Climat : Une campagne de reboisement lancé à Bukavu

Font size: Decrease font Enlarge font
image Bukavu - Degradation de routes

La lutte contre le réchauffement climatique est une action qui se veut planétaire, tant il est vrai que les conséquences de gaz à effet de serre sont sans limite. Des conséquences aux diverses factures allant des catastrophes naturelles aux éboulements de sol, dont l’homme, l’occupant même de la planète, en est tenu pour responsable numéro un.

C’est un danger que nous courons tous. Conscient de cet état des choses, le monde se mobilise en vue de tenter de remédier à cette situation. C’est dans ce registre que s’inscrit la campagne de reboisement, lancé à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Les organisateurs ont profité de la Journée provinciale de l’arbre célébrée le 8 octobre de chaque année pour procéder à une action de mise en terre des plantules. Comme, on peut le remarquer cette action vise à lutter contre la déforestation qui menace déjà une bonne partie de cette province.

Selon nos sources, au cours de cette action, mille plantules ont été mises en terre sur la colline surplombant le barrage électrique  de la Ruzizi I, dans la ville de Bukavu.

Profitant de cette occasion, des voix se sont élevées pour dénoncer le déboisement massif qui s’observe au Sud-Kivu, où la forêt est en train de reculer dans plusieurs territoires de la province à cause de l’abattage désordonné des arbres. Ce déboisement, ne va pas sans causer des dégâts collatéraux qui se remarquent par la dégradation de l’environnement, la saison sèche devenue longue que d’ordinaire, la réduction du taux de la production agricole, une perturbation climatique jamais enregistrée, auparavant, des érosions et des éboulements  qui sont allés jusqu’à provoquer mort d’hommes etc.

Dans l’opinion, on s’accorde à dire que ces choses n’avaient jamais existé dans le passé. Toutefois, l’on croit savoir, qu’à la suite de cette prise de conscience, les Bukavutiens pourront plus revivre ces événements. Aussi, il importe de retenir que cette campagne, constitue dans une moindre mesure, un engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique, dont les assises à ce propos se tiennent en décembre à Paris en France, forum auquel notre pays prendra une part active eu égard à la présence sur son territoire de la forêt équatoriale, indispensable à la planète pour le recyclage de l’oxygène.

[Bakeba]


Cet article a été lu 2395 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
1.00