Kinshasa : 15 militaires rwandais abattus et avec leurs bras droits coupés et emportés

Font size: Decrease font Enlarge font
image Militaire rwandais

Kinshasa vient d’échapper à un terrible carnage dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre. Cette même nuit en effet, la patrouille rwandaise a découvert sur la route de N’Sele à Kingakati 15 corps des militaires rwandais abattus et avec leurs bras droits coupés et emportés. Alerté par cette macabre découverte , le commandant des unités spéciales rwandaises qui quadrillent chaque nuit, ces derniers jours, tous les coins stratégiques de la ville de Kinshasa, le Colonel rwandais MUKUNGHISHUA Dieu Merci alias DM est descendu sur les lieux pour constater la scène. A la vue des corps amputés de ses hommes, ce tueur rwandais a littéralement explosé. Il a immédiatement mis toutes les unités rwandaises en état d’alerte, leur demandant d’attendre ses instructions pour une descente punitive dans les quartiers populaires de Kinshasa et dans les camps militaires occupés par les unités congolaises sans munitions.

Alerté à son tour, Hyppolite Kanambe est rapidement descendu sur les lieux pour calmer le Colonel MUKUNGHISHUA et le dissuader d’opérer une descente punitive car ces éliminations ciblées des troupes rwandaises pour lui, sont des pièges des Américains pour le pousser à allumer le feu lui-même. Mais devant les réticences du commandant rwandais, Kanambe fut obligé de faire appel à son chef qui a chargé le général James Kabarebe de téléphoner la même nuit le Colonel rwandais pour le convaincre d’arrêter son « opération punitive » sur Kinshasa.

Lambert MENDE dans L’œil du cyclone ?

La Bible dit qu’il y a un temps pour toutes choses sur la terre, il y a un temps pour semer et il y a un temps pour récolter. Après avoir abondamment semé, Lambert MENDE vient d’entrer dans la phase de la récolte. C’est le grand désamour, nous dit-on. Dimanche dernier 25 octobre à Kingakati, il a été copieusement rossé par Zoé «Kabila» qui l’accuse d’affaiblir le pouvoir de son frère par ses commentaires incongrus à la presse nationale et internationale. Comme un malheur n’arrive jamais seul, MENDE a été trahi par ses frères Batetela qu’il a reçu chez lui et avec lesquels il aurait tenu des propos irrévérencieux à l’égard du «raïs» qui le lui a fait savoir aussitôt après. Comme quoi, il y a des mouchards partout.

Des mesures de représailles ont été prises : son passeport a été retiré et gardé par les services rwandais de Kanambe. Il est mis sous surveillance et ne peut circuler qu’entre sa résidence et son bureau. Toute sa garde personnelle et dans sa résidence a été totalement changée, elle a été remplacée par les unités spéciales rwandaises du fameux Colonel MUKUNGHISHUA. Dernièrement, MENDE voulait sortir pour son rendez-vous médical à l’étranger pour renouveler le sang. La sortie du territoire lui a été catégoriquement refusée sur ordre personnel du «raïs» !

SHE OKITUNDU remet 2.500.000 de dollars à Félix TSHILOMBO

Lorsque le leader de l’APARECO avait dénoncé avant tout le monde le complot ourdi par KELEV, KAMERHE et TSHILOMBO pour organiser le dialogue en vue d’offrir à Kanambe un « glissement », Felix TSHILOMBO était monté sur ses grands chevaux pour pourfendre Monsieur Honoré NGBANDA et le vilipender. Aujourd’hui, toute honte bue et sans vergogne, le même TSHILOMBO se livre publiquement à une nouvelle mise en scène élaborée dans le cadre du «Plan Mokolo» pour faire semblant de menacer « Joseph Kabila » et de lui lancer un ultimatum d’ouvrir le dialogue avant le mois de novembre. Alors que de l’autre côté, son père, Etienne TSHISEKEDI qui est jusqu’à nouvel ordre le Président de l’UDPS/Familiale, a publiquement mis fin au processus de tout dialogue avec « Kabila » ! Qui croire ? Voilà qui confirme l’information donnée dernièrement par L’œil du Patriote sur la trahison de Tshisekedi par son fils Tshilombo et sa mère Marthe qui avaient conclu sur son dos un autre accord avec SHE OKITUNDU et KIMBUTA pour poursuivre le deal avec «KABILA», malgré le refus de son père. Aujourd’hui les preuves de la trahison sont là : La rédaction de L’ŒIL DU PATRIOTE a été informé que dans la foulée de leurs arrangements secrets , SHE OKITUNDU a également remis à TSHILOMBO de la part de « KABILA » un pactole de 2.500.000 dollars américains pour arroser les patriotes de la diaspora et surtout recruter quelques «meneurs» au dialogue avec les promesses des postes au sein des institutions en RDC pendant la transition. Pour rendre crédible la mise en scène, «KABILA » lui répond qu’il n’agira pas sous la pression. Mais malheureusement pour eux, le « plan Mokolo » est mis à nu. Comme quoi la vérité finit toujours par triompher.

Paris, le 30 Octobre 2015

Candide OKEKE

Directrice de cabinet du Président national de l’APARECO

L’ŒIL DU PATRIOTE


Cet article a été lu 20011 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.25