Home» RDC» Diaspora»

A Bruxelles, Ngoy MULUNDA acceuilli aux cris de : « Criminel, Assassin, Violeur des mineurs... »

Font size: Decrease font Enlarge font
image Daniel Ngoy Mulunda - Président de la CENI en RDC.

Escorté par la police belges, de peur qu'il soit tabassé... Ngoy MULUNDA a été accueilli aux cris de « Criminel, Assassin, Violeur des mineurs... » lors sa visite en Belgique, par les patriotes de la résistance congolaise de Belgique ou Combattants.

Face aux Bana Congo de Belgique, Daniel Ngoy Mulunda, tres convaincant !


Cet article a été lu 9816 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (8 posted):

Kinduelo on 26/09/2011 02:59:11
avatar
Je voudrais demander à mon frère ne kongo LUYINDULA si le pouvoir dont il prend la défense est ouvert au dialogue ?
Mon frère LUYINDULA vous vous souvenez encore des crimes commis par ces gens contre vos frères de BDK ? L' interdiction du parti BDM de Ne Muanda Nsemi d' exercer ses activités ?
Ce pouvoir ne connait que le language de la violence eh bien repondons lui aussi par la violence !
Thumbs Up Thumbs Down
0
Djika on 25/09/2011 18:26:33
avatar
@Luyindula, Tshitshi, lwabeya, je doute que vous soyez vraiment kasaiens pour sortir des inepties tribalistes d'un tel degré d'abrutissement! Ces jeunes congolais que vous traiter de voyous montrent leur engagement, leur amour pour ce pays à part critiquer derrière un computer! Qu'est-ce que vous vous avez fait pour ce pays? Même leur interlocuteur Mulunda les a estimé pour leur lutte, vous ne serez pas jaloux de voir que leur action commence à porter alors que bino sima ya computer na bonne éducation na bino eloko te! VIVE LES COMBATTANTS, le message est passé, ata ba fingi, ba finga, le 06 decembre bakobina
Thumbs Up Thumbs Down
-2
Le Congolais Révolté on 25/09/2011 14:36:58
avatar
Très bel exercice de part et d'autre.

1. De la part du Pasteur Mulunda,
Reconnaissons qu'il a joué le jeu du dialogue. Il a tout fait pour montrer sa bonne foi. Il a joué de tout son calme pour que son dévouement, son expérience et son désintéressement ne soient pas mis en doute. Il a tendu la main pour qu'un cadre de concertation puisse exister afin que la diaspora puisse exprimer ses préoccupations et que tous les congolais sans exception puissent contribuer au redressement de son pays. Bref, il a volé un peu plus haut que beaucoup d'officiels congolais qui, devant la confrontation, préfèrent soit prendre la tangente, soit afficher une arrogance injustifiée et souvent déplacée, soit avaler leur langue. Il a osé écouter et s'exprimer. Nous devons le lui concéder.

2. De la part de combattants,
Je crois que le message du ras le bol général sur la situation au Congo, de ses frustrations, de sa méfiance sur la préparation et le déroulement des élections et de sa détermination pour qu'une alternance puisse s'y installer, est bien passé.

En fin de compte, quoi retenir de cet exercice démocratique.
1. Le dialogue est bien possible entre la diaspora et le pouvoir en place mais à condition qu'elle puisse avoir en face des personnes courageuses, des personnes qui s'identifient réellement au Congo et qui restent déterminées à le changer de manière positive.
2. De ce dialogue, c'est le Congo qui en sera le grand gagnant comme il profitera certainement des apports de tous ces enfants de l'intérieur tout comme de l'extérieur.
3. Une leçon aussi que la diaspora doit en tirer. Bien que la prestation improvisée des combattants qui ont interpellé le Pasteur et qui ont réussi à exprimer toutes les blessures que portent chaque congolais vivant à l'étranger, il reste vrai qu'une réflexion mérite d'être engagée enfin d'argumenter les positions de manière plus rationnelle (moins émotionnelle) et d'être, ainsi, plus crédible.
La diaspora doit se développer davantage, elle doit se munir d'une deuxième aile qui puisse prendre le temps de définir des stratégies, d'argumenter, d'approfondir différentes questions et être prêt, à tout moment, à soutenir de manière crédible tout débat en rapport avec l'avenir de notre pays. Nous devons défendre notre pays avec tous les moyens que la nature nous a dotés : nos bras, nos langues mais aussi nos têtes. Il existe des personnes qui comprendront beaucoup plus facilement le langage des muscles, mais il en existe d'autres, plus cartésiens, qui comprennent un autre langage. Les deux, dans tout combat reste complémentaire.

