Home» MONDE» Europe»

Belgique : Le gouvernement belge veut la mort de Laurent LOUIS

Font size: Decrease font Enlarge font
image Laurent LOUIS - Honoré par les Congolais de Londres

En menant mon combat au Parlement, en disant tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, jamais je n'aurais pensé que les mesures de rétorsion après mon mandat seraient aussi nombreuses et importantes. Pourtant, la réalité est là: je vis un véritable enfer depuis la fin de mon mandat, une incroyable descente aux enfers !  Si je n'avais pas ma femme et ma fille à mes côtés et si je n'avais pas la foi, il y a déjà un petit temps que j'aurais été tenté de quitter ce monde d'une manière ou d'une autre. Malgré cela, je résiste et je garde l'espoir ! Par contre, les obstacles sont si importants que je n'ai pas le choix: je cherche actuellement un emploi et un patron qui accepterait de m'engager pour me permettre de rebondir et de me tourner vers l'avenir. Je suis ouvert à toute proposition aussi bien en Belgique qu'en France.

L'Etat belge veut ma mort sociale et c'est pour ça qu'il ne cesse de me mettre des bâtons dans les roues au niveau de toutes mes dernières activités professionnelles. Ethikassur était une bonne idée mais en m'interdisant d'exercer ma profession de courtier en Belgique, là où je suis le plus connu et le plus soutenu, ne me permettant que d'agir en France alors que je vis au quotidien en Belgique, la FSMA (organe de contrôle des assurances et courtiers en Belgique) rend difficile l'aventure Ethikassur. Aujourd'hui Ethikassur France continue d'exister et continuera d'exister grâce à mes partenaires français mais, malheureusement, cette structure ne me permet pas de dégager le moindre salaire même si les clients sont assez nombreux et satisfaits du service proposé.

L'heure est donc venue pour moi de relever de nouveaux défis via la recherche d'un emploi. Si vous avez du travail à offrir et que vous aimeriez compter parmi vos collaborateurs un profil tel que le mien, n'hésitez pas à me contacter par mail sur laurent.louis@live.be. Vous trouverez ci-dessous un aperçu de mon CV.

Durant mon mandat, des Ministres m'avaient promis que je terminerais sous un pont mais je ne pensais pas qu'ils tiendraient promesse, eux qui ne respectent pourtant jamais leurs engagements électoraux... Avant que ce ne soit le cas, je me tourne donc vers vous. On ne sait jamais, peut-être qu'un employeur pourrait se manifester de cette manière et m'aider à sortir de cette situation difficile.

Bien sûr, je sais que certains profiteront de ce message pour se moquer de ma situation. Peu importe, je suis bien au-dessus de ces mesquineries. Je sais que si j'en suis arrivé là, c'est parce que j'ai toujours conservé mon honneur et ma dignité. L'ostracisme et les difficultés sont malheureusement la réalité de la vie de ceux qui osent s'attaquer au système. Où que je regarde, je ne connais aucun résistant riche. Nous, les résistants, nous n'avons que notre honneur et notre courage comme patrimoine !

Merci d'avance à ceux qui diffuseront cette recherche d'emploi et qui pourront m'aider à trouver un travail.

[Laurent Louis]


Cet article a été lu 8185 fois



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Subscribe to comments feed Comments (0 posted):

total: | displaying:

Post your comment comment

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Please enter the code you see in the image:

  • email Email to a friend
  • print Print version
  • Plain text Plain text
Newsletter
Email:
Rate this article
0