Home» MONDE» Europe»

Voulant s’aventurer en RDC : Alain JUPPE, pyromane de la paix mondiale

Font size: Decrease font Enlarge font
image Alain JUPPE - Le 07 Juillet 2011 a Paris

Si en Côte d’Ivoire, Alain Juppé avait réussi son pari, c’est parce que ce pays est de plein pieds dans la renaissance de la Françafrique. La RDC n’est ni de près ni de loin incluse dans cette structure du néocolonialisme français en Afrique. Juppé est et reste l’homme de la sale politique étrangère française.

Au lendemain de la publication des résultats provisoires de la présidentielle du 28 novembre dernier par la commission électorale nationale indépendante (Céni), les réactions fusent de partout. Si l’Organisation des Nations-Unies (Onu) par l’entremise de Ban Ki-Moon, Secrétaire Général et l’Union Européenne ont pris acte de la réélection de Joseph Kabila avec 48,9%, cela n’est pas le cas pour ceux qui avaient investi dans les opposants congolais, candidats malheureux.

Dans la catégorie de ceux qui vilipendent, l’on trouve Alain Juppé. Le Ministre français des Affaires étrangères est sorti de sa réserve pour proférer de diableries à l’endroit d’un processus électoral reconnu crédible par plus d’un observateur. Cela ne peut que sentir le mercantilisme de cet acteur principal de la renaissance de la Françafrique, un modèle de néocolonialisme français en Afrique que l’on dissimule en partenariat France- Afrique.

Dans les propos du patron de la diplomatie française sur une chaîne de télévision de son pays, l’on scrute la volonté manifeste de dire que les élections en Rdc devraient être crédibles si le pays de Joseph Kabila associait la France à l’organisation. Dans cette logique, il évoque la volte-face de certaines missions d’observation qui, après le vote avaient exprimé leur satisfécit sur la tenue du scrutin et au lendemain de la publication des résultats jettent du discrédit sur la Céni. Et à Alain Juppé de conclure que la situation en Rdc est explosive.

Explosive ! Pas d’argument à expliquer cela d’autant plus que ceux qui médisent aujourd’hui le processus électoral sont ceux qui ont, d’une manière ou d’une autre, échoué. Alain Juppé est dans le lot. L’on sait que le n°1 de la diplomatie française joue, ces derniers temps, au triomphalisme. Son crédo c’est décider et réaliser pour s’attirer les côtes les plus élevées dans les relations internationales.

Alain Juppé soutenait Kamerhe et gérait les contacts de Tshisekedi

Les situations politiques en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Egypte et en Lybie ont donné des leçons aux analystes. Aujourd’hui, la parole d’Alain Juppé ou de son Président Nicolas Sarkozy ne peut pas faire l’unanimité, surtout que ce n’est pas une parole d’évangile. Ces deux hommes d’Etat ne fouinent ou n’accordent du crédit que là où il y a leurs intérêts propres. Pour revenir au cas congolais, l’opinion tant nationale qu’internationale doit savoir que c’est Alain Juppé qui a géré les contacts extérieurs de Vital Kamerhe et Etienne Tshisekedi. Ces deux présidentiables congolais ont eu à signer avec cet homme plusieurs contrats s’ils venaient à être élus à la tête du pays.

Alain Juppé avait clairement jeté son dévolu sur Vital Kamerhe. Son embarras s’est manifesté devant le choix à faire entre les deux opposants. Alors qu’il devait gérer aussi le dossier « First quantum », cette entreprise minière qui devait financer la campagne électorale d’Etienne Tshisekedi notamment avec trois avions, Alain Juppé avait renvoyé le Président de l’Union pour la Nation Congolaise (Unc) à s’entendre avec le vieil opposant sur la candidature unique. Dans ce paquet, Léon Kengo ne pouvait pas manqué surtout qu’il est toujours le chouchou de la politique française en Rdc.

La réaction actuelle d’Alain Juppé ne peut trouver autre explication qu’une frustration qui résulte d’un échec d’investissement dans une classe politique congolaise qui l’a déçu à deux plans : échec de la désignation d’un candidat commun de l’opposition qu’il soutiendrait et une impopularité qui a caractérisé leur défaite cuisante à la présidentielle. Les critiques, acerbes soient-elles, émanant de cet acteur politique, n’ont pas droit de cité dans l’opinion congolaise. Tout le monde sait qu’il conçoit le mal la nuit pour le mettre au grand jour afin de chanter au triomphe demain.

De l’avis de plusieurs analystes, cette besogne n’a pas de place en Rdc du fait de la détermination des Congolais à faire échec aux opportunistes. Si en Côte d’Ivoire, Alain Juppé avait réussi son pari, c’est parce que ce pays est de plein pieds dans la renaissance de la Françafrique. La Rdc n’est ni de près ni de loin incluse dans cette structure du néocolonialisme français en Afrique. Alain Juppé est et reste l’homme de la sale politique étrangère française, clame un analyste.

Jérémie KADO


Cet article a été lu 6656 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (1 posted):

side on 13/12/2011 15:20:31
avatar
Article bisard!!
Meme l'autriche ne se trompe pas sur ce point, l'autriche parvient à cacher sa tete, àla difference de Ngoy nyanga qui triche à ciel ouvert pensant que tout le monde someille!! tout congolais animé de bon sens devrait s'incliné et caché la tete le 09decembre lorsque la bande des chacals constituant la CENI a donné le resultat monté en cafouillage et balancer sur le média, honte à vous congolais qui sympathise avec le loup vetu de la peau d'un anniau(kabila) car il vs devorera cru!! mais retener ceci:
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Hypolite kanambe alias kabila kabange ne passera pas!!
Thumbs Up Thumbs Down
0
total: 1 | displaying: 1 - 1

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0