Home» MONDE» Europe»

Affaire Marc DUTROUX : Lettre ouverte aux parents des victimes

Font size: Decrease font Enlarge font
image Marc DUTROUX - Qui aurait été aidé par la police quand il a enlevé les enfants pour les personnes de haut niveau.

J'aurais aimé que TOUS les criminels qui sont intervenus dans cette affaire croupissent aujourd'hui en prison. Ce n'est malheureusement pas le cas et cette idée m'est insupportable. C'est pourquoi j'ai publié ce rapport et montré les photos d'autopsie aux journalistes présents à la dernière conférence de presse, ces journalistes qui connaissent ces photos depuis des années mais qui n'en n'ont jamais parlé à la population de peur qu'elle se révolte.

Lettre ouverte aux parents des victimes de l'affaire Marc DUTROUX

Je voudrais que les parents sachent que ma volonté n'a jamais été de leur faire du mal en ravivant des souvenirs douloureux. J'ai tellement de respect pour ces parents, ces frères, ces soeurs qui ont tellement souffert.

Ma volonté n'a jamais été de les choquer ou de profiter de la mort de leurs enfants pour faire ma publicité ou celle de mon parti. 

Ma volonté n'a jamais été de publier sans raison le rapport d'autopsie des petites Julie et Mélissa. 

Ma volonté n'a jamais été de choquer pour choquer, de choquer par plaisir. 

Non, ma seule et unique volonté est de rechercher la vérité et de dénoncer les mensonges de l'affaire Dutroux. Alors c'est vrai, pour ce faire et, face à un système organisé, corrompu et puissant qui dispose de tous les moyens (politiques et médiatiques), je n'ai pas d'autres choix que de faire appel au peuple belge en lui montrant des preuves crédibles et irréfutables dans l'espoir que celui-ci se réveille. 

Vous croyez que je ne suis pas désolé de devoir publier ces éléments pour être entendu ou écouté ? Vous croyez que je n'aurais pas préféré que l'enquête ait pu se dérouler librement sans pressions ni dysfonctionnements ? 

Non, j'aurais aimé que TOUS les criminels qui sont intervenus dans cette affaire croupissent aujourd'hui en prison. Ce n'est malheureusement pas le cas et cette idée m'est insupportable. C'est pourquoi j'ai publié ce rapport et montré les photos d'autopsie aux journalistes présents à la dernière conférence de presse, ces journalistes qui connaissent ces photos depuis des années mais qui n'en n'ont jamais parlé à la population de peur qu'elle se révolte.

Et bien moi, j'en appelle au peuple belge, j'en appelle à sa mobilisation et à sa révolte. Et pour ce faire, je suis bien obligé de lui montrer les pièces du dossier, de lui montrer les manipulations et les incohérences. Nous devons tenter le maximum si nous voulons que justice soit faite. 

Ainsi donc, je tiens à dire aux parents des victimes de Dutroux que je ne suis pas leur ennemi, je ne suis pas le monstre que la presse et les partis francophones décrivent, je ne suis pas un extrémiste sans coeur, je ne suis pas un irresponsable, je ne suis pas une ordure. 

Je suis juste un jeune parlementaire idéaliste épris de Justice et de valeurs qui se bat pour que la vérité éclate et qui est prêt à risquer sa vie, sa réputation et sa carrière pour que les assassins de vos enfants ne profitent pas d'une liberté qu'ils ne méritent pas !Lettre ouverte aux parents des victimes de l'affaire Dutroux: Je voudrais que les parents sachent que ma volonté n'a jamais été de leur faire du mal en ravivant des souvenirs douloureux. J'ai tellement de respect pour ces parents, ces frères, ces soeurs qui ont tellement souffert.

Ma volonté n'a jamais été de les choquer ou de profiter de la mort de leurs enfants pour faire ma publicité ou celle de mon parti. 

Ma volonté n'a jamais été de publier sans raison le rapport d'autopsie des petites Julie et Mélissa. 

Ma volonté n'a jamais été de choquer pour choquer, de choquer par plaisir. 

Non, ma seule et unique volonté est de rechercher la vérité et de dénoncer les mensonges de l'affaire Dutroux. Alors c'est vrai, pour ce faire et, face à un système organisé, corrompu et puissant qui dispose de tous les moyens (politiques et médiatiques), je n'ai pas d'autres choix que de faire appel au peuple belge en lui montrant des preuves crédibles et irréfutables dans l'espoir que celui-ci se réveille. 

Vous croyez que je ne suis pas désolé de devoir publier ces éléments pour être entendu ou écouté ? Vous croyez que je n'aurais pas préféré que l'enquête ait pu se dérouler librement sans pressions ni dysfonctionnements ? 

Non, j'aurais aimé que TOUS les criminels qui sont intervenus dans cette affaire croupissent aujourd'hui en prison. Ce n'est malheureusement pas le cas et cette idée m'est insupportable. C'est pourquoi j'ai publié ce rapport et montré les photos d'autopsie aux journalistes présents à la dernière conférence de presse, ces journalistes qui connaissent ces photos depuis des années mais qui n'en n'ont jamais parlé à la population de peur qu'elle se révolte.

Et bien moi, j'en appelle au peuple belge, j'en appelle à sa mobilisation et à sa révolte. Et pour ce faire, je suis bien obligé de lui montrer les pièces du dossier, de lui montrer les manipulations et les incohérences. Nous devons tenter le maximum si nous voulons que justice soit faite. 

Ainsi donc, je tiens à dire aux parents des victimes de Dutroux que je ne suis pas leur ennemi, je ne suis pas le monstre que la presse et les partis francophones décrivent, je ne suis pas un extrémiste sans coeur, je ne suis pas un irresponsable, je ne suis pas une ordure. 

Je suis juste un jeune parlementaire idéaliste épris de Justice et de valeurs qui se bat pour que la vérité éclate et qui est prêt à risquer sa vie, sa réputation et sa carrière pour que les assassins de vos enfants ne profitent pas d'une liberté qu'ils ne méritent pas !

Laurent LOUIS


Cet article a été lu 7744 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0