Trafic d’être humain, esclavages sexuels, ... : Calvaire des travailleurs étrangers aux Emirats Arabes unis

Font size: Decrease font Enlarge font
image Abou Dabi

Un journaliste ougandais expulsé pour avoir écrit un livre qui expose les conditions des travailleurs immigrés aux Emirats Arabes unis (UAE). Le livre de notre confrère décrit dans le moindre détail le trafic d’être humain, l’exploitation, les abus, le racisme et les salaires de misère dont sont victimes les travailleurs immigrés dans les Emirats Arabes Unis. L’auteur y révèle notamment des témoignages recueillis auprès de ses compatriotes ougandais principalement à Dubaï et d’autres villes. Plusieurs Ougandais se sont plaints des traitements inhumains. Autres plaintes : confiscation des passeports et esclavages sexuels. Selon l’auteur, des femmes sont "achetées" et "vendues" telles des objets. Leurs passeports sont confisqués par des proxénètes dès leur arrivée à Dubai. Elles sont retenues dans des maisons closes tenues par des proxénètes et abusées par leurs "clients". Battues en cas de "désobéissance" par leurs "maîtres", ces femmes vivent dans la peur d’être expulsées.

Un journaliste ougandais travaillant dans un journal aux Emirats Arabes Unis a été récemment renvoyé et expulsé pour avoir publié un livre relatant les mauvais traitements subis au quotidien par les travailleurs étrangers originaires des pays pauvres.

Selon le quotidien ougandais "The Observer" daté du 12 juillet qui rapporte cette information, Yasin Kakande, 33 ans, travaillait, jusqu’au moment de son expulsion, pour le compte du journal gouvernemental de langue anglaise "The National", basé à Abu Dhabi la capitale des Emirats Arabes unis (UAE).

Il a été licencié pour avoir écrit un livre autobiographique "The Ambitious Struggle: An African Journalist’s Journey of Hope and Identity In A Land of Migrants", décrivant les conditions des travailleurs immigrés et la censure médiatique aux Emirats.

Selon un rapport de l’organisation non gouvernementale "Reporters Sans Frontières" (RSF), Kakande, venait d’accomplir six années de travail au journal "The National" lorsqu’il a été reconduit à la frontière au mois d’avril dernier.

Citant le journaliste, "RSF" indique que le 1er avril, le rédacteur en chef de son journal, Mohamed Al-Otaiba, lui a signifié d’avoir commis deux "offenses" en publiant l’ouvrage querellé. La première est de n’avoir pas sollicité l’autorisation de la direction du journal. La seconde est d’avoir présenté son employeur sous un "jour défavorable".

C’est ainsi qu’il a été démis de ses fonctions avec effet immédiat. Il a reçu un mois pour quitter le pays. Le livre de Yasin Kakande est répertorié parmi les publications interdites dans les Emirats. Contacté par "RSF", la direction du journal s’est refusée de commenter l’incident.

Le livre de Kakande décrit dans le moindre détail le trafic d’être humain, l’exploitation, les abus, le racisme et les salaires de misère dont sont victimes les travailleurs immigrés dans les Emirats Arabes Unis. L’auteur y révèle notamment des témoignages recueillis auprès de ses compatriotes ougandais principalement à Dubaï et d’autres villes. Plusieurs Ougandais se sont plaints des traitements inhumains. Autres plaintes : confiscation des passeports et esclavages sexuels.

L’ouvrage met également en lumière la traite des femmes immigrées en esclaves sexuelles à Dubaï. Selon l’auteur, des femmes sont "achetées" et "vendues" telles des objets. Leurs passeports sont confisqués par des proxénètes dès leur arrivée à Dubai. Elles sont retenues dans des maisons closes tenues par des proxénètes et abusées par leurs "clients". Battues en cas de "désobéissance" par leurs "maîtres", ces femmes vivent dans la peur d’être expulsées.

Le journaliste décrit également la censure et l’autocensure qui règne dans le monde médiatique des Emirats et la manière dont les rédactions sont soumises à la censure gouvernementale.

(www.observer.ug/Congo Indépendant)


Cet article a été lu 5216 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0