Home» RDC» Diaspora»

Trahi par BARAMOTO : Les sbires de «KABILA» traquent NGBANDA au Maroc

Font size: Decrease font Enlarge font
image Honoré NGBANDA, alias, « Terminator » - Président national de l’APARECO et ancien chef de l'ANR et Conseiller de MOBUTU en matière de sécurité.

Ces agents spéciaux ont comme mission de liquider Honoré NGBANDA ainsi que les principaux meneurs de la résistance congolaise ou «Les Combattants» dans le Maghreb. Sur base des « informations » fournies par le Général KPAMA BARAMOTO, NGBANDA se trouverait à Rabat au Maroc en ce moment où il tient des réunions avec les comités maghrébins de l’APARECO.

Nos antennes au sein de l’ANR viennent de nous alerter au sujet de l’envoi d’une expédition composée d’une équipe mixte et spéciale des sbires de «Joseph KABILA» de l’ANR, du CNS et de KIN/MAZIERE. Cette équipe spéciale est arrivée au Maroc ce jeudi 3 mai à 01heure du matin en provenance de Kinshasa. La mission spéciale de ces sbires serait d’éliminer le Président national de l’APARECO qui, sur base des « informations » fournies par le Général d’opérette KPAMA BARAMOTO, se trouverait à Rabat au Maroc en ce moment où il tient des réunions avec les comités maghrébins de l’APARECO. Cette expédition est conduite par L’AG/ANR, Monsieur KALEB en personne. Il est accompagné du Colonel FINDA, d’origine angolaise et chargé des opérations spéciales au CNS, et par MOKINZI, chargé des services spéciaux à KIN/MAZIERE. Ces deux agents spéciaux ont comme mission de liquider le leader de l’APARECO ainsi que les principaux meneurs de la résistance congolaise dans le Maghreb.

Il est de notoriété publique dans l’entourage immédiat de «Joseph KABILA» qu’Honoré NGBANDA est considéré comme une marchandise précieuse mieux, un fonds de commerce juteux pour les collabos en mal d’argent. Des nombreuses missions ont été inventées dans le passé pour débloquer des frais de mission, sous prétexte de le débusquer ou de l’abattre, mais in fine, le but a toujours été de bénéficier des frais de mission faramineux. Les élections de novembre 2011 et ses opérations de fraude ont été, pour un moment, une gracieuse source de revenue de ces «chiens de chasse» de «KABILA». Maintenant que cette source a tari, les voilà qui reviennent à leur commerce habituel autour du président de l’APARECO. D’autant plus qu’après ces élections, l’APARECO demeure la principale épée de Damoclès que redoute encore et toujours Hyppolite KANAMBE qui se frotte allègrement les mains après avoir réussi à berner presque la totalité de la classe politique congolaise avec sa mascarade électorale de 2011. Sauf les patriotes et résistants de la diaspora dont l’APARECO fut la locomotive pour prévenir le piège de la mascarade électorale.

L’ŒIL DU PATRIOTE a déjà alerté tous les patriotes résistants du Maghreb et particulièrement ceux du Maroc, et leur a demandé de se mobiliser pour localiser ces sbires de KANAMBE à Casablanca, à Rabat ou partout ailleurs, afin de leur réserver un «accueil» digne de leur mission.

Toute cette fébrilité de l’imposteur rwandais qui se fait appeler « Joseph Kabila » prouve à quel point le leader de l’APARECO continue à lui enlever le sommeil. Régulièrement berné par des collabos sans scrupules, «Kabila» continue malgré tout à gaspiller l’argent des contribuables congolais sans compter, dès qu’on lui apprend la moindre rumeur concernant la présence de Mr Honoré NGBANDA quelque part.

Mais toutes ses gesticulations sont vaines ! L’histoire et les faits ont déjà donné raison à l’APARECO et à son leader: dans toute la diaspora congolaise et à travers toute la République Démocratique du Congo aujourd’hui, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, tous les congolais savent à quoi s’en tenir désormais. Le peuple congolais dans sa grande majorité sait aujourd’hui que la seule véritable voie pour la Libération de la RDC reste celle prônée depuis toujours par l’APARECO.On ne libère pas un pays occupée par la voie des élections. Et à travers les dernières élections de novembre 2011, Hyppolite Kanambe et ses collabos viennent eux-mêmes de fournir au peuple congolais une démonstration sans précédent de cette vérité. Et maintenant que le peuple congolais a compris la leçon, Kanambe et les siens peuvent continuer à s’agiter comme des épouvantails, ils ne sauront plus stopper le compte à rebours qui a déjà commencé pour eux depuis la fin de la dernière farce électorale organisée le 28 novembre 2011 en RDC: Rien n’arrêtera le peuple congolais et encore moins Honoré NGBANDA et l’APARECO !

Paris, le 3 Mai 2012

Candide OKEKE


Cet article a été lu 11210 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0