Pour terminer, je dis toujours : "Chapeau aux combattants devant qui je m'incline pour leur courage et leur détermination à défendre notre Congo." Continuer les gars.
Thumbs Up Thumbs Down
5
lwabeya on 25/09/2011 07:40:18
avatar
vs avez raison tshitshi,ns les kasaiens ns faisons la honte de la politique et analyse;il faut dire oui la ou non il faut le faire meme s'il s'agit de ton frere ou pas;kabila a une vision pour la RDC notre frere tshisekedi qui est d'abord de mon village a etait procureur,ministre de ls justice,premier ministre,confondateur du MPR et membre infuent de ce partit voici le bilan:assassinat de lumumba et compagnons,enlevement et assassinat,pandaisons des martyres a kin,destruiction des bien publiques,pillage ect...et ce l'homme que vs soutenez pcqu'il est kasaien?ne comptez pas sur la majoriter des kasaiens vivans au pays avec kabila quelques heures suffit pour un allez retour kabinda mbuji may au lieu des semaines;les tete d'erosion maitriser a quoi kabila est il mauvais?que Dieu le protege contre les sanguinaires et predateurs que vive les kasaiens moderer et malheurs au kasaiens interaramwe comme le dit mon frere tshitshi AMEN
Thumbs Up Thumbs Down
-5
tshitshi on 25/09/2011 06:23:05
avatar
quel diasporas ,et ce la honte pr la RDC d'avoir une bandes des voyoux kasaiens comme diasporas je suis moi meme kasaien et de la diaspora mais je suis moderer et non un kasaien interaramwe comme les autres ,aucun pays dans le monde n'a autant des voyoux au monde comme la RDC revennez au pays ce la ou la politique se passe et non en belgique espece des voyoux, je suis au pays pr le moment j'ai vu un grand changement la reconstruction du pays est visible chaque jrs les journaux de l'opposition publie les article contre kabila et d'autres diffamation perssonne n'est inquieter pourquoi vs les voyoux et tribaliste comme tshisekedi vs passer votre temp a menacer les gens en europe?un jour vs serais refouller et confondu
Thumbs Up Thumbs Down
-5
Luyindula on 25/09/2011 05:11:04
avatar
Diaspora,quelle indigne façon de s'adresser à son interlocuteur? Moi même qui fais cette remarque, je suis de la diaspora depuis une trentaine d'années. Mais mes chers compatriotes, on ne fait jamais des révolutions en dehors de son pays? Un démocrate ne cri pas la victoire avant les élections! Si vous voulez une révolution, convainquez les gens par l'argumentation et non pas par la brutalité comme c'est le cas avec l'homme en veste quadrillée qui s'adressait tout à l'heure au pasteur Mulumba.
En outre, retenez que toute la diaspora n'est pas dans la logique des gens qui crient à longueur de journées devant les officiels de leur pays. Si on aime son pays, on doit chercher à résoudre les problèmes par le dialogue, par des forums, par des analyses. N'imposez pas votre volonté à tout le monde. Évitez la méthode de l'autorité pour trouver la vérité,ce n'est pas scientifique.
Thumbs Up Thumbs Down
-6
1 2 next total: 8 | displaying: 1 - 6

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00