Home» MONDE» Europe»

Affaire DUTROUX : Les pédophiles à la tête du Gvt belge veulent faire taire Laurent LOUIS

Font size: Decrease font Enlarge font
image Laurent LOUIS - Député fédéral et Président du MLD, décoré par le Haut Conseil de la Résistance Congolaise de Grande-Bretagne

Les pédophiles à la tête du gouvernement de Belgique veulent faire taire Laurent LOUIS pour empêcher de révéler la vérité du dossier Dutroux. Attention, Attention, en Belgique ne dites plus que Julie, Mélissa, An, Eefje, Sabine, Laëtitia ont été violées par Dutroux, vous risqueriez d'être poursuivis... Petite question: si c'est interdit, pourquoi la presse révèle-t-elle l'identité des victimes ? Inculpation de Laurent LOUIS, un procès purement politique.

Laurent Louis est inculpé du chef de recel (détention de pièces du dossier Dutroux), de diffusion de textes révélant l’identité d’une victime de violence sexuelle (une victime de l’affaire Dutroux) et de la calomnie et diffamation. Laurent Louis estime qu'on veut le «faire taire» pour l'«empêcher de révéler la vérité du dossier Dutroux». Le député Laurent Louis l'avait lui-même annoncé sur son blog. Ci-après le le message du député Louis 

« Laurent LOUIS (MLD), inculpé pour des motifs purement politiques ! »

Ce midi, j’ai été inculpé par le juge d’instruction ANCIAUX. J’aurais pu garder cette information confidentielle mais comme je n’ai rien à me reprocher, je préfère jouer la carte de la transparence.

L’audition dans le cabinet du Juge fut particulièrement glaciale. Vu les questions posées, je ne peux que constater que nous sommes en face d’un procès politique. Le Juge d’instruction ne travaille qu’à charge sur instruction du Ministre.

Au cours de cette audition, j’ai parfois eu l’impression de rêver en entendant les questions posées par le Juge. Je reprendrai 3 questions édifiantes : « Avez-vous des enfants ? », « Pourriez-vous rappeler votre parcours professionnel ? », « Avez-vous déjà eu un suivi psychologique ? ». Consternant !

A la fin de l’audition, le Juge m’a inculpé du chef de recel (détention de pièces du dossier Dutroux), de diffusion de textes révélant l’identité d’une victime d’infraction visée au chapitre 5 du Code pénal (en gros on me reproche d’avoir diffusé le nom d’une victime de l’affaire Dutroux… Incroyable mais vrai !). Le dernier chef d’inculpation est la calomnie à l’égard du journaliste du Soir Metdepenningen (celui-là même qui n’a jamais hésité à me salir publiquement dans ses articles…).

Comme vous le voyez, les faits qui me sont reprochés sont plus que légers. La rapidité avec laquelle la Justice travaille à mon encontre est tellement exemplaire que cela démontre que nous sommes en plein procès politique dont le but est de me détruire politiquement.

La Justice et le monde politique ont décidé de me faire taire, de m’empêcher de révéler la vérité du dossier Dutroux. Pour ce faire, tous les moyens sont bons mais comptez sur moi pour ne pas baisser les bras, je continuerai quoi qu’il arrive car je sais que mon combat est noble.

Au lieu de poursuivre un jeune Député qui recherche la vérité au péril de sa vie, la Justice serait plus inspirée de poursuivre les vrais assassins et violeurs de Julie et Mélissa !

Laurent LOUIS


Cet article a été lu 5368 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0