétaire Générale de l’APR dirigé par le camarade Faustin Munene. Ces personnalités ont activement participé aux discussions qui ont donné un visage à la volonté commune de leur leader respectif. Il s’agit de l’accord du 14 juin 2012.

3. Nous déplorons vivement le communiqué que le Secrétaire général de l’UDPS a fait ce vendredi 15 juin dernier car non seulement il laisse entrevoir les problèmes de communication aux niveaux des organes dirigeants de l’UDPS, mais en plus, il est de nature à semer la confusion au sein du peuple congolais tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre mère patrie ainsi qu’à casser la mobilisation générale des forces de la résistance.

Par ailleurs, il y a lieu de rassurer l’opinion en RDC et à l’étranger que cette déclaration surprenante ne va pas changer la vision ou modifier l’objectif ultime des résistants combattants du Royaume-Uni de Grande Bretagne qui reste déterminé à combattre jusqu’à la mort aux cotés de tout patriote résistant congolais engagé dans la lutte sacré pour la libération complète de notre peuple et du sol de nos ancêtres. Et ce, sans cesse et sans répit car la résistance est consciente que nous avons aujourd’hui le devoir impérieux de mettre toutes nos énergies et nos compétences au service de la libération de notre mère patrie du joug du pouvoir d’occupation et des profiteurs afin que toutes les revendications légitimes de notre peuple soient satisfaites et que se concrétise le rêve révolutionnaire de bâtir au cœur de l’Afrique, un pays grand, libre, juste, fort, prospère et démocratique.

Pour cela, indépendamment de la déclaration du Secrétaire Générale de l’UDPS et du possible arbitrage du Président National de l’UDPS, il y a lieu que les résistants-combattants congolais à travers le monde poursuivent sans relâche, leur action de résistance en harmonie avec les mouvements déjà engagé dans cette démarche. Pour les combattants-résistants qui sont sur le sol de nos ancêtres, il y a lieu qu’il prenne leur courage à deux mains, à l’exemple de Kimpe Mvita et Simon Kimbangu, afin de briser leur peur et faire usage de l’article 64 de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006 telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la dite constitution qui prescrit que : « Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution ». Ils sont invités à donner corps à cette pertinente disposition constitutionnelle qui est une formidable arme populaire non militaire.

En effet, comme la majorité des congolaises et congolais ainsi que les experts internationaux et l’Église catholique, la résistance congolaise qui a suivi les élections présidentielles du 28 Novembre dernier sait qu’elles ont été remportée par Son Excellence Mr Etienne Tshisekedi wa Mulumba de l’UDPS. C’est pourquoi, la résistance lance une mise en garde formelle à tout individu ou groupe d’individus qui tenteront de distraire notre peuple avec des manœuvres dilatoires. Ils seront démasqués, exposés et neutralisés. Car l’heure des divisions, blocages et discussions inutiles est passée. L’heure de l’unité et des actions planifiées et concertées est arrivée.

Que vive la Résistance ! Que vive l’UDPS ! Que vive l’APARECO ! Que vive l’ARP ! Que vive l’alliance ! Que vive la RDC !

 Ainsi fait à Londres,

le 18 Juin 2012

Pour le CRC

Lumumba Yoto

Président


Cet article a été lu 7724 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0